Faits-divers

Soamina, morte de faim : Florinne Dorimont condamnée à 20 ans

Vendredi 29 Juin 2018 - 18:34

Florinne Dorimont a été condamnée à 20 ans de réclusion criminelle pour délaissement de personne vulnérable suivi de mort. Acquittée en première instance l’année dernière, la femme de 59 ans a été accusée du même crime et cette fois-ci, les jurés de la cour d’Assises ont donné raison au parquet et aux parties civiles. Direction la prison pour cette "prêtresse malgache", "Madame Desbassyns", dont même la famille a peur.
 
Malgré le manque d’ "abandon" rappelé par Me Frédéric Hoarau, pour caractériser l’infraction, Florinne Dorimont n’y a pas échappé cette fois-ci. Soulagement pour les proches de la victime, Soamina Taïlamé.
 
Entendue par la cour, Florinne Dorimont s’est montrée confiante, agressive, parfois souriante et surtout sans aucune empathie. "J’aurais aimé que Soamina soit là, comme ça je ne serait pas là moi, elle dirait la vérité". Elle n’avait pas peur. Et pourtant, elle s’est contredite et s’est mêlé les pinceaux plus d’une fois en tentant d’esquiver les questions du président de la cour. Le peu de témoins en sa faveur ont aussi été peu cohérents.

Pour rappel, Soamina Taïlamé, 21 ans, a été retrouvée le 17 juin 2014 au domicile de Florinne Dorimont à Saint-Pierre inconsciente, qui respirait à peine, dans un état de famine avancée. "Une momie", "le cadavre d’une vieille personne", décrivent la police et les secouristes, "couverte d’excréments d’animaux » « sur un matelas par terre rempli d’urine de chien". Elle est décédée à l’hôpital deux mois plus tard.
 
En un an et demi chez Florinne Dorimont, elle avait perdu environ 40 kilos. Mais pour l’accusée, "j’avais pas remarqué, du moment que la personne mange".
 
Le déclin de Soamina Taïlamé a commencé lorsqu’elle accuse son père d’agressions sexuelles. Sa mère, décrite comme "absente", ne la croit pas et la justice relaxe le père. Elle quitte alors le domicile et se retrouve rapidement chez la sœur de l’accusée, pour qui elle travaille. Elle accuse cette dame de lui avoir volé son argent et part habiter chez Florinne Dorimont. Selon de nombreux témoins, la jeune femme servait d’ "esclave" pour la "princesse" Florinne qui l’insultait, la battait et nourrissait ses nombreux chiens et chats avant les humains.

Un enchaînement d'événements qui ont malheureusement coûté la vie à cette jeune femme pourtant brillante et studieuse. Et qui ont entraîné une affaire judiciaire complexe qui aura duré 4 ans.

Georges André Hoarau, Guillaume Motos, avocats des parties civiles, et Frédéric Hoarau, avocat de l'accusée:
 

Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 20438 fois



1.Posté par léo le 29/06/2018 19:36

La cruauté humaine me sidère...

2.Posté par neandertal le 29/06/2018 20:03

Les animaux ne font pas ça!

3.Posté par Emma le 29/06/2018 20:13 (depuis mobile)

Félicitations au bâtonnier GA Hoarau pour ce verdict... Elle avait été acquittée en première instance !

4.Posté par Horreur le 29/06/2018 20:29 (depuis mobile)

C'est l'horreur dans toute sa splendeur.

5.Posté par Une admiratrice le 29/06/2018 22:55 (depuis mobile)

Une pensée particulière à la famille de la victime.Félicitations pour le bâtonnier Georges André Hoarau, qui ne représentait pas la victime en première instance, en appel il la represente il a su mettre en lumière les atrocités qu''à vécu la victime.

6.Posté par Georges le 30/06/2018 07:45

enfin une justice.....!

7.Posté par Problème ! le 30/06/2018 07:52 (depuis mobile)

Comment que cette "femme" avait pu être acquittée en première instance ???
C''est cela qui me sidére le plus ! Comment peut après ce qui s''était passé, la laisser repartir libre comme l''air ?
Honte à ces jurés qui ont permis cela...

8.Posté par @post5 le 30/06/2018 09:51 (depuis mobile)

La famille de la victime est tout aussi coupable. Et pour eux il n'y a pas de poursuite ?

9.Posté par Choupette le 30/06/2018 11:36

Incompréhensible que cette diablesse ait été relaxée en première instance.

Le diable, sans doute ... . Faut espérer que ça sera 20 ans bien tassés.

Pauvre enfant.

10.Posté par Ruddy le 30/06/2018 12:35

Prêtres malgaches, prêtres ceci, cela... vous en avez pas marre de faire confiance à ces illuminés... et surtout intéressés !

Prenez-vous en main nom d'une pipe au lieu de confier votre sort au premier allumé venu !

11.Posté par Hoarau le 30/06/2018 13:03 (depuis mobile)

@3@5 George André Hoarau la besoin in coup de pub on dirait LOL.

12.Posté par Le Jacobin le 30/06/2018 13:26

Acquittée levez vous!!!!
20 ans et plus c'est juste.

Question: je voudrais savoir si les Juges font la même école de la Magistrature? en tout état de cause le grille de lecture n'est pas la même.

13.Posté par yabos le 30/06/2018 14:40

En prison , il faudrait la traiter comme selon ses actes antérieurs qui ont causé la mort de sa victime. Un repas ou deux par semaine, pas plus. Une douche une fois par mois et des travaux manuels très durs 8 à 10 heures par jour. Cela ne serait que justice.

14.Posté par DICKTAT le 30/06/2018 14:47

si le parquet n'avez pas fait appel cette femme était libre. mais comment la famille de la victime s'enfoutait pour laisser cette fille a la maison des étrangers , sans prendre nouvelle de leur fille?Aujourd'hui la famille voulait justice ,mais c'est un peu aussi de leur faute que, cette fille qui était ds l'agonie, avant sa mort.

15.Posté par Haut de seine le 30/06/2018 17:23 (depuis mobile)

Du dégoût pour la famille car quand ils ont su qu''il y avait peut-être une histoire d''attouchement il l''on envoyé baladé et maintenant il témoigne devant la barre !

16.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 30/06/2018 17:54

*Oui, mais -

*Dirait mon jardinier -

*"C'est partout pareil !"

17.Posté par Avoupa le 30/06/2018 21:21

20 ans c'est très bien pour cette diablesse malodorante. C'est suffocant pour cet enchainement de faits qu'elle a fait subir à la pauvre victime ! Cette accusée ne mérite pas d'être classée parmi les humains, c'est une bête sauvage

18.Posté par Môvélang le 01/07/2018 19:57

"""""""""""""" 5.Posté par Une admiratrice le 29/06/2018 22:55

Une pensée particulière à la famille de la victime""""""""""", Soamina a porté plainte contre son père pour abus sexuel , sa mère en colère l'a foutu dehors ,
""""""""félicitations pour """"""""""""", pas besoin d'être victime, innocent ou coupable , il suffit d'avoir le bâtonnier Georges André Hoarau pour avoir gain de cause, même coupable , tu seras innocenté , florine dorimont a choisis le mauvais conseil! !!!!!!,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter