Océan Indien

Son visa refusé par Bruxelles, un ministre malgache demande une réciprocité diplomatique

Vendredi 19 Juillet 2013 - 11:29

Julien Reboza
Julien Reboza
Le ministre de l'eau malgache, Julien Reboza, pro-Rajoelina, n'a pas du tout apprécié qu'un visa lui soit refusé pour se rendre à Bruxelles. Il l'a fait savoir mardi, en Conseil du gouvernement, et a réclamé que la réciprocité soit mise en place selon les règles diplomatiques en vigueur.

Comme le rapporte Midi Madagasikara, Julien Reboza a reçu le soutien des autres membres du gouvernement d'Omer Beriziky. Le ministre des Affaires étrangères malgache, Pierrot Rajaonarivelo, aurait déjà interpellé la communauté internationale sur cette réciprocité. Mais pour l'heure, la communauté internationale n'a toujours réagi à cette demande, ajoute le quotidien.

Une partie de l'opinion publique souhaite l'expulsion de certains diplomates, car elle estime que la communauté internationale, et plus particulièrement la France, s'immisce dans la politique interne du pays.

Ces tensions trouvent leur origine le 6 juin dernier. Face à l'entêtement d'Andry Rajoelina, Lalao Ravalomanana et de Didier Rastiraka à vouloir se présenter à la prochaine présidentielle malgache, malgré les pressions exercées par la communauté internationale, la France a demandé à ce que le trio soit interdit de séjour sur son territoire, ainsi que dans tout l'espace Schengen.

Cette mesure d'interdiction est aussi valable pour les familles proches des trois candidats.
S.I
Lu 1401 fois



1.Posté par J-L Gajac le 19/07/2013 14:10

Hollande fait honte aux Français dans sa politique africaine colonialiste arrogante, mais les technocrates européens sont encore pires dans la re-colonisation de l'Afrique avec les accords ACP qui appauvrissent les peuples et enrichissent les castes libérales dirigeantes et les transnationales.

Il reste à espérer qu'un mouvement souverainiste malgache se réunisse en Front pour faire face à ce retour en force de la colonisation sous couvert d'une "Communauté Internationale" qui n'est en fait qu'un instrument économique de pillage de l'Afrique et de corruption de ses "élites".

Il aurait été juste que les malgaches expulsent l'ambassadeur de France suite à son discours néo-galliéniste du 14 Juillet 2013, mais les malgaches sont victimes de leur caractère trop conciliant et sont trop appauvris pour se permettre se sortir du colonialisme et de la dépendance aux crédits toxiques venus du Nord pour les asservir en les pillant.

2.Posté par môvélang le 20/07/2013 08:40

ET Eiffage, mi voit ke li mette lo paket, c'est li ki va construire la route didier robert ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues