MENU ZINFOS
Société

Son arnaqueur lui envoie des huissiers


Gérant d'un garage sur la côte Ouest, ce chef d'entreprise réunionnais se retrouve avec une facture de 2.000€ à régler, après un démarchage agressif d'un commercial.
Ce dernier déclare travailler pour un magazine. Il se présente lui-même comme un ancien agent de l'institution et exige le paiement pour des publicités diffusées à… Marseille. Le garagiste dénonce une arnaque et appelle les entreprises péi à la prudence devant ces comportements. L'éditeur assure de son côté que la publicité a été publiée et qu'il a saisi la justice pour obtenir le paiement de la prestation et c'est ensuite que les huissiers ont été mobilisés.

Par NP - Publié le Dimanche 27 Novembre 2022 à 06:30

"Nous avons ouvert en février 2021, et en mars un commercial tiré à quatre épingles s'est présenté au garage. Il m'a proposé de faire de "faire de la publicité' dans son magazine, de manière très insistante. Quand il m'a expliqué qu'il s'agissait d'un titre diffusé à Marseille, j'ai refusé, nous sommes à La Réunion, pas besoin d'aller aussi loin", explique Hassan*, garagiste dans une ville de l'Ouest.
 
"Dès que j'ai commencé à refuser, il a commencé à me tenir un discours bizarre. Il m'expliquait qu'en prenant de la pub avec lui, il allait faire en sorte qu'on me laisse tranquille. J'ai répondu que nous achetions nos pièces auprès de grossistes locaux, donc que nous n'avions jamais affaire à la douane. Là, il m'a sorti une liasse de chèques en me disant que tout le monde acceptait", poursuit le chef d'entreprise.
 
L'homme se montre du genre collant,  et finit par partir en promettant d'envoyer un devis. "J'ai dit envoyez le toujours, mais ça ne m'intéresse pas. J'en ai effectivement reçu un, que je n'ai pas signé. Quelques mois plus tard, j'ai eu la mauvaise surprise de recevoir une facture de 2.000€, signée du magazine. Mais je n'ai jamais reçu de bon à tirer ou même de preuve que cette publicité a bien été diffusée", raconte le garagiste qui n'en revient toujours pas.

Fausse pub, mais vrais huissiers ?
 
Hassan pense que l'affaire va se tasser, mais c'est alors qu'il commence à recevoir des mises en demeure d'avocat. "Et en octobre, j'ai même eu à gérer un cabinet d'huissier de Saint-Paul. J'ai prévenu la direction locale des douanes et on m'a répondu qu'ils n'étaient pas concernés", s'agace le chef d'entreprise.

Révolté par cette situation, il a donc écrit à la procureure de la République de Saint-Denis. "J'ai clairement l'impression qu'il cible les entreprises qui viennent d'ouvrir, donc je ne serais pas surpris si d'autres aient aussi été touchées. Je suis prêt à prendre un avocat et à faire une procédure de groupe si on trouve d'autres victimes", promet le patron.
 
"C'est inquiétant de voir que d'anciens douaniers font des menaces à peine voilées", s'inquiète Hassan qui espère voir la justice enquêter sur son affaire. Il n'a pour l'instant toujours pas payé et espère pouvoir faire annuler cette pseudo dette. "Le pire, c'est que j'ai déjà passé de la publicité avec des journaux locaux. Mais les commerciaux nous montrent après l'encart dans la version papier. Ici, rien du tout. Le site du magazine en question est supprimé et le journal semble même liquidé", conclue le chef d'entreprise.
 
Hassan espère que sa plainte sera prise au sérieux, et veut être entendu par les forces de l'ordre le plus tôt possible.
 
 

Une vraie pub et un client qui ne paie pas ?

L'éditeur concerné assure qu'il publie les annonces sur l'ensemble du territoire, y compris les Outre-Mer. Il explique que le bon a bien été signé par le client et de ce fait la publicité a été diffusée. Il rappelle que le garagiste avait une période de rétractation qu'il n'a pas utilisé.

L'éditeur précise aussi que son client a été notifié à plusieurs reprises de ses impayés et assure que ce dernier n'a jamais répondu. Le chef d'entreprise a donc saisi la justice pour être payé. Le gérant du magazine précise par ailleurs qu'il a mené une action devant la justice pour obtenir le paiement de la prestation et c'est par la suite que les huissiers ont été saisis.

 
*Le prénom a été modifié




1.Posté par Sisi le 27/11/2022 07:50

Si vous n’avez pas signé le devis….. vous ne devez rien. Bizarre comme histoire

2.Posté par Squid le 27/11/2022 07:55

Aucun devis ni de bon de commande signé
Donc rien à payer

3.Posté par MôvéLang le 27/11/2022 08:17

Les bons garagistes n'ont pas besoin de publicités payantes, surtout pour un tirage sur la région de Marseille.
Soit l'avocat et l'huissier sont complices, soit l'escroc a imité la signature du garagiste

4.Posté par Skop le 27/11/2022 08:35

Ce mec n'est pas plus douanier que moi. C'est un arnaqueur et vous devriez porter plainte à la gendarmerie la plus proche ou au commissariat de police. Ils retrouveront l'huissier qui leur donnera l'adresse de l'individu et feront cesser ce harcèlement.

5.Posté par Impression le 27/11/2022 08:38

Je crains pour ce garagiste qu'un Devis ait été signé en son nom ( ce qui constitue le faux en écriture). Par contre là où les choses peuvent se corser c'est qu'il semble que le magazine n'existe plus. Donc le risque est de voir actuellement à la manoeuvre une entreprise d'affacturage, qui aurait racheté à bas prix, les "impayés" de feue l'entreprise qui a abusivement facturé ce garagiste.
Conclusion : Il faut éconduire ces escrocs sangsues et ne jamais chercher à discuter avec eux.

6.Posté par JEAN RICO le 27/11/2022 09:20

Les services de l'Etat devraient réagir.
Tous ces escrocs se prévalant de travailler pour ces administrations devraient être pourchassés "jusque dans les chiottes". Cela donne une mauvaise image des services douaniers et des administrations en général qui accepte de se donner cette image de répression et de menace.
D'ailleurs certaines administrations ne peuvent même pas imaginer des courriers sans menaces semble -t-il...
Mais les conséquences sont probablement très importantes : délocalisations à tout va, volonté par les entreprises de limiter leur croissance, limitation des embauches...
L'administration doit être au service des citoyens et des entreprises et non le contraire.
J'ai remarqué que si je donnais des coups de bâton à mon chien, soit il se rebellait, soit il se " carapatait " la queue basse et qu'aprés il était difficile de le faire revenir. Et qu'il était très difficile de se débarasser de la mauvaise image que je donnais...

7.Posté par eric le 27/11/2022 09:33

Vous pourriez déposer une plainte sur l ANTS

8.Posté par Maurice le 27/11/2022 12:42

Envoie alu po moin ma occupe son cas

9.Posté par valeo le 27/11/2022 13:06

Les douaniers Réunionnais sont plus corrompus que les Mauriciens, plus chers aussi, beaucoup plus chers.
C'est assez connu, notamment dans les aéroports (montre de luxe...).

10.Posté par Ben le 27/11/2022 13:11

Donnez un rdv à l'escroc pour le payer et défoncez-lui la g...... à la place et faites-lui assez peur pour qu'il en reste là et retire ses histoires.

11.Posté par Pierre le 27/11/2022 14:19

Il fallait saisir le parquet pr ouvrir une enquête...

12.Posté par mimi le 27/11/2022 14:20

les douaniers c est la pire espéce,pire qu un huissier un assureur ou un banquier:le douanier! des fois il est maton ds les prisons aussi...

13.Posté par babafigue le 27/11/2022 14:26

Si ce garagiste n'a rien signé il a rien à se reprocher! Je ne vois pas pourquoi il est inquiet?

Papier d'huissier poubelle direct

14.Posté par Même pas peur le 27/11/2022 17:45

Un huissier ne peut pas agir sans décision de justice donc trainez votre arnaqueur au tribunal, c'est lui qui va goûter...

15.Posté par Lovis JVL le 28/11/2022 02:01

Je serais curieux de connaître le nom de l'huissier... Il me semble pas qu'un huissier puisse hier sans décision de justice... Donc il est où le jugement ?

16.Posté par JANUS le 28/11/2022 08:52

Je suis, chaque année, contacté par des commerciaux qui font la même démarche, et qui m'annoncent agir pour la Gendarmerie nationale et/ou pour l'armée ☺☺☺ Ils se présentent avec des grades de lieutenant ou de capitaine ☺☺☺ Et ils essaient de faire de la vente forcée de publicité, en vous menaçant ☺☺☺

Il est dommage que la Justice ne s'intéresse pas de plus prés à ce type de truands ☺☺☺

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes