MENU ZINFOS
Politique

Solidarité : Juliana M'Doihoma fait passer Saint-Louis à "L’Heure civique"


La ville est l’une des premières de France à porter ce nouvel outil de participation citoyenne. Une initiative qui consiste à donner une heure de son temps par mois pour une action solidaire auprès de ses voisins ou tout autre habitant de la commune.

Par - Publié le Jeudi 23 Décembre 2021 à 14:47

"Il y a un gisement de générosité chez les habitants de Saint-Louis à mobiliser", affirme l’édile Juliana M’Doihoma
"Il y a un gisement de générosité chez les habitants de Saint-Louis à mobiliser", affirme l’édile Juliana M’Doihoma
"Contrairement à l’image donnée à Saint-Louis, il y a beaucoup de gens qui ne font pas que du bruit. Il y a aussi des gens qui ont hâte d’aider les autres", se réjouit la maire Juliana M’Doihoma. 

Faire du jardinage, donner des cours de soutien, apprendre Internet, livrer des courses ou encore faire la lecture… les possibilités d’aider de manière bénévole et solidaire sont infinies. Des élans de solidarité réaffirmés au plus fort de la crise Covid et que le dispositif "L’Heure civique" vise à accompagner. Parce que malgré toutes les bonnes volontés, il est parfois difficile de mobiliser. "Il faut de la fluidité pour que ça marche", reconnait l’édile investie dans le réseau des élus solidaires depuis 2016. 

Un coup de pouce lorsque la solidarité familiale ou institutionnelle ne suffisent plus

L’objectif est ainsi d’encourager la population saint-louisienne à donner une heure par mois de son temps pour une action citoyenne en faveur de son quartier, sa commune, une association ou une personne dans le besoin. Pour organiser l’action, une plateforme en ligne est ouverte depuis ce jeudi 23 décembre sur le site de la ville. Après une inscription et la présentation du dispositif via une visio, un entretien est proposé au citoyen solidaire afin de définir dans quel type d’action il souhaite oeuvrer. 

Du côté de la commune, des référents au service du CCAS ou des Maisons communales de proximité ont été mis à disposition pour recenser l’ensemble des besoins sur la commune. Un animateur financé par le Département sera en charge de faire le lien entre le citoyen solidaire et le besoin.

Sous les yeux du créateur de la Fête des Voisins

Cette nouvelle forme de solidarité spontanée se veut complémentaire de la solidarité familiale ou encore institutionnelle. "J'ai toujours été très à l'aise avec le concept de participation citoyenne. L'ambition est de montrer que l'on peut gérer une ville autrement", précise Juliana M'Doihoma qui ambitionne également de faire des émules. 

"La générosité citoyenne est une énergie renouvelable à l’infini et non polluante". L’enthousiasme débordant d’Atanase Périfan, élu à la mairie du 17e arrondissement de Paris, est communicatif. L’homme, également créateur de la Fête des Voisins et de Voisins Solidaires, est spécialement venu lancer le dispositif expérimental qui a également séduit sa ville mais aussi Amiens, Rochefeuille et une vingtaine d’autres villes françaises.

Ici comme ailleurs, à l’instar de la fête des voisins, l’élu espère que les gens ne soient plus uniquement consommateurs de l’action politique mais aussi acteurs. "Si nous sommes très nombreux à donner une heure par mois, nous renforcerons le lien et sortirons victorieux de la crise. Car la solidarité, c’est l’affaire de tous… et surtout, ça rend heureux !"


En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Skop le 23/12/2021 15:35

Je paie déjà mes impôts pour que vos employés s'occupent 35 heures par semaine de mon quartier, des défavorisés,...

2.Posté par Tina Ralbol le 23/12/2021 17:44

Encore du grand n'importe quoi avec ce maire. Qu'elle donne l'exemple en premier avec ses adjoints...mais le vrai hein ! Pas celui ave caméra et facebook derrière pour faire la communicante.

3.Posté par Marie le 23/12/2021 18:53

L'initiative citoyenne ne nécessite et ne demande aucun encadrement de quelconque mairie, il existe un cadre juridique pour cela si madame le Maire l'ignore... Cela s'appelle les associations. Qu'elle cesse de faire mine d'être à la pointe de l'altruisme et de la solidarité, car on sait désormais très bien qu'elle ne se préoccupe que d'elle-même et de son ambition.

4.Posté par République le 23/12/2021 18:53

Le 23/12/21 : Essayer de faire passer votre commune à « l’heure de la participation civique » est un travail difficile, et il faut alors saluer votre courage et votre détermination à trouver des voies nouvelles dans la conduite des affaires d’une collectivité – et ce d’autant plus que vous avez deux opposants dits professionnels en politique représentant de vieilles classes politiques moribondes. Mais réussir dans ce domaine de « l’action solidaire » auprès ceux qui sont en difficultés demande beaucoup d’inventions, de créations, pour évaluer, changer, réorienter… Mais « pas capab lé mort sans essayer ». Alors bon courage à vous ! Toute la Réunion vous regarde dans la gestion de cette commune difficile.

5.Posté par Le Jacobin le 23/12/2021 19:38

L'idée est généreuse et remplie de de bons sens pourquoi pas !

Je crains cependant que Cyrile Amilcaro se rend volontaire pour nettoyer la cour de Claude Hoarau, ce qui pourrait faire revenir sur sa parole Madame la Maire, laisserait à penser qu'un coup d'état serait en préparation sur la commune.

C'est du Thomas Sankara (Burkina Faso) à l'encre pale.

Que les élus donnent l'exemple en premier ressort ramassage des poubelles à partir dès 5 h du matin.

Attention Madame Juliana ce sont des idées Communistes.

6.Posté par DOGOUNET le 23/12/2021 21:17

Un nouvel AMIZ-KOUYON pour okipé ses gratter'dk (et ils sont nombreux).

7.Posté par Dégouté le 24/12/2021 06:27

@posté 1,2 et 3, je suis d'accord avec vos commentaires, ce Maire s'occupe que d'elle, vie dans son monde où plutôt dans les étages de la mairie, fait son cirque sur Facebook et coupe les têtes des élus qui travaillent (car il y en a) pour masquer sa tiranie et son incompétence.

Il serait peut-être temps d'ouvrir les yeux et surtout délier les langues pour dire comment cela se passe dans cette mairie !!!!

8.Posté par Bim le 24/12/2021 08:43

Quel valorisation pour le bénévole ? Merci de mettre en avant les associations compétentes et qui existent bien avant votre puberté. En marche "arrière ".

9.Posté par Rocky le 26/12/2021 09:03

Très bonne idée, mais qui ne date pas d'hier.je pense qu'il faut remettre les employés de notre collectivité au travail. Afin de mieux entretenir notre environnement. Avec contrôle de responsables competants et apolitiques. Ça aussi c'est du concret.

10.Posté par Flamboyant timide le 26/12/2021 11:16

Personnellement je n'aime pas vraiment la plupart de ces individus qui nettoient nos rues et nos poubelles, beaucoup d'entre eux sont dérangés, nuisibles, pervers, trop trop observateurs, certains m'abordent dans les rues avec une telle vulgarité, c'est répugnant je me rappel d'un d'entre eux qui avait dépassé ses limites en ce mois de déc dans une ruelle isolé il m'a fait signe de venir puis m'a demandée de ramasser un boxer d'homme qui était par terre, en affirmant m'avoir vu le jetter moi femme que je suis. Avec un frère gendarme et un beau frère avocat j'aurais très bien pû porter plainte facilement mais j'ai eut pitié de sa condition.
Si seulement un entretien avec un psy pouvait être obligatoire avant l'obtention d'un métier...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes