Justice

Sortie de boîte: Il se prend une balle perdue en pleine tête

Jeudi 1 Février 2018 - 22:08

Les bagarres devant les boîtes de nuit, c’est presque habituel. Heureusement que la plupart des cas ne se terminent pas de cette manière. Énervés, tout le monde rentre malgré tout à son domicile. Mais pas Jean Frédéric Mussard.
 
Une bagarre éclate dans la boîte de nuit Le Cyclone à Bras-Panon le 8 novembre 2015. Sortis par les vigiles, les protagonistes continuent de se battre devant la boîte. Plusieurs personnes y prennent partie, certains sont blessés, dont Jean Frédéric Mussard, 33 ans, et ses copains.
 
L’un d’eux, le tonton plus âgé, Jean-Marc HCK, 48 ans, rentre chez lui.  Jean Frédéric Mussard, Jean Laurent HCK et James R. repartent en voiture avec leurs copines, énervés, en larmes, et se rendent chez Jean Laurent HCK pour y trouver un fusil. "C’était seulement pour faire peur", précise Jean Frédéric Mussard devant le tribunal correctionnel de Champ Fleuri. Faire très peur alors… car ils sont aussi repartis avec une hache et deux sabres. Malgré le fait que Jean Laurent HCK ait tenté de dissuader ses copains, selon lui, il se trouve dans le véhicule avec les deux autres. Direction le domicile de son frère, Jean-Marc HCK. Ils le réveillent, Jean Marc leur explique que retourner au Cyclone est une mauvaise idée… mais finit lui aussi par prendre place dans la voiture pour s’y rendre.

La balle se trouve d’ailleurs toujours dans sa mâchoire
 
Et c’est en arrivant que Jean Frédéric Mussard s’empare du fusil et tire. Il tient le fusil en hauteur, dirigé vers le bas, dans le chemin en pente qui mène à la boîte. " Je ne voulais blesser personne, même ceux avec qui on a eu l’altercation", affirme le tireur. Son avocat, Me François Avril, "il voulait montrer que c'était le plus fort".  Lui, dit n’avoir tiré qu’une fois mais les témoins disent en avoir entendu deux ou trois.
 
C’est Jean Rémy Hoareau, qui n’a rien demandé à personne, qui n’avait vu aucune bagarre, qui a reçu la balle à l’arrière de la tête. Devant sa compagne, il s’effondre. Mais il n’est pas mort. Ce "miraculé", comme l’appelle la procureure, Valérie Mascarin, a pris la parole à la barre ce jeudi. Plusieurs semaines sans parole, huit mois d’ITT et d’importantes séquelles encore aujourd’hui, il a de la chance d’être en vie. Selon le médecin légiste, au vu des deux artères déchirées dans le bas de la tête, le tir aurait pu être mortel. La balle se trouve d’ailleurs toujours dans sa mâchoire, trop dangereux de la lui enlever. Il souffre de troubles du langage, de douleurs et est plus irritable qu’avant.

Frédéric Mussard a été condamné à 4 ans de prison et une interdiction de détenir une arme pendant 5 ans. Les trois autres prévenus ont été condamnés à 15 mois de prison, aménageables, et une interdiction de détenir une arme pendant 5 ans.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 15277 fois



1.Posté par boul le 01/02/2018 23:16

Avec l'injustice française on ne sait jamais si on doit rire ou pleurer , 4 ans et un petit chocolat pour avoir détruit la vie d'un type qui n'a rien demandé. Quoi qu'il en soit ce détenu aura bientôt une ligne fixe personnelle dans sa cellule. Vive la France , vive la République.

2.Posté par cmoin le 02/02/2018 00:12

Bordel!4ans seulement pour avoir bousiller la vie de quelqu'un qui n'avait rien avoir avec tout ca!
Dégueulasse!

3.Posté par jean le 02/02/2018 06:22

trop peu trop peu !! dans 5 ans il peut reprendre une arme et dans 4 ans ..non dans 1 an avec remise de peine tout est payé mais la victime dans 4ans il sera en forme comme avant ?
pourquoi les juges sont toujours du coté des assassins au lieu du coté des victimes ?
c'est quoi cette justice de merde?

4.Posté par babar run le 02/02/2018 06:41

ET IL VIENT D’OÙ CE FUSIL..????......PERMIS?????..................SILENCE RADIO SUR LA PROLIFÉRATION DE TOUTES CES ARMES DANS TOUS LES FAITS DIVERS......BIZARRE....

5.Posté par Brigitte le 02/02/2018 03:52

et ce pauvre homme qui n'a rien demandé ??

6.Posté par mimorpouletranspor le 02/02/2018 07:08

Interdiction de porter une arme pendant 5 ans? A vie c'est pas possible?
Prendre un fusil pour aller faire "peur", mais quelle lâcheté! C'est comme les caignards qui sont 5 pour aller abuser d'une personne dans la rue.
C'est triste à dire mais on devrait leur couper les bras!

7.Posté par KUNTA KINTé le 02/02/2018 08:03

Avec une arme à feu ce type se sent un homme , un minable !

8.Posté par Nono le 02/02/2018 09:35

Reunion way of life, de plus en plus pitoyable.

9.Posté par dègue le 02/02/2018 10:24

4 ans de prison et une interdiction de détenir une arme pendant 5 ans. Cherchez l'erreur !!

10.Posté par Beber974 le 02/02/2018 10:25 (depuis mobile)

Inadmissible ! Quelle vie gâchée par la bêtise des autres? 4 ans c est peu. Demander pardon et verser des larmes de crocodile devant le tribunal, c est trop facile, messieurs. Vs méritez tous une peine lourde.

11.Posté par Ti''''KRELOL le 02/02/2018 13:04

"UNE BALLE PERDUE" ???????
Pas pour tout le monde apparemment !!!!

12.Posté par Ti''''KRELOL le 02/02/2018 13:22

@Beber974
"bêtise" est différent (cad : n'est pas égale!) de crime organisé en bande, sans compter les circonstances aggravantes de : "avec arme(s)" !!!

13.Posté par Jean-Claude le 04/02/2018 14:23

4 ans pour un petit caïd de merde et des copains de mêmes qualités qui ne peuvent empêcher ce geste.... il n'y a plus rien ici qui les sépare des animaux.
Ce n’est pas la prison le remède mis l'abattoir ...

14.Posté par Gerard le 04/02/2018 16:51 (depuis mobile)

Est ce qu''il n''aura pas d''autre sequel dans les annees a venir, n''en déplaise a vous, j''aurais fait justice moi même, de plus en plus les decisions de justices amenes a ce genre de réflexions.
Avec la remise de peine effectivement il sortira ds 1 an

15.Posté par O. LeB le 06/02/2018 20:23

La route coupée par une coulée de boue et la justice coupée par une coulée de bouse: ))

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >