MENU ZINFOS
Communiqué

Solidaires Finances publiques dénonce la suppression des trésoreries de proximité


Solidaires Finances publiques regrette la décision du ministère de supprimer les trésoreries mixtes et la fusion des services. Le syndicat dénonce le fait que ces décisions soient prises par un comité restreint de personnes qui n’ont aucun lien avec la réalité du terrain.

Par GD - Publié le Mardi 23 Mars 2021 à 10:00

Le communiqué:


La Direction Régionale des Finances Publiques vient de siffler la fin de la partie. D’un très mauvais match !

La mise en place du Nouveau Réseau de Proximité prévoyant la suppression des trésoreries mixtes, la fusion de services (gestion des Collectivités, hôpital, service des impôts des entreprises et des particuliers…) se déroulera sur 2 années et commencera à se mettre en place dés le 1er janvier 2022.

Malgré le contexte et la crise Covid, les difficultés des usagers, les missions d’aide et de soutien à l’économie, la réforme annoncée en 2019 se fera…

Ce qui aura caractérisé cette réforme c’est le manque de concertation, (2 réunions en 2 ans avec les organisations syndicales, groupes de travail composés essentiellement de cadres supérieurs) mais aussi l’impréparation.

Comme souvent dans notre administration, on décide derrière un bureau, en comité très restreint en mettant des points sur une carte mais sans étudier d’abord la faisabilité des décisions à prendre.

Avant la crise Covid, nos mobilisations et nos actions ont permis de maintenir dans ce projet des accueils de proximité, mais ils ne sont toujours pas finalisés.

La Covid a servi de prétexte et sert encore pour éviter les débats ; car les distanciations physiques, et le télétravail rendent presque impossible toute réunion.

Mais quand on veut, on trouve des solutions. C’était le devoir de notre direction de les trouver.

Certains élus se sont fortement mobilisés dès notre alerte et ont pu garder un service public des Finances Publiques sur leur commune mais au vu des suppressions d’emplois qui s’accumulent d’année en année, ce ne sera, hélas, que temporaire.

En vidant les services de ceux qui peuvent les faire fonctionner, on met en avant le « tout demat ». Solidaires Finances Publiques Réunion, attendait beaucoup de l’arrivée du nouveau directeur en janvier dernier ; il nous a dit appeler de ses vœux un réel dialogue social mais ce fut un vœu pieux à première vue …

Sans réunion préalable avec les représentants des personnels, il vient d’acter les projets de la précédente direction, sans calibrage des services, sans échanges techniques avec les agents de terrain, sans évoquer dès à présent les problèmes immobiliers qui vont surgir…

Incapable d’organiser une visio-conférence en interne, ou de mettre en place un système d’assistance téléphonique de qualité, notamment dans le cadre du télétravail qui devient la règle, avec un réseau internet bien peu performant, la Direction Régionale ose dire qu’elle va mettre en place une organisation plus moderne et plus proche du citoyen !!

Solidaires Finances publiques n’accepte ni le fatalisme ni l’amateurisme qui mènent cette réforme. Cela a trop de conséquences sur les contribuables réunionnais et le fonctionnement de nos services.

Nous continuerons par tous les moyens possibles d’essayer de garder voire de créer des emplois au service du public sur notre territoire, car il en manque déjà cruellement et les besoins sont importants et le seront encore davantage dans les années difficiles qui nous attendent.

Nous n’avons jamais fermé la porte à la concertation mais aujourd’hui nous l’exigeons.

Assez de communication et de bonnes intentions fictives, assez de décisions technocratiques…ce serait surtout cela la modernité et le progrès.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes