MENU ZINFOS
Faits-divers

Sociétés liquidées, poursuivi pour banqueroute, abus de biens sociaux...Fernand Rieffel garde "bon espoir"


Par PB - Publié le Vendredi 27 Septembre 2019 à 12:39 | Lu 3860 fois

Sociétés liquidées, poursuivi pour banqueroute, abus de biens sociaux...Fernand Rieffel garde "bon espoir"
Plusieurs de leurs sociétés liquidées, poursuivis pour banqueroute et abus de biens sociaux pour le père et recel pour le fils, Fernand et Franck Rieffel ont eu un avant-goût jeudi de ce qui allait les attendre le 14 novembre prochain, date de leur procès.

Placés sous contrôle judiciaire à la suite de leurs mises en examen en août dernier, Fernand et Franck Rieffel se trouvaient hier devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre pour demander la mainlevée de deux des obligations prononcées à leur encontre : le cautionnement de 50 000 euros chacun et l’interdiction de gérer une activité en lien avec l’immobilier ou le bâtiment. 

La procédure de liquidation judiciaire des sociétés du groupe de construction Rieffel, basé à l’Etang Salé, avait révélé des comptabilités irrégulières, des détournements de fonds, des confusions entre leurs intérêts personnels et ceux des sociétés… Alors que sous procédure collective, des paiements non autorisés de dette ont également été opérés. 

"Personne ne me fera plus confiance"
 
En tout, ce sont plus de 3 millions d’euros de passif et 2 millions de fonds anormaux mis au jour, a rappelé le procureur. 
 
Dans la tourmente, ne touchant "que 1900 euros de retraite par mois", s'est apitoyé Fernand Rieffel, son fils se faisant "aider par la famille et des amis", ils assurent ne pouvoir s’acquitter de la caution fixée en cas d’amende éventuelle et ordonnée pour garantir leur présence à leur futur procès.

"Avec tout ce qu’il y a d'écrit dans les journaux, personne ne me fera plus confiance", a clamé Fernand Rieffel. Le septuagénaire a également "bon espoir de se remettre en selle dans les procédures de redressement judiciaire" de ses autres sociétés.

L’interdiction de gérer ne les empêche pas de travailler leur a fait remarquer le tribunal. Le délibéré est attendu pour le 3 octobre prochain.




1.Posté par ali le kafhir le 27/09/2019 14:20

certains employés doivent sourire

2.Posté par sim le 27/09/2019 16:15


3.Posté par diergo le 27/09/2019 14:51

Et dire que tous ces problèmes ont commencé suite à un passage du gérant de cette société dans une émission bling bling sur M6. Comme quoi pour bien vivre il faut vivre caché....

4.Posté par BEN VOYONS le 27/09/2019 20:13

c'est ça l'entreprise en France : tu payes les taxes et tu la fermes... Si tu n'y arrives plus, tu vas au tribunal et on te demande de la fermer...

5.Posté par Bizarre ! le 28/09/2019 10:08

Si il y a détournement et enrichissement, pourquoi ils n'ont pas de fonds pour les cautions? Et pourquoi M. RIEFFEL travaillent-ils encore à plus de 70 ans?

6.Posté par Investigation le 28/09/2019 11:44 (depuis mobile)

On trouve de tout sur cette petite commune de l''étang salé...!

7.Posté par sim le 28/09/2019 13:00

bien sur cette entreprise fait des gros travaux avec les administrations , grosse appel d 'offres .

8.Posté par Boum Rang le 29/09/2019 14:01

peut être qu'il pourrait penser à ... euh! disons "Cosette" à qui, sans aucun état d 'âme,parce qu'elle ne voulaaait pas faire "dodo la minette..." .Dans sa superbe il lui a envoyé huissier, tribunal pour réclamer une coquette somme....qu'elle ne lui devait PAS...et elle n'en navait pas les moyens non plus...obligée,elle a dû emprunter à 3 personnes de ses amies la dite somme...Une Horreur d bon-homme. Zordi ben sa retraite devrait suffire. Cosete n'en touchait même pas le quart !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes