Océan Indien

Sommet d’Addis Abeba : Quand Andry Rajoelina sort de ses gonds !

Vendredi 6 Novembre 2009 - 11:51

Sommet d’Addis Abeba : Quand Andry Rajoelina sort de ses gonds !
"Je pars ! Je pars !" C’est sur ces mots que, très irrité, Andry Rajoelina a quitté la salle des négociations dans la nuit du jeudi à vendredi. Pour cause, ce dernier a exigé être considéré comme Le président de la Transition durant la réunion, avant de continuer les discussions en réclamant l’application stricte de la Charte de Maputo et des accords du 6 octobre du Carlton.

Marc Ravalomanana, n’a pas manqué cette occasion pour fustiger le jeune TGV en qualifiant tout simplement ce geste d’impolitesse. Pour sa part, Zafy Albert a indiqué que s’il le faut, les trois anciens présidents signeront avec ou sans la mouvance Rajoelina. Quant à Joachim Chissano, médiateur jusqu’au bout, même avec des signes visibles d’agacement, a tempéré en affirmant que "les négociations reprendront ce jour à 11 h, … avec Andry Rajoelina".

Lire la suite sur reunitoo.re
Lu 1187 fois



1.Posté par Montfort le 06/11/2009 21:56

Il tépigne en serrant ses petits poings le DJ, il perd ses petits nerfs de fils à papa des hauts plateaux, quand va t'on lui baisser le pantalon et lui donner une féssée qu'il fiche enfin la paix à tout le monde. Une chose est certaine apres 9 mois de crise ce coup d'état n'a toujours pas pu aboutir le monde se civilise tous ces petits potentats n'arrivent plus à imposer leurs " idées " Amine Dada est bien mort Dieu merci....( C'est une expression qui n'engage pas mon catholicisme effrené). Mais une chose est démontrée, comme en Belgique l'an passé nous sommes capables de nous régir sans petits rois bananes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues