MENU ZINFOS
Faits-divers

Son conjoint poignardé à mort à la Chaumière : "J'assume, mais c'était pas volontaire"


Fin juillet dernier, une dispute de couple sur fond d'alcool et de violences se terminait dans un bain de sang dans ce quartier sensible du chef-lieu. Une fois n'est pas coutume, c'est la compagne de 25 ans qui a porté un coup de couteau de cuisine mortel à son conjoint. Selon les premiers éléments, la mère de famille aurait fui Mayotte, son île natale, pour fuir les violences conjugales qu'elle subissait.

Par IS - Publié le Mardi 16 Août 2022 à 17:34

Son conjoint poignardé à mort à la Chaumière : "J'assume, mais c'était pas volontaire"
Le 29 juillet dernier, au coeur de la résidence La Chaumière à St-Denis, Nathania H. expliquait aux policiers que son conjoint qui venait de mourir poignardé avait été agressé par des hommes à l'extérieur de l'appartement. Leurs enfants de 9, 7 et 2 ans avaient raconté la même histoire. Mais rapidement, cette version n'avait pas tenu. Aucune trace de sang n'avait été retrouvée en dehors du logement où le père de famille a succombé à un coup de couteau en plein thorax. En revanche, dans le salon, du sang était présent ainsi que sur le tee-shirt de la compagne. Placée en garde à vue, la Mahoraise de 25 ans, née en 1996 à Kani Keli, était restée sur la même ligne.

Mais ce mardi, devant les magistrats de la chambre de l'instruction, la vingtenaire qui faisait appel de son placement en détention provisoire à la suite de sa mise en examen pour meurtre sur conjoint a déclaré assumer. "Je reconnais mais ce n'était pas volontaire", murmure la détenue avant d'essuyer ses larmes sur son haut blanc. D'une voix blanche, elle acquiesce lorsque le président de l'audience précise qu'elle était venue se réfugier à La Réunion où elle était presque sans domicile fixe. 

Son avocate, Me Elodie Boyer, ajoute que sa cliente avait fui Mayotte pour échapper aux violences conjugales dont elle était victime depuis longtemps. L'homme aurait décidé de la suivre et les violences sur fond d'alcool et de "je t'aime moi non plus" auraient continué.

"Il faudra déterminer si le couteau qui a servi à donner la mort se trouvait sur la table du salon et a été saisi d'un geste réflexe ou bien si madame est allée le chercher dans la cuisine avant de porter le coup mortel",  déclare l'avocate générale avant de requérir le maintien en détention. "Des investigations doivent être menées et il est encore bien trop tôt pour envisager une sortie", a martelé Emmanuelle Barre émettant des craintes sur un risque de fuite vue la peine encourue : la réclusion criminelle à perpétuité.

Après en avoir délibéré, les juges ont suivi l'avis du parquet général. 




1.Posté par carot le 16/08/2022 17:44

Elle est juste tombée 10 fois de suite sur le revers du couteau.

2.Posté par paulux triste le 16/08/2022 23:15

Deux vies fichues. Alcool, ignorance ...

3.Posté par Pouf le 17/08/2022 07:39

2ans tu commences ta vie en mentant à des flics pour proteger ta mère.

4.Posté par MôvéLang le 17/08/2022 07:48

À 14 ans une personne normale est à l'école en train d'étudier et non pas comme celles qu'on voit collées partout dans les rues.

5.Posté par 666 le 17/08/2022 10:18

J'assume.... après avoir menti.
Bon, la parole d'une alcoolo, ça ne vaut pas grand-chose.
Quand on voit ce que l'on récupère de Mayotte, la Réunion est gagnante, c'est sûr !

6.Posté par SOMANKE le 17/08/2022 10:33

Dire que la violence conjugale n’est rien d’autre qu’une «violence faite aux femmes», est absurde, cela revient à se mettre des œillères et ne pas vouloir cerner ce fléau. La violence n’a pas de sexe, elle trouve sa source dans un climat social et domestique qui lui même a sa propre source ...ailleurs.
Les œillères ont été imaginées pour que l’animal ne soit pas « distrait » par ceux qui l’entourent et aille plus vite. Mais où va-t-il ? Y faire quoi? Pour qui?

7.Posté par Le zom le 18/08/2022 10:06

Va relargue Ali a cause c un femme,Di,sa t un homme assise perpet mais oubli pa c 50 50

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes