MENU ZINFOS
National

Société: Les évêques de France inquiets


- Publié le Jeudi 13 Octobre 2016 à 16:04 | Lu 735 fois

Société: Les évêques de France inquiets
Les évêques ont écrit une lettre de soixante pages dans laquelle ils affirment leurs préoccupations et surtout leurs inquiétudes sur de nombreux points. Cette sortie, exceptionnelle, intitulée " dans un monde qui change, retrouver le sens du politique ", est destinée à tous les Français et intervient à quelques mois de la présidentielle française.

"Si nous parlons aujourd’hui, c’est parce que nous aimons notre pays et que nous sommes préoccupés par sa situation", commencent les dix évêques membres du conseil permanent de la Conférence des évêques. Cet exécutif de l’Église catholique de France ajoute que "l’objectif de ce message est de s’inscrire en faux contre la sinistrose ambiante".

Dans le petit livre, ces hommes de l’Église catholique soulignent les identités fragilisées, l’intégration en panne, la laïcité sous tension ou encore l’éducation en crise.

La classe politique est une des premières cibles. "L’attitude et l’image de quelques-uns jettent le discrédit sur l’ensemble de ceux qui vivent l’engagement politique comme un service de leur pays. La parole a trop souvent été pervertie, utilisée, disqualifiée", notent les auteurs.

Ils estiment qu’ "un contrat social doit être renoué", afin de rétablir une société où "la contestation est devenue le mode de fonctionnement habituel". Ils égratignent au passage "les réseaux sociaux et les médias" car "on ne peut sans cesse jouer sur la com et l’audience".

Un des points les plus saillants évoqués par l’archevêque de Paris, le cardinal André Vingt-Trois, et ses homologues, dans l'édition du jour du Figaro, se trouve dans la question de l’immigration. Après les derniers attentats djihadistes, et à l’orée de l’élection de 2017, ils estiment que les Français ont besoin de "charpente". La solution serait de retrouver la "question du sens qui a déserté le débat politique ".

Edité par trois maisons, Bayard, Cerf, Mame, le recueil sera disponible en librairie vendredi pour 4 euros après avoir été rendu public jeudi. Cet "appel au dialogue sans hystérie ni raideur" a déjà été envoyé en plusieurs milliers d’exemplaires aux élus, partis politiques et syndicats, d’après le Mgr Olivier Ribadeau Dumas.

 




1.Posté par A mon avis le 13/10/2016 16:47

L'Eglise catholique entre en campagne électorale !

2.Posté par kersauson de (p) le 13/10/2016 15:29

inquiets ..? ah oui ils peuvent.. maintenant que les affaires de pedophilie sont revelees au grand jour.. oui qu ils soient TRES inquietes et TRES inquiets..

3.Posté par Pif le yinch le 13/10/2016 17:32

Je suis bien d'accord avec eux, sachant que c'est en tant que citoyens qu'ils s'expriment, et pas en tant que religieux.
"Rends à César ce qui appartient à César", ou la distinction entre vie spirituelle et vie séculaire.

4.Posté par kld le 13/10/2016 18:22

bon diou , inquiéte pu , pa la ek sa .

5.Posté par Zozossi le 13/10/2016 19:45

L'épiscopat français a déjà publié il y a quatre mois une déclaration intitulée "2017, année électorale: quelques éléments de réflexion".

Il prônait -on l'aura deviné- plus d'eurocratie, plus d'invasion migratoire, plus de bobard réchauffiste (rebaptisé à tort "écologie").

Une fois de plus, derrière le vertueux masque de la religion, ces messeigneurs prétendent agir en groupe de pression politique et viennent au secours de la caste illégitime qui s'accroche au pouvoir.

Depuis des décennies, avant chaque élection, la pleutrerie et le conformisme ont été mis à contribution, individuellement ou collectivement, pour freiner le recul de la caste au pouvoir et condamner le Front national, soit explicitement, soit en termes biaisés et avec cette hypocrisie doucereuse qui leur va si bien.

Sans parler du quotidien "La Croix" qui publie un brûlot anti-FN qu'ils osent appeler "document de réflexion", dans ce langage faux-cul qui est devenu naturel à cette contre-Eglise dévoyée.

Où est le temps où l'évêque Fénelon, loin des larbins ecclésiastiques actuels prosternés devant le pouvoir ripoublicain, osait écrire au roi Louis XIV des "Remontrances à ce Prince sur divers points de son administration", où il lui demandait de porter plus d'attention à ses sujets?

Et le roi, loin de lui en tenir rigueur, le nomma archevêque.
Non seulement la fermeté est honorable, mais elle peut être payante.

Avec leur raipublique, on est loin de cette grande époque: nous n'avons plus que des dirigeants-tyrans, et des évêques-carpettes.

6.Posté par kld le 13/10/2016 21:09

yes zob zossi , ya meme des cathos qui ont incité à etre vigilants devant les idées nauséeuses ( comme le mal de mer, mais ya des bons cachets contre ça!!!!)) du "fn" , merci à eux , le Christ roi les remerciera au centuple , lol .

7.Posté par Haro le 14/10/2016 12:08

Pourquoi minimisent-ils la situation qui est bien pire que ce qu'ils laissent entendre ?
Ils sont aveugles, inconscients ou complices ?

8.Posté par MARTIN le 14/10/2016 14:51

Hypocrites ! Repentez-cous avant que le ciel ne vous tombe sur la tête ! Et mettez en pratique vos enseignement du Christ !
Par pitié ne confiez plus vos enfants aux curés ! Car si par chance, ils n'abusent pas sexuellement de votre enfant, ils abuseront de leur innocence, et de leur ignorance, en leur faisant PEUR avec des idées démoniaques et fausses, inventés par cette secte-religion-anti-chrétienne, telle la "peur de la damnation éternelle" !
Que l'église catholique (hégémonique, hypocrite et anti-chrétienne) soit interdite d'approcher des enfants ! Et soit inquiétée en justice !!!
Lâches! Repentez-vous ! Et réparez vos erreurs, avant que le ciel ne vous tombe sur la tête ! Avant que les effets de vos "causes" ne vous rattrapent, et ne vous balayent ...!!!
Cessez de blesser vos enfants !
Cessez de blesser vos soeurs !
Cessez de casser votre miroir...!
En réalité, plus de 25% nos patient(e)s ont été violé(e)s au moins une fois ou abusé(e)s sexuellement par leurs proches... Et très peu ont portés plainte!
Comment voulez-vous porter plainte quand vous avez 8, 10 ou 12 ans ? Et que vos proches vous disent que c'est arrivé par votre faute !?
Les abuseurs manipulateurs pervers narcissiques abusent sans se sentir en danger ! Et font tout pour que l'abusé se taise !
Les membres des familles sont trop souvent dans l'aveuglement, coresponsables par permissivité, ou carrément complices des abus sexuels sur mineurs, allant souvent jusqu'à culpabiliser les petits enfants abusés... Ce qui crée de graves pathologies.
Les éducateurs, les enseignants, les proches, ferment les yeux, sur ce qui est pourtant très visible : un(e) enfant très triste, en grande souffrance émotionnelle et mentale, ça se remarque !
Bon sang ! Il y a de quoi être en colère contre tous ces "zombis" qui manquent d'empathie et laissent des crimes se commettre sous leur nez !
Educateurs ! Enseignants ! Policiers ! Enquêteurs ! Assistantes sociales ! Médecins ! Juristes ! SVP réveillez-vous ! Faites mieux votre travail !
Honte à l'église catholique criminelle, pleine de prêtres et d'évêques pédophiles, protégés par l'institution complice !
Ce qui explique pourquoi ils se sentent au-dessus des Lois !

Pour l'amour de Dieu ! Ayez du courage ! N'acceptez plus l'inacceptable ! Agissez !!!
Merci...
Docteur Caroline Martin.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes