MENU ZINFOS
Faits-divers

Soignants non vaccinés suspendus: La justice confirme la sanction


Une petite dizaine de soignants ont contesté devant la juridiction administrative la suspension de leurs fonctions suite à leur refus de se faire vacciner. Cette sanction a été confirmée, sauf pour ceux qui ont régularisé leur situation.

Par IS - Publié le Jeudi 4 Novembre 2021 à 08:26

Soignants non vaccinés suspendus: La justice confirme la sanction
Courant octobre, une dizaine de soignants employés au CHU de Bellepierre contestaient, lors de plusieurs audiences devant le tribunal administratif, la sanction dont ils avaient fait l'objet. Leur point commun : le refus de se faire vacciner contre le coronavirus malgré la loi votée début août dernier.

Ainsi, Sylvie Rivière, aide-soignante au service endocrinologie, Olivia, sage-femme au service des grossesses à risque,  ou encore William Diemahave, agent du service électricité, avaient plaidé leur cause devant les magistrats. Et ce, sans l'aide d'un avocat, la sanction s'accompagnant d'une privation de salaire du jour au lendemain, mettant à mal leurs finances.

Le tribunal administratif vient de rendre sa décision après avoir pris le temps d'étudier la question. La suspension des agents qui n'ont pas régularisé leur situation entre-temps a été confirmée. La possibilité de prendre des congés, des RTT ou des jours placés sur un compte épargne-temps n'a pas fait l'objet de commentaire de la part de la juridiction qui s'est dite incompétente en la matière. Les agents avaient en effet évoqué avec leur employeur la possibilité de se mettre en retrait en prenant leurs congés, sans succès.



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par tonton le 04/11/2021 08:54

iiiih, des dangereux mutants.........

2.Posté par Sans rancune le 04/11/2021 09:33

La casse du travailleurs a trouvé une nouvelle forme.
Les tontons de manu, massicot et Fredo doivent être fiers.

3.Posté par CRUSOÉ le 04/11/2021 06:40

alors saisissez la Cour de Cassation

4.Posté par Thierry Massicot le 04/11/2021 09:41

On constatera qu'aucun médecins hospitaliers, les mieux informés, font parti des trublions antivax !

5.Posté par MôvéLang le 04/11/2021 09:50

Le macron est en danger, il sème à tout vent et seuls les laboratoires peuvent encore le renflouer.

6.Posté par Ti Boug' la le 04/11/2021 06:52

Bonjour
Je dis ma compassion à ces agents qui se sont mis hors loi et ma gratitude à la juridiction qui fait primer l'intérêt général sur celui de l'individu.

7.Posté par Zcho le 04/11/2021 09:55

Les gens sont privés de salaire car ils ne souhaitent pas se faire injecter un produit dont on ne sait rien et qui est toujours en phase expérimentale mais tout est normal. Même la justice le dit... c'est normal...
Démocratie 2021

8.Posté par Marie le 04/11/2021 10:00

Cela s'appelle "un coup d'épée dans l'eau". Ils espéraient quoi? Ne pas respecter la loi, ne pas travailler et de surcroît être quand même rémunéré. Gag! Il vaut mieux en rire.

9.Posté par TICOQ le 04/11/2021 10:25

Plusieurs centaines de millions de personnes vaccinés, quelques milliers d'effets indésirables ou de décès liés à leur condition de santé sans lien avec le vaccin, non la vaccination n'en est plus à la phase expérimentale depuis longtemps.

Seules les idéologies complotistes tuent.

10.Posté par Fdf le 04/11/2021 10:38

Marie !!! Réjouit toi bien !!! Ben on verra bientôt qui va rire le plus !!! Qui sont les mieux placées que les gens qui bossent dans les hôpitaux ??? Tkt

11.Posté par Extravacances le 04/11/2021 11:01

Il faudrait que ces agitateurs antivax aillent s'inscrire chez Pôle emploi peut-être qu'ils seront rémunérés car là-bas la vaccination ne leur sera pas exigée...LOL

12.Posté par mwameme le 04/11/2021 08:24

Et y’a encore les pollueurs de société qui veulent faire croire que c’est un produit expérimental…. Quel intérêt ils ont à pourrir la vie de notre société ?

13.Posté par Pascale le 04/11/2021 11:34

@Zcho: dans une île ou règne la mafia administrative, la corruption et les nombreux nombreux arrangements entre copains/copines mafieux, oui c'est normal un tel jugement! Les droits de l'homme et du citoyen ne sont plus qu'une belle blague en France ou a la Réunion! Seuls existent les droits du fric et des bras longs...

14.Posté par Il est marrant, lui le 04/11/2021 12:14

Je suis médecin hospitalier, et je ne suis pas (vraiment) vacciné. Il en dit quoi le génie massicot? Il va me dénoncer à la Kommandantur?

15.Posté par Françoise le 04/11/2021 12:20

Consternante justice d'une mesquinerie et d'une bêtise sans nom. Mon admiration a ces soignants qui vont au bout de leurs convictions et se font éconduire par la petitesse et l'obéissance sans discernement à des lois douteuses.

16.Posté par jules974 le 04/11/2021 12:23

"On constatera qu'aucun médecins hospitaliers, les mieux informés, font parti des trublions antivax !"
Mais qu'est ce que t'en sais toi?lol
Quand il se réjouit pas que des enfants sans le moindre risque se fasse piquer, il se réjouit que des gens perdent leur travail pour une vaccination non obligatoire....
Et monsieur l'égoiste osait se prétendre de gauche avant la crise du covid!!

17.Posté par jules974 le 04/11/2021 12:25

@post 6 : si ca te fais rire que du personne hospitalier soit suspendu alors qu'il n'y a déjà pas assez d'effectifs dans les hopitaux et que 20 000lits sont fermés faut de soignants.....c'est grave.
Avec vous, les bénéfices de pfizer passe avant le droit à ces personnes de ne pas se faire injecter un produit expérimental!!!
On a la preuve que tout cela est un prétexte sanitaire avec vous les covidistes, vous etes tellement méchant que vous vous réjouissez ouvertement qu'il y'ait moins de personnel et de lits dans les hopitaux..votre attitude est tout simplement criminel!!

18.Posté par riverstar974 le 04/11/2021 12:46

Honte à notre gouvernement. Il y a un an et demi ces incapables au pouvoir louaient avec vigueur les soignants qui avaient empêchés des centaines de milliers de morts (LOL). Entre temps ils ont continué à supprimer des lits d'hôpitaux et sanctionner les soignants hostiles au vaccin avec comme résultats un manque flagrant de personnels et de lits, ce qui va certainement justifier la continuation de leur politique liberticide en annonçant sous peu une 5ème vague et des mesures restrictives. Malheureusement il semble qu'en 2022, ce petit dictateur soit réélu puisque la majorité des moutons lui font confiance et semblent heureux de se faire avoir, pour n'être pas vulgaire, et employer un terme plus imagé ...Lamentable

19.Posté par Le Jacobin le 04/11/2021 13:04

Il ne vous restent plus qu'à prendre le maquis contre le virus, encore heureux ce n'est qu'une suspension pas un licenciement.

20.Posté par Fredo974 le 04/11/2021 13:14

2
Allez, sans rancune..

21.Posté par Les enfants du canard sauvage le 04/11/2021 14:11

Vous ne posséderez plus rien mais
vous serez heureux ...

de Klaus Schwab,the great reset.

22.Posté par Thierry Massicot le 04/11/2021 14:17

14.Posté par Il est marrant, lui le 04/11/2021 12:14
Le seul problème, c'est que tu n'es pas un hospitalier, et que tu es encore moins médecin.. Un troll uniquement.

23.Posté par Thierry Massicot le 04/11/2021 14:17

14.Posté par Il est marrant, lui le 04/11/2021 12:14
Le seul problème, c'est que tu n'es pas un hospitalier, et que tu es encore moins médecin.. Un troll uniquement.

24.Posté par SOMANKE le 04/11/2021 14:47

C’est fait, « la justice » a choisi son camp, celui du gouvernement.
La justice a légalisé le droit au chantage pour faire échec à la liberté individuelle, pourtant constitutionnelle.
J’en souffre individuellement mais puisqu’on est en démocratie, le peuple choisira directement son camp, je n’en doute pas.

25.Posté par Chatelet LUDOVIC le 04/11/2021 14:52

3.Posté par CRUSOÉ le 04/11/2021 06:40
ils peuvent toujours y aller la cour de cassation ne rejuge pas l affaire ,,,,, ici c est une loi qui est la cause de cela la cour ne peut aller contre cette loi ...comique

26.Posté par Leon andre le 04/11/2021 16:02

A lire les commentaires on peut dire que Macron à bien réussi une chose...diviser pour mieux régner. On parle de nation pour signifier l unité de tout un peuple. A chacun de se faire son opinion mais les faits seront moins de soignants pour nous le peuple en bas pas pour ceux qui ont pris cette décision. ...

27.Posté par Thierry Massicot le 04/11/2021 16:26

26.Posté par Leon andre le 04/11/2021 16:02
Sauf qu'en science, l'opinion n'existe pas. Les faits, uniquement les faits.. Et tous les pays sur Terre veulent la vaccination.

28.Posté par Les enfants du canard sauvage le 04/11/2021 16:59

Post 24 somanke ,quelle naïveté si tu crois qu'on est en (pseudo)démocratie.
Les derniers bastions vont bientôt s'effondrer...

29.Posté par Adeline Thibaudeau le 04/11/2021 17:48

Fallait s y attendre qu est ce qu ils croyaient ! L Arn messager qui a servi pour ce vaccin, est aussi prometteur pour soigner certains cancers. Ils diront non aussi s ils en sont atteints

30.Posté par tantine le 04/11/2021 18:01

post 14 on le sait que les initiés et les vip n'ont pas la bêtise de s'injecter le poison qu'ils refilent aux riens et aux riennes de ce pays et c'est ça le plus scandaleux ! mais on a oublié que les pontes des hôpitaux ne peuvent pas travailler sans électricien ni aide soignante ni secrétaire et que ça ferme des lits et reporte des soins pour tous, injectés et non injectés, donc pas de quoi se réjouir, vraiment.

et honte aux avocats de la réunion y'en a pas eu un ou une pour avoir les c... de les accompagner, la honte 974, alors que défendre des pédophiles ou des assassins ça ils sont là

31.Posté par Marc le 04/11/2021 18:54

16. Au 26 juillet 2021, donc bien avant la mise en oeuvre de l'obligation vaccinale, selon les chiffres de Santé Publique France 76.2% des médecins exerçant en établissement de santé avaient reçu au moins une dose de vaccin. C'était il y a 3 mois, ce chiffre est donc vraisemblablement plus élevé encore aujourd'hui. Tous personnels confondus (y compris non soignants), ce chiffre était de 66.7%. Les chiffres les plus bas étaient pour les élèves (41.9%) suivis des internes (55.1%) et des aides-soignants (55.2%) puis les personnels non soignants (59.2%) et les sages-femmes (59.6%). ¨Pour les médecins, c'est assez sensiblement supérieur à la part de la population majeure vaccinée à la même période: le 25 juillet, selon le point hebdomadaire de Santé publique France du 29 juillet, 60,7% de la population était vacciné une dose.

D'autres chiffres présents dans les points publiques de SPF montrent la même tendance: les médecins sont plus vaccinés que les autres professions médicales et nettement plus que la population générale. Par exemple, dans le dernier point hebdomadaire de SPF qui est daté du 28 octobre, il est indiqué que 96.5% des professionnels de santé libéraux ont reçu au moins une dose de vaccin et 95.9% ont une couverture vaccinale complète.

32.Posté par vraimentcon le 04/11/2021 20:04

ça fait longtemps qu'on sait que les juges sont aux ordres du gouvernement...

et c'est vraiment con

33.Posté par Thierry Massicot le 04/11/2021 20:29

31.Posté par Marc le 04/11/2021 18:54

Tu as évidemment raison Marc, mais les comploplos vont te rétorquer que les médecins ne se sont pas vaccinés et ont jeté de concert les contenus des fioles dans l'évier...que les chiffres donnés sont faux, truqués par le Gouvernement, par Macron, par Véran... Que veux-tu, la religion conspirationniste mène à tout. Surtout à l'aveuglement et à la bêtise, bien que pour adhérer à ces fadaises, au départ, de la bêtise, il fallait en posséder une belle cargaison.

34.Posté par Hoarau le 04/11/2021 20:50

Et les marmaille Réunionais    il faut aussi s ocuper d eux,,,
C est a dire réclamer leur vaccin covid obligatoire,,en écrivant aux Autorites concernés,  car ces asymptotiques ne risquant certes rien pour eux,   sont très dangereux pour les obèses,  cardiaques, insuffisants rénaux, dialyses, seropositifs, , ect,  ect, qui ne  mérite pas d avoir une Mercedes noire devant leur portail, à cause de cette couche de population  aux parents irresponsable,  dont il faudrait LEGIFERER POUR COUPER LEUR  ALLOCATIONS en cas de refus de vaccinner les scolarisés
Donc, à vos plumes citoyens  écrivez vite aux AUTORITES  en ce sens.

35.Posté par jules974 le 04/11/2021 21:30

"Sauf qu'en science, l'opinion n'existe pas. Les faits, uniquement les faits.. Et tous les pays sur Terre veulent la vaccination."
Et il continue à raconter n'importe quoi notre comique péi!!!!
Oui oui y'a des pays ou personne n'est vacciné selon l'oms mais bon, massicot sait tout sur tous les sujets.

Il aime capable de savoir quelle est la profession des gens qui commentent les articles notre champion!

Il passe son temps à nous abreuver de son opinion ici (tout le monde sait très bien qu'il n'est pas un scientifique qui donne des faits tirés de ses travaux...Tout le monde sauf lui lol), mais il veut interdire aux autres de faire la meme chose!!

Un véritable condensé du macronisme ce thierry!!Il aime vraiment pas la liberté, les débats d'idées, la démocratie quoi :)

36.Posté par Thierry Massicot le 04/11/2021 21:58

32.Posté par vraimentcon le 04/11/2021 20:04

Ben mon pauvre, tout est contre toi et ta clique : L'exécutif, le Législatif, et maintenant le Judiciaire.. Essaie de te trouver refuge dans la religion.. (…) ! 🤣 🤣 🤣

37.Posté par @Masssicot le 04/11/2021 22:28

"Le seul problème, c'est que tu n'es pas un hospitalier, et que tu es encore moins médecin.. Un troll uniquement"

Tu parles de ton pote Fredo974
😂😂😂

38.Posté par Guétali le 04/11/2021 23:36

3.Posté par CRUSOÉ le 04/11/2021 06:40

alors saisissez la Cour de Cassation
.....................................

Cette cour ne casse rien....

39.Posté par Thierry Massicot le 05/11/2021 03:13

37.Posté par @Masssicot le 04/11/2021 22:28
Non non, essaie de suivre.. C'est assez explicite pourtant.. Mais au final, en tant que gros comploplo, tu as du mal à comprendre.. Tkt, ta maladie, ton syndrome de persécution, t'exempte que je puisse me foutre de ta tronche outre mesure.. Bonjour chez toi Zeb..

40.Posté par polo974 le 05/11/2021 09:30

""" du jour au lendemain """ sans revenu...

La belle blague, ils ont été prévenus largement en avance.

Le tribunal a été gentil de ne pas les condamner pour procédure injustifiée.

Il leur reste l'appel (mais là, l'avocat est obligatoire et ça se passe à Bordeaux) avant d'aller en cass'. Et c'est voué à l'échec.

41.Posté par JORIELE974 le 05/11/2021 09:52

Covid le sujet de composition de 2020 à 2021 après les gilets jaunes nous voilà dans la danse des virologues de la toile , moi j'ai lu j'ai analyser j'ai fait un copier coller de etc, putain les vrais épidémiologistes et les virologues sont en train de travailler, ici nous braillons et nous brassons de l'air , merci zinfos sans toi nous serions tous en train de tirer sur la tête à popol , hier sur LCI les épidémiologistes ne sont pas aussi précis que les virologues de zinfos, vas y médor cherche pas la truffe cherche ils sont là les virologues et les piliers du bar!

42.Posté par Frigidaire le 05/11/2021 10:45

ENFIN des irresponsables chômeurs

43.Posté par Trollolo le 05/11/2021 12:32

Goutanou ?

44.Posté par Onnepeutpasplaireàtoutlemonde le 05/11/2021 12:36

@Crusoe :
Surtout la Cour de cassation...
C'est le Conseil d'état qui est compétent, ignare !

45.Posté par bruce le 05/11/2021 13:06

pas grave, bientôt avec les vaccins on n'aura plus besoin ni de médecins, ni d'hôpitaux, ni d'infirmières puisque c'est la solution à tout. Il n'y aura plus que les complotistes à vouloir se faire soigner !

46.Posté par Thierry Massicot le 05/11/2021 14:09

En Allemagne, l’épidémie de coronavirus suscite l’inquiétude. Plus de 33.000 nouveaux cas en 24h, et une tendance qui se confirme, le nombre des nouvelles contaminations s’accélère. Mercredi 3 novembre, le ministre fédéral de la Santé a expliqué les raisons de ce rebond épidémique : "Nous vivons actuellement une pandémie des non-vaccinés, et elle est massive".

47.Posté par Marc le 05/11/2021 14:54

33. Les chiffres que j'indique sont du 26 juillet. La vaccination obligatoire des soignants s'est faite en trois temps: à partir du 7 août et jusqu'au 14 septembre, possibilité de présenter un certificat de rétablissement ou de contre indication à la vaccination ou de non-contamination pour éviter de se faire vacciner. Du 15 septembre au 15 octobre, possibilité de présenter un certificat d'administration d'au moins une dose et un certificat de non contamination. A compter du 15 octobre, il faut un schéma vaccinal complet. Tout cela se fait sur la base d'une loi du 5 août et sur la base d'une annonce du Président de la République du 12 juillet. Il n'y a aucune raison rationnelle pour le personnel soignant d'avoir fraudé massivement sur sa vaccination le 26 juillet.

48.Posté par Le Jacobin le 05/11/2021 16:18

18.Posté par riverstar974 le 04/11/2021 12:46

Si Monsieur le Président est un petit dictateur, dans se cas il y a que des petits dictateurs au pouvoir dans tous les pays puisque la majorité des pays ont adoptés à peu près les mêmes directives.

Si vous voulez vivre une dictature cherchez un logement en Corée Du Nord, à mon avis vous avez encore trop de liberté en France pour retracer votre.......ignorance

49.Posté par jeunesse le 05/11/2021 21:56

c est a mourir de rire on respecte pas la loi on se fait pas vacciné on reste a la case et on peut être payer pour faire la grasse mat bien sur les collègues vaccinés vont faire leur boulot en plus quand la justice leur donne pas raison ça pleure!!!

50.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 06/11/2021 12:23

44.Posté par JORIELE974 le 05/11/2021 09:52
On ne comprend toujours rien à ce que vous écrivez, vous persistez.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes