Courrier des lecteurs

Somin kréol / Lékritir 77 / Kouilloniss' zintelo aussi !

Dimanche 29 Octobre 2017 - 11:06

Reportage édifiant à la télé ce midi, pour glorifier ceux qui tentent de créer de toutes pièces une écriture créole (notez que ceux qui pensent le contraire n'ont pas été invités).

Ils tiennent à laisser à tout prix leur nom dans l'histoire, sé zintelo, il n'y a aucune autre explication sérieuse.
Ils oublient, ces assoiffés de gloriole, qu'une orthographe se crée par l'usage, au fil des siècles. Non à coups de décrets.

Ils refusent toute logique, ces malades atteints de nanisme du cervelet. Lorsque l'éminent linguiste, Robert Chaudenson, leur a dit qu'une orthographe n'avait pas pour but de rendre compte d'une prononciation, ils l'ont vertement insulté. De quoi se mêlait-il, non mais ? Un Zoreil, qui plus est, vous pensez... Ce ridicule pseudo-intello surnommé Mickaël Crochet a même osé dire, se croyant futé : "Ah ! le grand chef blanc a parlé !" On n'est pas plus con.

Ils ont commis lékritir 77. Puis les rajouts de k,w,z plus tard. Avant de sombrer définitivement dans le ridicule avec leur "tangol" (une maladie transmissible ?) : des trémas, des tildes, des umlaut ; et pourquoi pas des doubles-slashs tant qu'ils y sont ? Et puis les v du turc. Et quelques idéogrammes japonais pour faire bon poids. Et aussi des @ car notre "a" n'est vraiment pas un "a" zoreil.

Ils refusent l'écriture étymologique parce que trop proche du français. Bon !... mais plus de 95 % de nos mots viennent du français. Un projet piloté par la politique séparatiste alors ? C'est vous qui le dites !
Jules Bénard
Lu 841 fois



1.Posté par Titi or not Titi le 29/10/2017 11:08

Les Orthophonistes Se Frottent Les Mains ! 😏💵💴💶💷
( ils sont surbookés ! )
La Référente De L'Ouest LVR (instit) Explique Que C'Est À Cause
Des Publicitaires Que Le Rectorat L'Impose Dans Les Ecoles
Maternelles/Primaires ! 🤡
Dommage ... Et Pourtant En Option Au Collège, Lycée, Fac... 😜
( les + faibles, prennent l'option pour rattraper les 2,3 ptits points)

Le Tangol, C'Est Le BouteFeu ( tuyau ) Pour Raviver Les Braises !
( Ça en dit long sur la mentalité ...)
En Fouillant Sur L'OFIS, On Comprend Mieux Le Nivellement Par Le Bas
Et D'Une Certaine Volonté Politique ! (A.Armand...)
Trop De Bac+7 Se Présentent En Mairie Pour Un Ptit Contrat.... 😜
Et Ils Osent Parler De Laïcité À L'École !!! 😄😄

2.Posté par lesseps le 29/10/2017 11:19

GUNET et ses orgues , Bénard et son créole...

3.Posté par JORI le 29/10/2017 11:52

Je suis tout à fait d'accord avec vous dans la mesure où déjà il existe déjà plusieurs créoles sur notre île. Et imaginez le moment où l'on devra en plus introduire l'écriture inclusive pour ne chagriner personne, qu'est ce que cela va donner!! . MDR

4.Posté par louis le 29/10/2017 12:39

moin la toujours ecri le créol com mi coze mon creol yab les o
moin les kwz a outrans mi laiss po les zot

5.Posté par citoyen le 29/10/2017 14:01

Le vrai parler créole c'est le parler des hauts; tout ce que ces barbares essaient d'innover c'est d'appliquer la manière dont parlaient les premiers chinois et malbars qui écorchaient la français de par leur accent importé de leur pays d'origine. Cette armée de zouaves qui n'ont jamais fait aucune guerre se vautrent dans l'ignare ; la statue de ghandi les obsède , ils seraient même volontaires de remplacer la tête de celui-ci par la leur espérant une vénération des incultes beurrés

6.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 29/10/2017 17:29

*Jules, dis-moi: pourquoi - de la part de certains - un tel rejet de la France, du français et ...des "Français" ?

7.Posté par klod le 29/10/2017 18:41

malgré les memes diatribes de certains , en kwz ou en phonétique , l'important est de préserver , également par l'écrit, le créole pour que de vieilles expressions ne se perdent pas . Défendre son imaginaire est un enrichissement .

8.Posté par Nivet Alain le 29/10/2017 20:15

Le grand retour de Lesseps : "Gunet et ses orgues, Bénard et son créole", et Lesseps et sa co......ie !
Le créole est une langue orale à l'origine et non écrite pour des raisons de commodité, donc de compréhension entre des représentants de divers horizons. J'ai connu cela aux Vanuatu, ex Nouvelles Hébrides, condominium franco anglais. Les habitants astucieux avaient inventé le "bichlamar" (orthographe approximative), langage composé d'anglais, de français et de dialecte local. Cette langue était parlée et non écrite......Il faut respecter cette communication et ne pas tenter par idéologie de se l'approprier par une écriture approximative.

A.N.

9.Posté par Nivet Alain le 29/10/2017 20:35

Juliette, la réponse à votre interrogation, vous l'avez : un idéologie issue d'un narcissisme exacerbé que l'on pourrait qualifier aussi de complexe, doublé d'un mal être avéré ultramarin.

A.N.

10.Posté par GIRONDIN le 29/10/2017 21:30

Totorrrrrrrrrrrrrre
Un mal ultramarin ! Un narcissisme !!!!! Un complexe !!!!!!!!!!!!!!!

Totorrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrre

Mi ri, ici à la Réunion nous récupère la crème de la crème, n'a point de doute..... 😆..... Les 1er de cordée comme dirait l'autre....... Comme dirai l'ami klod mi adore les rezo sociaux.... 😆........ou Les zéro sociau.....les cas sociaux sur rémunéré.....

La frannnnnnnnnnnnnnnnnce la sépare à elle de ces meilleurs zelement et la envo ye à zot à 11 mile km........ 😆

Les chasseurs aiment lire l'histoire raconter par les chasseurs, dès que le lapin.......................

11.Posté par Kayam le 29/10/2017 22:48

post 6 Le rejet de la part de certains pour le français n'en est peut-être pas un. Les créoles réunionnais dans la majorité des cas, (je pense) n'ont pas appris à parler le français dans leur jeunesse. Ils ne parlaient que le créole ; et en +, pas trop facile à comprendre, d'où certains mots et expressions.
On rejette par exemple la violence physique et/ou verbale, car on en est conscient du mal que cela peut engendrer...mais une langue ? Ne pensez-vous pas que si nos arrières parents et parents avaient la possibilité de s'exprimer correctement en français, ils ne l'auraient pas fait ? Cela nous aurait évité, aujourd'hui, de se faire pointer du doigt par certains et nous faire traiter de.

Il n'empêche que notre "langue" maternelle nous appartient. Ce serait dommage de la perdre (dans une famille à l'âme vraiment créole) car une catégorie de personnes estime que cela rabaisse, ici même, à La Réunion.

Mwin pérsonèlmen, mi yèm ali, é mwin noré pa exporte ali. Dan aucun liv, aucun diktionèr. Sak y ve apren'n, y fé kan lé ici. Ailleurs, la pa bezoin konèt koz kréol... lèss ali parmi nou. Na pi granchoz nou nana !

J'adorais écouter mémé parler avec ce mélange de kwz qu'elle mettait dans ces phrases. Aujourd'hui, plus ça va, plus le créole est raffiné. Pourquoi essayer de lui donner une écriture unique ? Pour uniquement avoir son nom comme "découvreur" d'une graphie créole réunionnais ? ...Plus il y a de différence de manière positive, mieux c'est. Comme pour toute chose.
----
Dan listoir, koikilensoi, mi essaye fé kompren'n é fé passé sak mi ressen kan mi ékrir en kréol. Zamé fé in compte avek la kantité k,w,z. Parkonte, si Zinfos y ve pu yékrir en kréol, y suffi fè konète.

12.Posté par Boa Bill le 30/10/2017 07:08

.... Cette langue était parlée et non écrite...... complexe, doublé d'un mal être avéré ultramarin..... .... a dit Alain Nivet

Rien que çà ? Allez donc dire à un basque, un breton, un corse.... qu'il ne faut surtout pas écrire leur langue régionale.... qu'en le faisant, ils relèveraient d'une pathologie que le docteur sus-nommé identifie comme "une idéologie issue d'un narcissisme exacerbé."

Les premiers de cordée sont de sortie....comme l'a dit Girondin ! Lol

13.Posté par A Jules le 30/10/2017 08:08

Quelle chaîne svp ?
Quel jour ?
Merci !
Si vs avez le lien, merci de l'indiquer.

14.Posté par Lesseps le 30/10/2017 09:00 (depuis mobile)

NIVET et ses « moi-je » :)

15.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 30/10/2017 09:15

À Post.11 - Kayam:

*Après 70 ans d'école française de la République - gratuite et obligatoire - à La Réunion,

*Les "créoles réunionnais" n'ont donc JAMAIS eu "la possibilité de s'exprimer correctement en français" ??

*Expliquez-moi !

16.Posté par y.féry le 30/10/2017 10:06

"une idéologie issue d'un narcissisme exacerbé"
Totoche! rien qu' ça même? Ou l'a rien compris !

Je conseille à certains le livre de Olivier Fontaine : Histoire de la Réunion et des Réunionnais- Quelques mises au point.
Il aborde ce sujet dans le dernier chapitre. Ce serait trop long à expliquer et je risque de travestir sa pensée.

17.Posté par Grangaga le 30/10/2017 12:44

......................A lé rakontt' sa, zot' z'anfan an Fransé zot'.....................................
An ékri, an parol', parr' ak'syion ou parr' omicyion..................................

Kriké kraké !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Lo syin té y koz' sa !!!!!!! Na in bou d'tan sol'man, dann' tan Bon Dié...........
Alorss' ke toutt' domounn' po assiz' .....po koz' in pé, konm dovan in boutik'.....alé, in rényion kafé.......
Kan mi di domounn', satt' lavé la parol', lo bann' .......syin konpri.
Bon Dié lété là.......mé per'sonn' té y koné !!!!!!!!!
Oté !!!!!!!! Na ènn' y lass' in kou........d'pètt'...................
Bon Dié y d'mann' kissa la fé sa ?
Toutt' bougu'........z'umin koué.......y di la pa zot'.
-Santi mon .....ki, si zot' y vé. Y di in bougu' aprè l'ott'........
Et lo bann' povv' syin........la pa swi zot' ki, profèrr' fèrm' zot' bouss'.
Bon Dié y d'mann' a zot' in fwa, deu fwa, trwa fwa. Pèr'sonn' y réponn' mèm'.........
Arr' bon !!!!!!! Pèr'sonn' y koz' pi, zot' la pèrdd' la parol'..........
Bin,ma di a zot' in z'afèrr' la di Bon Dié..... A partir' d'zordi, mi koupp' a zot' la parol', zis'ka kan zot' va v'ni warr' a mwin, po di a mwin kissa la fé sa..................
Oté !!!!!!!!! Satt' la fé sa, lé pa v'ni dénonss' a li....é ziska zordi, lo syin la pèrdd' la parol'........

Antronou......
Bann' na y rodd' ankorr', in !!!!!!!!!!! Arr', la byin di...y mank' a zot' ryinkk' la parol'..............
Gardd' byin ta warr'.....lo promié z'afèrr' zot' y fé, kan zot' y trouvv' a zot'........................

Kri.........ké, krakééééééééééééééééééééééééééééé.

Et pou koué y lèvv' la patt' po pissé.......zot y koné ?????????????? N'arr' vi, n'arr' vi...................

18.Posté par Kayam le 30/10/2017 20:43

Madame Juliette, mwin la di grand-parents : y remont'ré pou certains vers la fin 19e siècle début 20e. Petèt pliss avan enkor pou dote. Kel lékol lavé ?

mwin la di aussi parents : sak lété ado avan 1947, t vèye zot frèr et sèr kan parent t sava dan'n bitation. (la raconte a mwin lo zistoir...) D'où mon "Les créoles réunionnais dans la majorité des cas, (je pense) n'ont pas appris à parler le français dans leur jeunesse"

Après 1947, sak la gainlle la possibilité alé apren'n la parti. Mé fo pa oublié ke nana domoune, avec les + gro zéfor y gainlle pa retenir rien... Nana dote y fé pa non plu zéfor...é c pa in spécifité réinionèz.. Lé partou.

19.Posté par citoyen le 31/10/2017 13:14

Mon dictionnaire ? c-ça s'appelle surement pas "honoré govin". Ceux qui m'on élevé avait un remarquable talent pour me guider. Si un type veut changer de religion, il doit connaître tous les points de celle qu'il pratique. Alors ce parlé d'honoré: exclu radicalement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?