MENU ZINFOS
Faits-divers

Six mois de prison avec sursis requis pour un avocat dionysien


L'avocat dionysien Vincent Richard a été jugé hier pour escroquerie. Il lui est reproché d'avoir facturé des prestations par ur le cabinet à son nom. Le parquet a requis à son encontre six mois de prison avec sursis, le délibéré sera connu le 6 juillet.

Par - Publié le Samedi 9 Juin 2018 à 07:07 | Lu 6950 fois

Alors qu'il n'était qu'un simple collaborateur, Me Vincent Richard, avocat au barreau de Saint-Denis, aurait facturé à son nom des prestations réalisées pour le cabinet. Il est passé devant le tribunal correctionnel hier pour escroquerie et abus de confiance au préjudice de ses anciens "patrons", les avocats associés du cabinet Garriges-GérySchwartz.

Le début de l'affaire remonte à 2013, où les avocats se rendent compte qu'ils ne trouvent pas certains dossiers. "25 dossiers en tout, pour des honoraires s'élevant à plus de 30 000 euros et réglés par le client, un établissement bancaire", précise le JIR. 

Les dossiers ont été masqués par une juriste mais ont aussi été facturés directement au nom d'un ancien collaborateur. Il s'agit de Vincent Richard, 42 ans, un camarade d'études d'un des associés. Il avait quitté le cabinet quelque mois plus tôt pour monter sa propre affaire. 

Une plainte a donc tout d'abord été déposée contre la juriste, qui déclare qu'elle se doutait "que la pratique n'était pas très légale et que les conséquences professionnelles pour Me Richard, un ami, pouvaient être graves". Des accusations sur lesquelles elle est revenue hier au tribunal. 

Quant à Me Vincent Richard, qui a longtemps été laissé de côté, conteste toute intention frauduleuse et parle même de maladresse. "C'était la pratique au cabinet: certains travaillaient des dossiers qui étaient facturés par d'autres. Je n'ai jamais eu l'intention de capter la clientèle pour mon compte. Je n'ai rien organisé. C'est le client qui m'a sollicité pour faire avancer les dossiers, même si je reconnais que j'aurais dû en informer mes confrères". 

"La substitut Emmanuelle Carniello requiert la requalification des faits en 'escroquerie'".
Le parquet a demandé une peine de six mois de prison avec sursis. La juriste, poursuivie pour complicité, devrait quant à elle endosser une peine de trois mois de prison avec sursis. Le tribunal rendra son délibéré le 6 juillet prochain.


Charline Bakowski
J'adore voyager, découvrir de nouveaux paysages ,de nouvelles cultures, marcher dans la nature...... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par laulo le 09/06/2018 09:24

Ah La Fontaine....

2.Posté par Jean Louis sauveur le 09/06/2018 10:19 (depuis mobile)

Avocat,ou guacamole !!?? Ou bien voleur en Cole blanc !!!!!!!!?

3.Posté par Conforté dans mes convictions le 09/06/2018 12:52

Je suis conforté dans mes convictions sur la justice française et sur ce que j'enseigne à mes enfants :

- le personnel judiciaire en France est quasi-exclusivement composé de racailles (magistrats, avocats, huissiers, notaires, greffiers....)

- il vaut mieux un mauvais arrangement qu'un bon procès. Il vaut mieux perdre un peu plus dans une mauvaise transaction qu'espérer gagner dans un procès aléatoire.

- ne faites pas confiance à la justice de votre pays

- éloignez vous des tribunaux comme de la peste, sauf à y être totalement contraint

- parfois il est difficile de faire la différence entre un procureur qui est contre vous et un avocat qui est pour vous.

Encore une histoire de racaille après celle de l'avocat qui baise coup de fusil dans le c... de son voisin.

4.Posté par yabos le 09/06/2018 12:57

Le sursis est de trop . Une interdiction d'exercer le métier d'avocat aurait été de mise également.

5.Posté par Marie le 09/06/2018 16:41

si eux aussi se mettent de la partie ....on est mal barré!

6.Posté par cmoin le 09/06/2018 17:28

Il ne devrait plus avoir le droit d'exercer!

7.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 10/06/2018 01:37

@3

Est-ce du courage d'écrire cela ou est-ce un moment de faiblesse, d'égarement, de fatigue ? En effet, vous n'ignorez pas "qu'ils ont le pouvoir".

Je vous le dis avec le plus sincère respect. Relisez bien ces derniers mots avant de me répondre.

8.Posté par jean claude le 10/06/2018 07:59

Tout le monde ne peut pas se payer un grand avocat de metropole si vous voyez qui je veux dire

9.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 10/06/2018 10:16

*Un AVOCAT ? - HONTE à...EUX !

10.Posté par ste suzanne le 10/06/2018 10:59

et dire que nos chère ÉLUS sont toujours jamais passer par la case prison ou sursis
la plupart de temps ils sont libre sans aucune peine
et le pire certain paye leur avocat une grosse somme pour leur défence et surtout avec l argent du contribuable

11.Posté par Arsene le 10/06/2018 11:24

Il n'aura probablement rien mais si c'était un petit pour un chèque de 100 euros il aurait écopé de prison ferme.

Des planqués . A quand une vraie révolution dans ce pays DE GENTILS ?

12.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 10/06/2018 12:46

*MOI, Juliette CARANTA-PAVARD,

*J'ai comparu QUINZE fois au PÉNAL, en "citation directe "

*Pour "DIFFAMATION" à l'égard de la CLIQUE de la mairie de Saint-Denis,

*Un brillant quatuor; VICTORIA - FOURNEL - LAMY - CHARRITAT...

*TOUTE l'année 2008 ! - SANS AVOCAT, DEBOUT, à la BARRE des VOYOUS...

*SANS AVOCAT ! (OUI !, SANS AVOCAT ! - COMPRIS ?)












]b

13.Posté par Rodin le 10/06/2018 13:34

Une fois de plus Justice de sans couilles
Aurait dû être rayé du barreau tout simplement
A moins qu'il ait collusion entre la Justice et l'Avocat vu la clémence accordée
Ca serait grave mais pas étonnant.

14.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 10/06/2018 14:50

*Une des leurs, qui avait participé ( en ma "défense"...)

*À l'opération "ÉTOUFFEMENT" orchestrée par Francis CARBONNEL,

*(Ci-devant Président du Tribunal administratif)

*En faveur de la construction SANS PERMIS de mon voisin le tueur,

*A eu un "saisissement" un jour où je l'ai appelée au téléphone !

*(Elle croyait que je voulais la "constituer" !!!)

*Elle m'a dit - rondement : "VOUS ÊTES INDOMPTABLE !

*PLUS AUCUN AVOCAT NE VOUDRA VOUS DÉFENDRE, À LA RÉUNION !"

*Je me le suis tenu pour dit - imaginez le deal:

*SE FAIRE DOMPTER ! - PAR UN DE CES "CONSEILS" ...

*P.S.: CARBONNEL, est devenu... AVOCAT !!!

15.Posté par miro le 10/06/2018 16:18

radiation pure etsimple du barreau ! interdiction d'exercer ce métier ... !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes