MENU ZINFOS
Social

Sogal : 12 employés licenciés pour motif économique


Une grève de plus qui se termine. Une grève peu commune puisque le dénouement intervenu vendredi dernier se solde par le licenciement non pas de 8 mais de 12 personnes à la Sogal Réunion, société d'aménagement intérieur.

Par Magali Payet - Publié le Lundi 15 Juin 2009 à 14:07

Sogal : 12 employés licenciés pour motif économique
La grève à la Sogal aura perduré pendant un peu plus de deux semaines. Vendredi dernier, en présence de l'inspection du travail, une réunion de négociations principalement axée sur le plan de licenciement économique s'est tenue avec la direction.

La procédure de licenciement était contestée par les grévistes en raison de l'absence d'argument permettant de la justifier.
Dans ce plan, huit salariés, dont deux des plus anciens, étaient concernés par le licenciement.
Mais au vue des difficultés de dialogue et de transparence avec la direction, les autres employés grévistes, au nombre de quatre, "par solidarité avec leurs collègues" se sont intégrés volontairement dans cette procédure et ont demandé également leur licenciement. Cette démarche porte au nombre de 12 les personnes bientôt licenciées.

Pour que ce plan de licenciement débute "officiellement", les 12 employés grévistes (principalement des ouvriers de production) ont dû reprendre le travail ce matin. La notification de licenciement doit leur parvenir d'ici cette semaine.

Pour le délégué permanent de la CFDT, Joël Dalleau, présent au cours de toutes les réunions avec la direction de la Sogal, il s'agit "d'un cas particulier à traiter dans la mesure où l'ensemble des salariés grévistes souhaitent mettre un terme, par le biais du licenciement économique, à leur fonction". Le délégué syndical ajoute "nous n'avons pas eu de réponse à nos questionnements concernant les justificatifs des difficultés de l'entreprise. Seuls chiffres dévoilés : les 2,6 millions euros de chiffre d'affaires en 2008 et le résultat comptable qui est de 24.000 euros, c'est étrange."  

La direction a finalement accepté le licenciement de tous les employés grévistes.
L'entreprise se retrouvera très bientôt amputée de 12 personnes du service production ce qui n'est pas négligeable.

Retrouvez l'interview de Joël Dalleau de la CFDT ci-dessous.
joel_dalleau_delegue_permanent_cfdt.mp3 Joêl Dalleau Délégué permanent CFDT.mp3  (844.05 Ko)





1.Posté par Lolo le 15/06/2009 17:05

Licenciements économiques?! C'est un scandale!
Le propriétaire de la Sogal devrait vendre tout son patrimoine honteusement gagné à la sueur du front de ses employés pour pouvoir continuer à les rémunérer!

2.Posté par sebir le 15/06/2009 17:26

dommage pour les employes ...........mais au fait pourquoi voulait ils absolument se faire licencier

3.Posté par thierry le 15/06/2009 19:41

licenciement économique lé bon, ou gagne l'assedic !

des mecs qui font grève pour être licenciés et gagner le chomdu, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il s'agit d'un "cas particulier" !!!

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 15/06/2009 22:15

que le délégué syndical demande l'assistance d'un expert comptable comme la loi le prévoit, financé par la société sogal pour être aidé à la lecture des comptes de cette entreprise...histoire de vérifier et valider la situation financière dégradée...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes