MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Sobriété, l’antithèse du consumérisme


Par Bruno Bourgeon - Publié le Vendredi 29 Avril 2022 à 10:14

Sobriété, l’antithèse du consumérisme
Comme les personnes disent ce que tout le monde dit, on peut en arriver à se tromper lourdement au niveau d’une collectivité. Quand le sens commun dérape par rapport aux réalités biophysiques, cela prend même une dimension mortifère. Par exemple, tous les présidentiables pour le 10 avril 2022 estiment qu’il faut augmenter le SMIC et préserver le niveau de vie. Ils n’ont donc pas conscience du devenir qu’on commence scientifiquement à envisager : une crise économique structurelle par manque de combustibles fossiles.
Aux conséquences de cette descente énergétique, il faut ajouter les effets du réchauffement climatique, le stress hydrique, la chute de la biodiversité, etc. Le maître-mot pour cette année 2022 devrait donc être « sobriété », certainement pas « pouvoir d’achat ». Et depuis peu, l’enchérissement des matières premières énergétiques depuis la guerre d’Ukraine. D’autant que Poutine ne veut plus être payé qu’en roubles.
Pourtant aujourd’hui on raisonne encore par rapport à des dépenses qu’on appelle « contraintes ». Elles auraient un caractère obligatoire du fait de la loi (impôt, assurance…) et de la signature de contrats (loyer, abonnement téléphonique, factures d’eau, services financiers…). Mais elles ne sont pas engagées pour des raisons de dépenses incontournables, elles restent conformes à ce qu’on estime être le mode de vie nécessaire. En 2021, les ménages français (couple avec deux enfants) ont dépensé en moyenne 1055 € par mois.

Il faudra désormais vivre avec beaucoup moins. Le coût du logement, c’est environ 662 € (loyer, électricité, chauffage. Or chaque Français dispose pour se loger de plus de 45 m2, en 2015 dans une maison (contre 23 m² en 1970). Selon les commissions d’attribution locative, on pourrait prendre pour norme de surface habitable, 9 m² pour 1 personne, 16 m² pour 2 personnes puis 9 m² par personne supplémentaire. En 1968, un logement sur dix était encore dépourvu d’eau courante et plus de la moitié n’avaient pas de salle de bain.
Le transport revient à 218 € par mois, dont le remboursement du crédit automobile, 186 € en moyenne. Nous devrions savoir que l’ère de l’Homo Automobilis se termine. Les frais de communication (téléphonie, internet, abonnements numériques) comptent pour 80 € en moyenne. Les dépenses de télécommunications étaient quasi-inexistantes dans les années 1960. On se souvient de l’article-portrait d’un couple de Gilets jaunes pour lequel les fringues de marques faisaient évidemment partie de l’incontournable.

Pour un écologiste, le grand débat national pour la présidentielle 2022 aurait dû se pencher non sur le montant du salaire minimum, mais sur une définition du minimum vital, préalable à la dynamique d’une sobriété partagée. Cette problématique est complexe, nous ne sommes plus aux temps de Vauban pour qui le minimum vital pour une famille ouvrière française en 1707 était le seuil, au-dessous duquel la survie n’est plus possible. La ration correspondait à quelques 1500 calories, mélange de blé et d’autres céréales appelé méteil dont la part dans le budget total était presque de 70 %.

Aujourd’hui le minimum vital regroupe la voiture, les vacances, les abonnements d’électricité et de gaz, l’accès aux services publics, etc. Or la manière dont personnellement nous consommons par notre mode de vie des carburants fossiles a des répercussions tant sur la vie des autres personnes que sur celle des non-humains et des générations futures, ce qu’on appelle les acteurs absents.

La loi d’Engel, définie en 1857 par le statisticien allemand Ernst Engel, énonce qu’au fur et à mesure que le revenu augmente, la part des dépenses alimentaires dans le budget total des ménages diminue. Au sortir de cette période de croissance économique insatiable, il va y avoir inversion : la part des dépenses de première nécessité, c’est-à-dire principalement alimentaires, va s’accroître. Cela veut dire aussi qu’il va falloir sabrer dans les dépenses superflues, moins de déplacement en voiture, moins de loisirs, moins de télécommunications, moins de tenues vestimentaires, moins de quads et de hors-bords, moins de résidences secondaires, etc.

Une telle analyse n’est pas indécente et encore moins ignoble, elle est tout simplement incontournable dans une société contrainte par les ressources naturelles. Il va falloir apprendre à trier entre besoins essentiels et besoins superflus, et cela ne va pas être facile. Ne pas se préparer politiquement à cette société de pénuries à venir, c’est aller vers un monde d’affrontements qui iront bien au-delà de l’occupation de quelques carrefours par quelques Gilets Jaunes.

Cela veut dire que les CRS en France interviendront lourdement, il y aura beaucoup de manifestations, mais il y aura aussi de plus en plus de morts. Sans une volonté collective d’aller vers la sobriété, il n’y aura pas de société pacifiée. Limiter l’expansion indéfinie de nos désirs de consommer, c’est la seule voie réaliste vers une société d’abondance frugale.




1.Posté par Essences sacrées de terre, de famille, de culture, de religion et de belles traditions le 29/04/2022 16:47

Dommage que les grands chefs, politiques, économistes, matérialistes, capitalistes, intellectuels et philosophes du début de l'ère industrielle comme Karl Max par exemple n'aient pas su voir et analyser les grosses carences énergétiques, minérales et végétales...faisant souffrir la planète Terre plus tard.
Dommage qu'ils n'aient pas su voir et analyser les "trous noirs" dans le système planétaire au 21 siècle et les effondrements dans l'économie et la société.
Sils avaient été intellectuels, philosophes, spirituels, humanistes comme Spinoza ou nietzsche..., naturalistes et écologistes, ils auraient peut être pu anticiper intelligemment sur "l'apocalypse" économique mondiale".
Croyant certainement bien faire et telle une comète on a entrainé l'humanité dans sa course folle et aujourd'hui....il faut freiner la comète.

"Cela veut dire que les CRS en France interviendront lourdement, il y aura beaucoup de manifestations, mais il y aura aussi de plus en plus de morts. Sans une volonté collective d’aller vers la sobriété, il n’y aura pas de société pacifiée. Limiter l’expansion indéfinie de nos désirs de consommer, c’est la seule voie réaliste vers une société d’abondance frugale."

Donc les chefs "les plus ultras" avec leurs complices ne vont pas trouver mieux que démanteler brutalement la société dans la famille, le porte feuille, l'éducation, l'économie, les loisirs, les moyens de transports...dans tout ce qui pourrait faire baisser le niveau de consommation et le niveau de vie alors que ce niveau est déjà bas chez le gros pourcentage de pauvres, alors que ces derniers se privent déjà beaucoup et qu'il y a déjà une grosse prise de conscience sur les problèmes relatifs à la planète, l'environnement, la biodiversité et qu'il y a déjà des actions pour remédier à ces problèmes alors que nous sommes déjà (peut être pas chez les riches et très riches) au début de l'ère de la sobriété.

C'est sûr que, face à l'injustice des décisions politiques, il y aura des manifestations et des morts car la sobriété et la paix c'est l'affaire de toute l'humanité du sommet jusqu'aux racines en passant par toutes les branches, pas seulement du peuple.

2.Posté par A mon avis le 29/04/2022 17:51

" Comme les personnes disent ce que tout le monde dit, on peut en arriver à se tromper lourdement au niveau d’une collectivité. Quand le sens commun dérape par rapport aux réalités biophysiques, cela prend même une dimension mortifère. "

Excellente raison pour ne pas présenter le référendum comme la panacée de la démocratie.

3.Posté par cyclope exalté le 29/04/2022 18:51

Y en a deux trois dans le coin qui auraient vite fait de virer en mode khmer vert s'ils en avaient l'occasion…., à mon humble opinion.

4.Posté par L'Ardéchoise le 29/04/2022 20:01

Monsieur Bourgeon, votre billet me va comme un gant !
Bravo et merci.

5.Posté par polo974 le 29/04/2022 20:26

""" Or chaque Français dispose pour se loger de plus de 45 m2, en 2015 dans une maison """

On peut avoir la source de cette info?

Ils comptent la surface des murs et du plafond?

6.Posté par A mon avis le 29/04/2022 22:16

" Il va falloir apprendre à trier entre besoins essentiels et besoins superflus, et cela ne va pas être facile. Ne pas se préparer politiquement à cette société de pénuries à venir, c’est aller vers un monde d’affrontements ..... "

Il est certain que dans notre système capitaliste pyramidal, le ruissellement aura de plus en plus de mal à atteindre la base pour qui "superflu" est déjà depuis longtemps inconnu, mais pour qui ce sont les besoins essentiels qui vont devenir de plus en plus rares, et cela d'autant que la base s'élargit avec la surpopulation.

Le monde d'affrontement à l'échelle planétaire a déjà commencé. L'invasion poutinienne de l'Ukraine et les pénuries qui en découlent, donne une idée de ce qui attend les générations futures. Les guerres futures seront pour pour l'eau, les matières premières, l'énergie, pour les denrées alimentaires, pour les terres cultivables qui vont se réduire avec le réchauffement climatique.

Sobriété : incompatible avec nos modèles de civilisations. (comme l'a démontré le confinement)

7.Posté par Essences sacrées de terre, de famille, de culture, de religion et de belles traditions le 30/04/2022 13:58

On peut aller vers une sobriété heureuse, vers un retour aux sources, à la nature, à la terre, à l’essentiel…aux vraies valeurs trop longtemps oubliées, délaissées, négligées, abandonnées, jetées, bafouées et détruites au profit total de l'industrialisation, du matérialisme, du capitalisme ou autres à condition qu'on ne tombe pas sous le joug des décideurs qui au nom de leurs propres intérêts et du pouvoir, en pensées, en paroles et en actions créeront encore un monde avec la mauvaise liste de verbes :
asservir, voler, exploiter, détruire, appauvrir, affamer, rabaisser, humilier, déshonorer, tuer… tromper et se tromper…
au lieu de
Voir, écouter, entendre, comprendre, dialoguer, aider, conseiller, guider, réparer, soigner, libérer, délivrer, sauver, éduquer, cultiver, élever, protéger, préserver, créer et bâtir dans la beauté et la solidité…

Comme on a su bâtir de belles et grandes villes, de beaux monuments éternels, de grandes usines... il s'agira, par une bonne organisation, une bonne gestion, une bonne répartition et distribution des richesses...une bonne régulation et sécurisation de tout, de bâtir de belles, vraies, bonnes, fortes et grandes civilisations et sociétés resplendissantes de bonheur, de santé et de joie...le tout dans l’amour, le respect des uns et des autres et la paix.

Dieu a qui appartiennent le règne, la puissance et la gloire pour l'éternité et qui est aussi vérité et justice contre le mal impardonnable, n'a pas créé le monde dans toute sa beauté, ses valeurs et sa splendeur avec les vices de l'argent et autres mais avec de beaux désirs, de beaux souhaits, de belles pensées, de beaux mots, de belles paroles et de belles actions, avec bonté, intelligence et sagesse, avec son souffle qui a coulé comme une source d'eau vive et pure dans le ciel et sur la terre.
Et l'homme mauvais, souvent de redoutables prédateurs, exploiteurs, à l'image du démon, lui qui doit se prendre pour le Bon Dieu, a créé et crée toujours le monde à coups de manipulations...à coups de mauvaises actions, de guerres, de destructions...jusqu'à quand ?

Heureusement qu'il y a eu et qu'il y a les hommes JUSTES et BONS, créés à l'image du Bon Dieu, ces hommes qui ont œuvré et créé toujours dans la beauté et dans la paix. Au nom de la vérité, de la justice et de l’équilibre entre le matérialisme et le spiritualisme, entre le béton et la nature, l’artificiel et le naturel, l’industrialisation et la terre, la campagne, l’agriculture, l’élevage, le maraichage…au nom des valeurs sacrées trop longtemps occultées, c’est de ce genre d’hommes, de femmes, de chefs et d’élus que le monde a besoin aujourd’hui plus que jamais…
La pyramide peut se transformer.

8.Posté par A mon avis le 30/04/2022 15:46

@1.Posté par Essences sacrées de terre, de famille, de culture, de religion et de belles traditions
" Heureusement qu'il y a eu et qu'il y a les hommes JUSTES et BONS, créés à l'image du Bon Dieu, "

Et qui donc a créé ces hommes à l'image du bon dieu ?

9.Posté par Essences sacrées de terre, de famille, de culture, de religion et de belles traditions le 30/04/2022 20:55

Si je m'en tiens à la genèse c'est Dieu qui est et représente le bien sous toutes ses formes, Dieu comme on l'aime, comme on le pense, comme on le voit, comme on le recherche partout, bien qu'on ne sache pas réellement qui et comment est dieu à l'origine.
Sinon c'est une mystérieuse intelligence suprême et absolue, la même qui a créé la nature céleste, terrestre, marine...(les arbres, les fleurs, les oiseaux, les papillons, les abeilles..)

Mais l'histoire de l'homme depuis l'origine et la dualité entre le bien et le mal qui le définit est très complexe.

Au fond la création de l'homme à l'image du bon dieu relève peut être voire sans doute du savoir, de la connaissance, de l'éducation.

10.Posté par polo974 le 30/04/2022 21:31

6.Posté par A mon avis le 29/04/2022 22:16

Ah, mais si, le ruissellement fonctionne, sauf que ce sont les eaux usées qui ruissellent.

11.Posté par Essences sacrées de terre, de famille, de culture, de religion et de belles traditions le 01/05/2022 08:33

8.Posté par A mon avis

Il m'arrive aussi de penser qu'à l'origine il y a eu beaucoup de "clonages" par centaines ou par milliers et par des êtres super intelligents d'où les différentes espèces végétales, animales et humaines en quantité.

12.Posté par A mon avis le 01/05/2022 11:22

@ 11.Posté par Essences sacrées de terre, de famille, de culture, de religion et de belles traditions

A lire votre conception (disons farfelue) de l'origine du monde, on peut en conclure que vous êtes un adepte du créationnisme.

(En toute confidence) : vos "créateurs super intelligents", était de sacrés pervers, pour créer des êtes vivants qui doivent se bouffer les uns les autres pour survivre !

Question : qui a créé vos "créateurs super intelligents" ?

13.Posté par A mon avis le 01/05/2022 11:25

@ 10.Posté par polo974
Et c'est justement les eaux usées qui ruissellent le plus mal : les canaux se bouchent facilement !

14.Posté par Essences sacrées de terre, de famille, de culture, de religion et de belles traditions le 01/05/2022 14:43

13.Posté par A mon avis

Je dirai que, entre toutes les merveilles de la création, tout le bien et tout le mal (surtout la barbarie, le cannibalisme, les sacrifices humains et toutes les iniquités des temps anciens et même du monde contemporain), l'histoire sur l'origine du monde et du créateur est complexe, ambiguë...farfelue.
Peut être que les créateurs étaient de sacrés pervers, peut être que le monde n'a pas été créé en 7 jours mais à 7 époques différentes, de différentes manières et par différents créateurs...QUI SAIT? PERSONNE NE SAIT sinon que Dieu a eu un fils UNIQUE, le Christ qui s'est sacrifié pour sauver l'humanité. Mais l'humanité bien qu'elle a beaucoup et bien évolué est toujours confronté au mal. Elle est toujours en danger.

15.Posté par A mon avis le 01/05/2022 16:47

@ 14.Posté par Essences sacrées de terre, de famille, de culture, de religion et de belles traditions

La bible et autres récits religieux, ne sont que des contes qui tentaient d'expliquer l'origine de l'humanité en fonction des connaissances de l'époque ou ces récits ont été élaborés.

Dieu n'est qu'un concept intellectuel pour expliquer l'inexplicable !

Les sciences modernes, notamment depuis Darwin, et encore davantage depuis l’utilisation de la paléogénétique, expliquent de plus en plus précisément l'origine de l'humanité, et plus largement l'évolution de la vie sur Terre, sans avoir encore déterminé avec précision l'origine de la vie.

Ne pas tenir compte de toutes ces découvertes scientifiques, relève du déni de connaissances.

Dire que " Dieu a eu un fils UNIQUE, le Christ qui s'est sacrifié pour sauver l'humanité. " relève de la simple croyance religieuse. Même l'existence réelle de Jésus est contestée.

Et quand vous dites " ...le Christ qui s'est sacrifié pour sauver l'humanité ", force est de constater qu'il a raté son coup !

Vous écrivez encore :" l'humanité est toujours confronté au mal ". Et c'est quoi selon vous ce "mal" ?

En vérité, c'est l'espèce humaine qui est la pire calamité sur terre pour toutes les autres espèces vivantes.. Calamité dont les effets sont mis en évidence dans ce courrier des lecteurs.

16.Posté par Essences sacrées de terre, de famille, de culture, de religion et de belles traditions le 02/05/2022 08:02

La science quand elle ne tombe pas dans les dérives est une lumière sur le monde et pour le monde. Elle est miraculeuse et guérisseuse. Elle a fait et continue de faire beaucoup de bien, c'est sûr. 🙏🙏🙏

La connaissance et l'enseignement du bien par les grands prophètes, partout dans le monde, par les livres sacrés et autres récits religieux, par l'éducation religieuse, familiale, scolaire et autres ont fait et continuent de faire des miracles et beaucoup de bien.🙏🙏🙏

17.Posté par A mon avis le 02/05/2022 12:11

@ 16.Posté par Essences sacrées de terre, de famille, de culture, de religion et de belles traditions

" La connaissance et l'enseignement du bien par les grands prophètes, partout dans le monde, par les livres sacrés et autres récits religieux, par l'éducation religieuse, familiale, scolaire et autres ont fait et continuent de faire des miracles et beaucoup de bien.🙏🙏🙏 "

Comme au temps des croisades ?
Comme au temps de l'inquisition,?
Comme au temps de la colonisation et de l'esclavage?
Comme en Afghanistan actuellement ?
etc.

La religion asservit l'esprit c'est à dire l'intelligence.

Les prophètes ou assimilés ont le plus souvent professé des idées très humanistes. Mais les religions ont érigé ces philosophies en dogmes infaillibles : c'est là que réside LE MAL !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes