MENU ZINFOS
Faits-divers

Skunk, poulet grillé et Jean-Claude Van Damme péi : Recette d'une audience épicée


Poulet grillé et travail dissimulé, Jean-Claude Van Damme, un pistolet pour jouer, 31.000 euros d'amende pour 20 grammes de skunk, plus peur du Covid que des gendarmes : la chronique judiciaire de ce vendredi au tribunal correctionnel de Saint-Denis.

Par Isabelle Serre - Publié le Vendredi 26 Août 2022 à 18:33

La plupart des prévenus jugés ce vendredi matin devant le tribunal correctionnel du nord avaient refusé la peine qui leur avait été proposée plus tôt dans le cadre de la procédure de plaider coupable. Voici quelques tranches de vie sur lesquelles les magistrats se sont penchés.

 Saint-Paul : 31.930 euros d'amende douanière pour 20 grammes de skunk

Romain, 26 ans, s'est fait caler par les douanes sur l'esplanade du front de mer à 18 heures le 25 mai 2021. Arrivé à pied, il avait été rejoint par un véhicule. Il avait alors traversé la rue, était entré dans un magasin avant d'en ressortir avec un sac. Interpellé avec 20 grammes de skunk sur lui, il avait eu droit en prime à une perquisition de son domicile. S'y trouvaient 3 kilos d'herbe. Ça sentait le trafic à plein nez mais ce n'est pas du ressort des douaniers de chercher midi à 14 heures. Romain, qui n'a pas de casier, s'en sort avec un an avec sursis probatoire. Il doit se faire soigner mais surtout payer !

Saint-André : Les pistolets, c'est pas des jouets

Maoulida, 34 ans, se rendait dans le quartier Fayard pour rendre visite à maman lorsqu'il se trouve pris dans un contrôle de routine. Les policiers voient bien qu'il essaye de cacher quelque chose sous son siège. Intrigués, ils persévèrent et trouvent une bombe lacrymogène (pour se défendre, car Fayard c'est dangereux), un opinel (à Mayotte, tout le monde marche avec ça, c'est permis) et un pistolet à air comprimé. À la barre, le prévenu s'indigne : "Ce n'est pas un pistolet, c'est un jouet". Réponse du tribunal du tac au tac : "On n'achète pas ses jouets dans une armurerie", ainsi que 6 mois de prison avec sursis.

Sainte-Marie : Il fuit, terrorisé par le Covid

Autre contrôle routier de routine ce 30 juin 2021, et autre prise. Celle de Jonathan, 29 ans, qui avait bu huit verres de rhum avant de reprendre le volant et de percuter la voiture de devant en s'insérant sur la RN2. Les pompiers le conduisent au CHU de Bellepierre où ils le laissent en lui indiquant qu'il faut attendre gentiment les gendarmes. Mais à la vue de tout ce monde dans le hall d'entrée, le prévenu s'enfuit à toutes jambes et n'est plus là lorsque les forces de l'ordre arrivent. Le tribunal n'y a pas cru. 4 mois avec sursis et une prune de 200 euros en prime.

Saint-Denis : Poulet grillé et travail dissimulé

Olga, 56 ans, préparait tous les jours le riz cantonnais et les patates à l'ail avant de rejoindre son stand de poulet sur le marché. Aussi, elle ne savait pas qui y travaillait en son absence. Pourtant, lors d'un contrôle de l'URSSAF alors qu'elle exerçait depuis un an, cinq personnes, dont un mineur, servaient la viande et ses accompagnements. Aucune déclaration administrative n'avait été faite. Depuis, le stand a fermé car il était impossible pour la gérante d'embaucher, y compris son gendre qui travaillait là depuis toujours. Un avertissement sans frais a été délivré à la quinquagénaire : 5.000 euros d'amende avec sursis.

Le Port : Où il est question de consentement.... et de Jean-Claude Van Damme

Passons sur le fait que cette histoire d'attouchements soit jugée trois ans après la commission des faits. Une erreur de date dans la convocation du prévenu, Kenny, 25 ans, est à l'origine du retard, mais quand même... Quel sens pour la victime alors que son agresseur encourt 5 ans d'emprisonnement?

Il est donc demandé à la courageuse de raconter la soirée d'enfer qu'elle a vécue, ce 11 août 2019. Elle connaissait à peine son bourreau lorsqu'elle a accepté d'aller faire un tour vite fait avec lui pour aller acheter des cigarettes à la station du coin. Mais brusquement, les plans du conducteur ont changé : direction le port de commerce à fond, puis celui de plaisance à tout berzingue. Puis, arrêt brutal à la déchèterie où des voitures sont stationnées et des couples font leurs affaires. La jeune fille a déjà eu plusieurs mains bien appuyées sur la cuisse et l'angoisse monte aussi vite que le vingtenaire roule. Elle lui fait clairement comprendre qu'elle refuse ses avances et qu'elle veut rentrer.

Les voici maintenant dans la nuit noire près des entrepôts. Il lui propose de conduire. Ils sortent du véhicule et se croisent, il l'attrape par les bras, la serre aux poignets, essaye de lui enlever son bustier, lui caresse les parties intimes. Elle parvient à s'enfuir. Malgré les trois ans qui la séparent des faits, la victime pleure à chaudes larmes face au tribunal. 

"Il n'y a pas de défaut de route, je ne voulais pas l'aguicher", justifie Kenny. "Sur les parties sexuelles humaines, je ne me souviens plus", enchérit-il. Le président lui demande s'il veut ajouter quelque chose pour sa défense. "Si c'est dans le train de la procédure, je n'ai rien à ajouter". Nous sommes bouche bée. Jean-Claude Van Damme va-t-il sortir de ce corps ?

Deux ans de sursis probatoire lui sont finalement décernés ainsi qu'une inscription au fichier des délinquants sexuels. 1500 euros sont alloués à la victime. Mais le pire dans tout cela, c'est que Kenny n'a visiblement toujours pas compris que quand c'est non, c'est non !




1.Posté par Sébastien le 26/08/2022 21:07

Ôter ben la justice lé sévère avec ti délinquant surtout financier , l’état besoin l’argent !! Mais c’est bizarre bande gros zozo mafieux menteur voleur zot i gagne pas l’amende Côme ça ???? Peut être mi trompe mais le rapport est n’ st pas parallèle !

2.Posté par Loozap le 27/08/2022 01:52

C'est toute une merveille

3.Posté par jojo la frite le 27/08/2022 10:42

c'est tout .. ? ...à ce tarif, je risque de me lancer dans cette combine qui elle, ne risque pas grand chose et qui peut rapporter gros ... au fait, c'est quoi le "skunk" ...? décidément je ne suis pas à jour ..désolé ...

4.Posté par Choupette le 27/08/2022 12:02

Comment peut-on condamner une brave dame qui prépare "tous les jours le riz cantonnais et les patates à l'ail" ?

A moins de ne pas aimer la gastronomie, je ne vois pas l'intérêt ... .

5.Posté par Tintin le fonctionnaire le 30/08/2022 06:34

Jojo la frite
La Skunk c'est le zamal moderne, bien meilleur que le zamal péi et beaucoup plus charnue

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes