MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Sodegis : Tak à la manœuvre


Par - Publié le Jeudi 10 Novembre 2016 à 22:34 | Lu 3718 fois

Une des réalisations de la Sogedis, à Saint-Joseph (Photo Segedis)
Une des réalisations de la Sogedis, à Saint-Joseph (Photo Segedis)

La Sodegis, comme la Semader à l'époque, se trouve aujourd'hui dans la tourmente politique et les personnes au fait du dossier nous assurent que Tak, une fois de plus, se retrouverait à la manoeuvre.

Il faut juste se souvenir qu'en juin 2014, il avait déclaré que les employés étaient là pour obéir et qu'en 100 jours il allait s'occuper de la mairie du Tampon, de la Casud et de la Sodegis.

C'est ce qu'il a fait pour les deux premières en mettant en avant des déficits laissés par son prédécesseur Didier Robert, déficits fortement contestés, et comme par hasard résorbés par Super Tak en seulement deux exercices budgétaires...

La Sodegis, qui est le bailleur social du Sud dont le siège social est au Tampon et le principal actionnaire la Casud) devait subir le même sort mais l'opération mise à mort a pris un peu retard, tout simplement en raison de la nature de l'actionnariat de la Sem, qui comprend des institutions privées telles que la Caisse de Dépôts et de Consignation.

La salve tirée contre la société par Jacques Tillier dans le JIR de samedi dernier est semble-t-il arrivée un peu trop tôt selon les plans mis au point par la mairie.

Le directeur en poste depuis 7 ans se savait dans la ligne de mire et il avait annoncé depuis plus de 2 semaines son départ, sentant arriver le moment où on allait sonner l'hallali.

Il était bien renseigné puisque, de fait, comme par hasard, on tente depuis quelques jours de lui attribuer la paternité d'une multitude de dossiers pourris.

On susurre même que le président du conseil, Tak en l'occurrence, qui n'est pas PDG, s'est malgré tout autorisé à s'exprimer sur les faits mis sur la place publique ce qui est une faute en droit des sociétés, à savoir se positionner contre sa société.

Les services de l'Etat ont dans la foulée tancé André Thien Ah Koun, en tant que président de la Casud (principal actionnaire de la Sodegis), lui reprochant d'avoir agi un franc tireur.

Dans ses plans, Tak avait prévu de laisser passer les législatives de 2017 avant de lancer son opération destruction. S'il mettait ses plans à exécution, on aurait le sentiment de revivre les années noires de 2001 pendant lesquelles avait été malmenée la Semader qui se remet tout juste de ses frasques.

Espérons que ceux qui ont les moyens d'éviter ce naufrage financier et humain feront ce qu'il faut pour éviter un nouveau drame...



Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Luc le 11/11/2016 00:51

"C'est ce qu'il a fait pour les deux premières en mettant en avant des déficits laissés par son prédécesseur Didier Robert, déficits fortement contestés"

Contestés? Par qui d'autre que Didier Robert et ses équipes? Pas par la chambre régionale des comptes, en tous les cas.

2.Posté par Fred le 11/11/2016 03:49

Tak le vrai chef? A quoi bachil y serve? Faire dentel? Marionnette?

3.Posté par Ma sonnerie le 11/11/2016 07:02

casud..casud..ah oui .. ce machin que le président veut voir fusionner avec la civis..histoire d'augmenter l'endettement des "casudiens"...et augmenter leurs impôts.. gare à la fusion magouille!

4.Posté par Ma sonnerie le 11/11/2016 07:03

ce n'est pas TAK qui a sauvé la commune du tampon..mais paulet...tak, va plomber d'une 30aine de millions les comptes avec ces conneries sur les emplois aidés en début de mandat..

5.Posté par GIRONDIN le 11/11/2016 10:09

Sur le site du comminicant de la pyramide:
«


Economie
La Chambre régionale des Comptes confirme un déficit de 7 millions à la Casud


Selon Le Quotidien, la Chambre régionale des comptes (CRC) aurait confirmé un déficit de 7 millions d'euros dans le budget primitif 2015 de la Casud.

Deux versions budgétaires s'opposaient totalement depuis quelques temps. Dans son rapport d'observation, qui devrait être remis au préfet et à la Casud lundi, la CRC a retenu ce déficit correspondant aux résultats de l'audit commandé par André Thien-Ah-Koon, président de la Casud.

André Thien-Ah-Koon, interviewé par le journal, affirme: "J'avais dit qu'il y avait un déficit. On m'a dit que ce n'était pas vrai. Si le conseil référendaire de la chambre régionale des comptes a retenu ce déficit, c'est que ce doit être vrai. J'espère qu'il n'y aura plus de contestations. Quand on gère des affaires publiques, on ne peut pas échapper à la vérité".

Il appelle à une entente entre les maires afin de "travailler dans l'intérêt de la population du territoire". 
Samedi 6 Juin 2015 - 16:52 zinfo



Comment se budget a t'il finalement été réglé et dit à l'équilibre ?

6.Posté par iznogood le 11/11/2016 09:41

Ambiance pourri à La sodegis Le neuveu jean Marie de tak se vois déjà directeur et fais des rumeur pour dirent que il vas enlevé le tiquet restaurant il a donner la nouvelle organisation du personnel il a dit que il va viré tous les cadres

7.Posté par gargoulette le 11/11/2016 13:22

TAK répond du tac au tac les usurpateurs su not ti ziles i manque pas , en sont légions, connaissant la mentalités de la majorités des Réunionnais band VAUTOURS là nana de l'avenir devant eux.

8.Posté par Fout'''' dehors le 11/11/2016 16:33

Serge.A grand porteur de valises de Patrick LEBRETON paie CASH les ordres de celui-ci sur les embauches dans cette SEM depuis 7. Des élus de Saint-Joseph ont su à merveille placer leurs progénitures. TAK devrait bien regardé le listing du personnel et il aura le plaisir de s'apercevoir que le fils et la fille de RAM y seraient.
Que dire des sommes conséquentes engagées en matière de COM'. Devinez qui était l'heureuse boîte de COM': une boîte bien huilée de Saint-Joseph..
TAK a raison de reprendre la main, il devrait également virer B.VALLY de la présidence, un Président qui de ses propres n'a aucun pouvoir et perçoit une coquette somme mensuelle.

9.Posté par NON! le 12/11/2016 11:13

Pierrot DUPUY à la solde de P LEBRETON désormais?
Ce n'est pas TAK à la manoeuvre mais bien le Directeur de cette sem qui a englouti des millions hors respect des règles des marchés publics avec un avocat parisien, qui a couvert de cadeau sa bonne amie et fais vivre des sous-fifres comme le Drh.
Quid du harcèlement envers les syndiqués? Quid des procédures aux prud'hommes? Quid des comptes cher Pierrot?
Quite à faire du journalisme, autant être exhaustif

10.Posté par GIRONDIN le 12/11/2016 11:41

Mr Dupuy

Plusieurs posteurs ont signalés une erreur dans le texte sauf s'il s'agit d'une autre société :

CONTACT
Siège Social SODEGIS
7, rue Jean Couturier, CS 40030,
97831 LE TAMPON CEDEX

Tel. : 0262 597 597
sodegis@sodegis.re

11.Posté par Toby or not Toby le 12/11/2016 22:19

Allez Pierrot ! Encore un effort ! Plus qu'un "SOGEDIS" à modifier ...

12.Posté par TAMPONNAIS le 14/11/2016 08:51

Encore un article téléguidé qui, de plus, manque cruellement de sources fiables. Il contient de nombreuses erreurs.
Une question : A qui profite cette situation ? A TAK ou à un directeur commissionnaire de - semble-t-il - nombreuses fautes, victimisé !!!
Une autre question : qui est à l'origine de tout cela ? TAK ou les nombreux ennemis du DG, du Député Maire de Saint Joseph - qui se voyait déjà président ?
Ce qui est sûr, c'est que cette affaire n'en est qu'à ses débuts et que les cadavres commencent probablement à gigoter ....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes