MENU ZINFOS
Société

Sondage : Les Zinfonautes favorables à l'alignement des retraites du public sur le privé


- Publié le Mercredi 28 Avril 2010 à 16:18 | Lu 2004 fois

Une large majorité de Zinfonautes (81,5%) serait favorable à un alignement des retraites du public (calculées sur le salaire des six derniers mois de travail) à celles du privé (calculées sur les 25 meilleures années). Un débat actuellement d'actualité puisque le gouvernement souhaite réduire le coût de la retraite des fonctionnaires. En revanche, 17,2% des Zinfonautes seraient contre ce nivellement par le bas.

Nouveau sondage : "Tout Réunionnais devrait-il vivre l'expérience de l'expatriation "
Sondage : Les Zinfonautes favorables à l'alignement des retraites du public sur le privé




1.Posté par chikun le 28/04/2010 16:42

Enfin un sondage qui n'est pas bidonné.
Merci monsieur Dupuy, vous avez remis de l'ordre dans la façon de voter.

2.Posté par Les vieux, il faudrait les supprimer à la naissance... le 28/04/2010 17:32

17,2% des Zinfonautes qui sont pour un nivellement par le bas !

Et pourquoi pas la suppression totale de la retraite ? Ce serait la solution !

3.Posté par Tcherno-Bill le 28/04/2010 17:35

Surtout ici avec 50% de plus (comme les fonctionnaires) on va se GAVER !

4.Posté par Ded le 28/04/2010 17:51

Qu'on soit d'accord ou pas avec les résultats de ce sondage, on a l'impression que 81,54% des gens sont donc Sarkosistes puisque c'est cela que veut le gouvernement.

Il ne serait pas venu à l'idée des votant que le contraire ( alignement du privé sur le public) serait meilleur pour tous...Non, c'est plus simple de leur donner le bâton pour se faire battre!
On veut nous faire croire ( le COR commité de réflexion sur les retraites) que dans 50 ans le déficit de la caisse de retraite sera de 50 milliards si mes souvenirs sont bons.
Formidables ces gens ( experts du patronnat, enfin du patronnat qui ne paie pas les charges sociales sans doute) mais qu'on m'explique d'où ils ont sorti cette somme extraodinaire alors que les mêmes experts , avec d'autres casquettes, nous expliquent doctement qu'on est incapable de dire de quoi sera faite la situation économique de la France en 2011!!
Mais pour les retraites , ah oui, là on sait car le petit Nicolas a demandé qu'on sorte un chiffre qui fait peur.
Et ces experts seraient-ils capables de nous dire dans combien de temps le gouvernement fera voter une loi permettant à l'état d'ordonner l'euthanasie de ces salauds de retraités et à quel âge?Nul doute qu'ils ont déjà une réponse toute prête!

Remarquez bien que pour certains retraités du public ce sera tout bénef car demandez-donc à un fonctionnaire de catégorie C combien il touche ? et vous verrez que certains retraités du privés sont mieux lotis.

C'est avec ce genre de questions à l'emporte pièce qu'on réussit à fausser le vrai débat indispensable sur les retraites et que les gens , croyant ( parce qu'on leur dit depuis 30 ans) que les fonctionnaires sont des nantis ( n'est-ce pas Ballamou , l'honnête homme qui touchait des commissions des fabricants d'armes français pour sa campagne électorale.. qui le disait...au fait , à combien émarge-t-il celui là?)

A quand un sondage pour savoir si les gens veulent qu'on aligne la retraite des députés,des sénateurs et autres hommes politiques sur celle des retraités du privé ...ou l'inverse?

5.Posté par austrodoudou le 28/04/2010 18:19

tout à fait d'accord pour calculer les retraites du public sur le privé mais sur le même principe de calcul dans son intégralité : à savoir inclure toutes les sommes gagnées y compris les primes et l'on s'apercevra que cela coutera plus cher que le système actuel. Et oui car il y a des agents dont le salaire est composé pour près de la moitié de primes (ancienneté, responsabilité, qualification et j'en passe). cela peut se traduire par un écart de 200 voire 300 euros et sans les 50% (qui enfait sont 25) pour le post 3. remarquez tant mieux si cela se fait.

6.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 28/04/2010 21:15

4. N'importe quoi... Il suffit d'observer les modes de calcul pour se rendre compte qu'il est rigoureusement impossible pour un fonctionnaire, à niveau de rémunération rigoureusement égal, d'avoir une retraite inférieure à celle d'un salarié du privé.

7.Posté par jemma le 28/04/2010 21:48

A force de s'aligner sur toutes les propositions de ce gouvernent à la baisse, nous finirons tous à y perdre ! Les soi-disant avantages accordés aux fonctionnaires partaient du principe d'ailleurs pas si généreux que çà que l'Etat se devait d'être un patron exemplaire vis à vis de ses employés: statut privilégié, protection de l'emploi; perspectives d'évolution même si elles sont minces en fait ! Aujourd'hui que la précarisation s'installe dans ses troupes, le non-remplacement des retraités, la diminution des concours offerts à nos enfants, comment peut-on encore s'en prendre à ce qui a fait de la France un Etat exemplaire longtemps avec une fonction publique enviée par des citoyens d'autres pays européens !

8.Posté par Fabrice le 29/04/2010 01:05

Post 6
Mr Pierre Frédéric Dupuy, le post 4 a raison.
Je suis catégorie C, je touche 1365 euros (9 ans d'ancienneté) dont 260 euros de primes.
Le calcul de ma retraite ne se fait donc pas sur mon salaire total mais sur le salaire de base.
L'évolution étant très lente dans la fonction publique (en dehors du sacro saint concours ou de l'avancement au choix difficile à obtenir),, je peux déjà prévoir si je reste en C une retraite de moins de 900 euros.
Je ne m'estime pas nanti ...
Trop d'idées reçues sont colportées, par ignorance ou méchanceté.

9.Posté par David le 29/04/2010 05:38

Post 6. Exact, d'autant plus qu'il n'est pas rare qu'un salarié du privé plafonne au SMIC pendant de longues années, voire toute sa vie. Demandez aux caissières des supermarchés...

10.Posté par GRENADE974 le 29/04/2010 07:17

2 - ce sont 81,54 % qui sont pour le nivellement par le bas et non le contraire.

11.Posté par Tcherno-Bill le 29/04/2010 11:18

Fabrice est à mi-temps....

12.Posté par simon le 29/04/2010 14:07

ben,moi je suis perplexe!qq'un qui aura cotisé pendant 20 ans ds des caisses de retaite "privés"(pour les paramédicaux libéraux par ex)et qui intégrent ensuite la fonction publique,comment se fera le calcul?

13.Posté par Tcherno-Bill le 29/04/2010 17:02

les calculs ne se feront pas, quelqu'un devra s'en charger, et le seul qui savait faire ce genre de calcul vient de prendre sa retraite avant que le système ne sombre...

14.Posté par Fabrice le 29/04/2010 18:28

Je ne suis pas à mi-temps
Je suis adjoint administratif de catégorie C, échelle IV, 5ème échelon
Indice majoré 308
Alors, pour une fois, que ces messieurs qui se déclarent journalistes fassent réellement leur métier au lieu de colporter des fausses vérités bien inscrites dans l'imaginaire collectif.

15.Posté par Travailleur précaire le 29/04/2010 18:52

je suis bac+ 5, j'ai du accepter un travail payé au Smic soit 1050 euros nets par mois malgré 18 ans d'expérience pro, je peux me faire virer du jour au lendemain , ou bien ma boite peut disparaitre.
Fabrice on échange?

16.Posté par Bayoune le 30/04/2010 07:40

On parle des déficits des retraites en 2050, si nou lé ankor là, i di pa la fin du moune lé prévu pour 2012, petèt solman la fin du Sarkozismz Fillonteux. A koz i parle pa nou dé zèkzonération de charges sociales, qui est kan minm inn parti de nout salèr - i yapèl sà salèr diféré i serve pou la santé, pou la retrèt, pou la famiye. Lo gouvernman i kri for, na 30 milliard défisi , bin wi, mé nana osi pliss 30 milliards d'euros d'exonération de charge sociale, sa sé nout larzan, i vole anou pou donn bann gro patron. In lekzanp, PSA i anposs 3 milliards d'Euros et suprime 398 anplwa à Sénart-Moissy, sa sé otan de manke a ginyé pou la S.S. Wala sat lé déklaré le 14 avril Raphael Hadas Lebel,président du COR " ... le système d'information des régimes ne permettent pas toujours de disposer de toutes les données nécessaires aux projections financières à long terme. Il convient donc de considérer avec une certaine prudence les résultats obtenus, alors qu'en outre l'exercice d'actualisation a été conduit dans des délais très brefs.
Ma azoute sa ke sak ané l'Etat, (ek larzan zinpo ke nou pèye) pèye a la plass dé patron du privé inn parti dé kotzasiyon zot i dwa la S.S, pou in montan de 30,7 milliards en 2008, swa anviron 256,3milliards dopi 1992 ( bann sosialis lété o pouvwar ek bann kominis - fot pa bliyé). Pou konklu si so zèkzonérasiyon lé maintenu o nivo 2008, sa va fé ketsoz 1258 milliards d'euros pou la période 2010-2050. Wala in napersi, koman lo gouvernman i berne anou, i ranbourss pi médikaman, lopital, dantis .... tou sat i fo pou swaye nout granmoune, soidizan napi larzan...


17.Posté par Fabrice le 30/04/2010 08:38

Je suis bac+2.
J'ai, avant d'être fonctionnaire, travaillé en tant que pigiste à 50 francs de l'heure (1er mois de salaire 400 francs !), j'ai dû quitter ce travail pour le service militaire, j'ai touché le chômage, j'ai travaillé en tant qu'agent commercial sans fixe pendant 1 an et 1/2, puis emploi-jeune pendant 2 ans.
Après, j'ai réussi un concours, j'ai dû m'exiler sur Paris, sans famille, sans amis, avec un loyer exorbitant à payer, personne pour m'apporter un brède à manger, toutes mes affaires dans une valise de 25 kilos, et passé 3 Noëls seul dans un appartement de 18 m² dans le froid.
Maintenant, je peux me faire virer en cas de restructuration car on peut me proposer un poste à l'autre bout de la France, et si je refuse 3 propositions (quasi identiques), je suis mis en disponibilité d'office (donc sans salaire), puis au bout d'un an l'Etat peut me radier.
Travailleur précaire, on échange ?

18.Posté par Tcherno-Bill le 30/04/2010 10:33

Fabrice tu as raison la Réunion entière pleure sur ton sort!

19.Posté par Fabrice le 02/05/2010 11:01

Je n'ai pas besoin de votre pitié.
Cessez juste de parler de choses que vous ne connaissez pas.

20.Posté par saint marien le 02/05/2010 19:12

On se focalise sur les retraites des fonctionnaires en parlant d'alignement sur le privé, d'accord, mais peut être faudrait il considérer aussi les avantages de certains fonctionnaires ou plutôt assimilés, en situation d'activité... Déjà,il faut savoir que suivant son ministère, on a pas tous les mêmes primes ou avantages... Ensuite, prenons des grandes entreprises du type SNCF, EDF, Air France.... par exemple.... ne conservent t'ils pas quelques menus avantages une fois leur carrière finie ? Il me semble que si dans la fonction publique, les catégories C et B sont gagnantes du point de vue de la paye ou de la retraite, les catégories A qui correspondent aux cadres du privé, elles, le sont un peu ou alors....beaucoup moins... Au passage je rajoute que les comités d'entreprises n'existent pas dans la fonction publique (d'Etat notamment, je le sais bien pour y être.....) En définitive, moi ce que je vois, c'est que le nivellement par le bas est encore l'option la plus facile mais dans un circuit économique, moins d'argent c'est moins d'argent et cela contribue à la paupérisation de tous....
Qui peut apporter un peu de lumière ???

21.Posté par Le Pacifique le 04/05/2010 17:38

- Bien vu post 4, en ce qui concerne la création d'une loi permettant d'euthanasier ces salauds de pauvres,elle existe déjà, c'est le non-remboursement des médicaments prescrits par les médecins.
- Post 6. La méchanceté, l'ignorance,l'intoxication rendent aveugle. Les Fonctionnaires de la catégorie B C D E n'ont pas droit à la Retraite Complémentaire contrairement au Privé qui eux ont droit.
- Si le nivellement des Retraites par le bas est nécessaire, au nom de quel privilège ( aboli dans la nuit du 4 août 1789 ), les Princes qui nous gouvernent en sont-ils exonérés???

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes