MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Situation catastrophique à St-Louis


La situation financière de la commune de Saint-Louis gérée par Mr Claude HOARAU maire et son équipe nous interpelle. De plus, des décisions prises en Conseil Municipal du 15 avril 2010 conditionnent le développement de notre commune mais avant toute chose, vont entrainer pour chaque citoyen contribuable un effort financier important lors du paiement de leurs différents impôts.

Par souton.th@wanadoo.fr - Publié le Dimanche 9 Mai 2010 à 18:12 | Lu 1322 fois

Situation catastrophique à St-Louis
La Rivière, le 10 mai 2010
Cher (e) ami (e)
Rivièrois, Rivièroise

Ces décisions prises et discutées en Conseil Municipal vont induire pour chaque ménage des répercussions fortes sur leur pouvoir d’achat. Des situations d’endettement des ménages saint-louisiens et rivièrois apparaitront, notamment suite une augmentation de l’imposition 2010 prévue de l’ordre de 44 % et une augmentation déjà enregistrée en 2009. Comment vont faire les familles qui ont déjà étalé leurs dettes d’impôts de 2008 voir 2009 ? Jusqu’à quel niveau de pression fiscale les ménages rivièrois et saint-louisiens pourront t-ils faire face ?
 
Je m’oppose donc fortement à de telles décisions et je serai du coté des contribuables mécontents

Comme vous le savez, un journal économique affirmait que les prix avaient globalement augmenté de 5 %, ce qui veut dire que : impôts supplémentaires (sur plusieurs années de surcroit) et coûts de la vie vont entraîner des sacrifices supplémentaires pour chaque citoyen.

De plus, une autre décision du Conseil municipal me parait injustifiée, celle de demander aux employés communaux de faire un effort financier sur leurs salaires et temps de travail de 5 %. L’intersyndicale (dont la CGTR) est venue défendre le droit des travailleurs et craint par voie de conséquence une "contagion" dans les différentes collectivités territoriales, qui entrainerait des difficultés lors des négociations paritaires.

La CTP (Commission technique paritaire), organisme où siègent les représentants syndicaux du personnel et les élus, n’a pu de tenir faute de quorum et renvoyée au mercredi 12 mai 2010. Une autre grève a été programmée ce mercredi, jour où le conseil municipal, en soirée, devra statuer sur le budget communal.

Lors de la première grève, nous avons assisté à un simulacre de démocratie, sur le parvis de la Mairie de SAINT-LOUIS. Alors que l'intersyndicale : c'est à dire toutes les organisations syndicales de la fonction publique territoriale étaient venus défendre leur fonction territoriale, des employés communaux réquisitionnés « pour faire les gros bras » se sont opposés à d’autres employés qui eux défendent la décision de diminution arbitraire (sans consultation de la commission technique paritaire) de leurs salaires de 5 %.
 
En haut au balcon, Mr le Maire Claude Hoarau, tout fier, admire le paysage et guide les troupes. Lors de la CTP ( Commission technique paritaire) à 10 h 00 + 30 minutes sous le soleil, les insultes fusent et la commission ne peut se tenir sous la pression et sans le vote des organisations syndicales "muselées" et "foutus" à la porte de l'Hôtel du peuple.

L’intersyndicale a donc remporté une première victoire en faisant capoter le Comité Technique paritaire de vendredi dernier, puis une deuxième victoire en obligeant Claude HOARAU à reporter son conseil municipal au 12 mai prochain.

En fait, notre conseil municipal se trouve contraint à la pression justifiée des employés communaux mais surtout de la sous préfecture qui n’a pas mâché ses mots lors d’un rencontre avec l’intersyndicale, ces derniers jours.

L’intersyndicale a donc remporté une première victoire en faisant capoter le Comité Technique paritaire de vendredi dernier, puis une deuxième victoire en obligeant Claude Hoarau à reporter son conseil municipal au 12 mai prochain.

En fait, notre conseil municipal se trouve contraint à la pression justifiée des employés communaux mais surtout de la sous préfecture qui n’a pas mâché ses mots lors d’un rencontre avec l’intersyndicale, ces derniers jours.

A quand la tutelle, à quand Mr Le Préfet, une vrai démocratie dans Saint-Louis / La Rivière : ville du peuple comme toutes les communes de l'Ile de la REUNION ?
Pourra-on un de ces jours prochain, mettre en avant la faute de gestion de maire et également de ses administratifs ?

Mr Claude Hoarau : Maire de la commune veut donc passer en force et confirmer les décisions ci-dessus. Dans ce cas de figure, les employés communaux seront contraint de porter devant les instances judiciaires l’acte de non droit de leur employeur, La maire compte, dans ce cas, sur la « dite solidarité » des autres employés communaux.

Car, on le sait maintenant, le maire se trouve dans l’incapacité de boucler son budget primitif sans la décision de baisse des salaires et celui-ci dans le cas contraire serait jugé insincère, je vous rappelle que la préfecture surveille de près la commune de Saint-Louis.

En pareille situation, le projet de découpage de la commune est encore plus d’actualité, car ce que les rivièrois et rivièroises désirent, c’est encore une fois se prendre en main, prendre en main leur propre budget communal et définir ensemble leurs orientations d’investissement. Nos budgets communaux explosent actuellement surtout en fonctionnement, quelle est donc la part d’investissement pour la Rivière ?

Nous sommes tous conscients que les déséquilibres des finances de la commune de Saint-louis sont importants mais devons nous continuer à ce niveau à faire face :
   - A la venue de dignitaires reçus confortablement et aux dépenses de prestiges de voyage en Afrique du Sud de notre collectivité,
   - A voir nos véhicules communaux devant les boîtes de nuit le samedi soir, ou devant les supermarchés locaux après les heures de travail, ou chargés de « zerbes » (herbes pour les cabris),
   - Des travaux de complaisance et des livraisons de sable ou autres, chez les particuliers, hors du statut de CCAS,
   - De voir les bureaux administratifs, chargés d’employés (constaté par moi-même) : 3 à 4 secrétaires dans un bureau équipé pour deux personnes, aux missions très définies ????
   - Des employés sans équipement, voués à mettre en tas les déchets faute d’avoir des sachets plastiques
   - Des adjoints et directeurs ne sachant quoi faire de leurs missions faute d’une politique claire et ambitieuse. Il m’a été dit que : « Na pu rien po faire » « Na pu l’argent »
- De constater que des personnes influentes se servent à tour de bras dans les stocks ? Eh oui, tout le monde le sait : mais …… et encore ………….

Amicalement,
Thierry SOUTON
Ancien 2 éme adjoint : agriculture, tourisme et économie (2001 à 2008)
Commune de Saint-Louis/La Rivière
Site : http://la-riviere-saint-louis-25eme-commune.ile-de-la-reunion.fr/




1.Posté par Under Ground le 09/05/2010 18:32

Thierry, pourquoi cette photo de l'église "Notre Dame du Rosaire" ?

2.Posté par souton Thierry le 09/05/2010 20:42

Pour montrer sans doute le coté sombre de l'affaire ??? bof une image : c'est tout

3.Posté par marie le 09/05/2010 22:01

Arrête de critiquer, le soir des éléctions pour le découpage u lété côte à côte avec Claude HOARAU , ou veut conseiller général de la Rivière cours derrière

4.Posté par ANONYME le 10/05/2010 07:43 (depuis mobile)

C'est quoi ce courrier de nervi?!

5.Posté par ANONYME le 10/05/2010 09:58

mr souton c'est bien ce courrier que vous avez rédigé, par ce biais vous vous dites que les gens ouvriront un peu leur yeux - mais bon, malheureusement je crois c'est peine perdue - ils sont endoctrinés par leur gourou (cloclo)et rien n'y fait - ils ne pensent même pas à l'avenir de leurs enfants - triste sort....zot i préfèrent donne cloclo une monnaie dessus zote paye tous les mois au lieu de donner à zote marmaille! lé sérieu seulement! zote lé bète à manger du foin! de toute façon avec des ânes y fé pas des chevaux de courses! mé vote courrier lé bien mr souton, de toute façon c'est la vérité tout ce que l'est dit dedans et surtout la réalité des choses.......

6.Posté par le zoreille le 10/05/2010 10:44

Thierry je crois qu'un grand nombre de personnes n'a pas encore compris que nous n'étions pas du côté de C.Hoarau mais que nous étions pour la 25eme commune.Si c'était C.Hamilcaro qui avait lancé le projet,ce serait à ses côté que nous serions,mais il ne l'a pas fait et il a perdu les élections.C'est un projet qu'il faut soutenir pour l'avenir de nos enfants et pour éviter que des catastrophe comme celle que nous vivons ne frappe 50000 habitants..Aujourd'hui il existe plusieurs mouvements apolitiques composes de gens de droite et de gauche ,qui s'entendent très bien et qui oeuvrent dans le même sens,comme quoi c'est possible tant qu'un illuminé ne vient pas s'en mêler

7.Posté par Clifford le 10/05/2010 15:27

Thierry , j'avais confiance en toi , lors des dernières élections , ton message de soutien au candidat qui était pour la 25e commune , m'as fais voté Hoarau , aujourd'hui j'ai HONTE de ce que j'ai fais , car voir notre chère commune comme elle est actuellement , ça m'attriste. Je te tiens pour responsable du vote de beaucoup de gens , des gens qui t'ont suivi et que tu as donné une TRES MAUVAISE consigne de vote

8.Posté par letchiflamboyant le 12/06/2010 10:49

La mairie en faillite mais 200 personnes en route pour l'Afrique du Sud.....
Et pendant ce temps, on ponctionne les agents de la commune pour remettre à flot les finances. On croit rêver !



9.Posté par Mouton à tondre le 02/09/2010 17:53

Ca y est, la taxe fonciere 2010 est tombée.
Vu sur la feuille d'impot :
2010 : une augmentation de 57,36 % pour la part de la Commune
2009 : une augmentation de 39,74 % -----------------Idem-------------
soit une variation de +46,12 %
La note est dure à aaa..valer !!!!
Cette augmentation a été prise sur décision du conseil municipal de ST LOUIS (voir renvoi 2 explicatif derrière la feuille d'impot, surement pas par ma situation ou autres choses).
Je suis vénère, j'ai envie d'être grossier et injurieux, j'aurai des mots pour les traiter de moins que de la M... mais non.... J'attendrais....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes