Courrier des lecteurs

Site du Puits Arabe : Dernières nouvelles...

Mardi 27 Mars 2018 - 11:50

Photo: M.B
Photo: M.B
A vous qui nous suivez depuis quelques temps, vous savez que l'association suit avec attention le site à proximité du Puits Arabe et de la Pointe de la Table, sur lequel se trouvent de nombreuses gravures à connotation maçonnique et ésotérique, laissées là par des pirates ou corsaires à l'aube du 19ème siècle... Certains d'entre vous avaient eu le privilège de les découvrir le 29 Juillet 2017 lors d'une visite guidée organisée par l'association.

Malheureusement, les récents événements climatiques (tempête Berguitta) et surtout la bêtise de quelques CRETINS (pour rester poli) risquent de perdre à jamais les vestiges se trouvant sur ce site exceptionnel, dégradé depuis plusieurs années par des sondages et fouilles sauvages, avec la bénédiction tacite des autorités en charge de la culture et du patrimoine à l'île de la Réunion et des gestionnaires du terrain concerné (on ne va pas les citer mais ils se reconnaîtront, et vous saurez les reconnaître vous aussi sans chercher bien loin...d'ailleurs si vous cherchez un peu, vous verrez que ces personnes sont payées avec vos impôts...)

La tempête Berguitta et ses fortes pluies ont provoqué une érosion massive de la voûte de la grotte qui était cible de fouilles sauvages depuis plusieurs années. Le chemin qui surplombe l'entrée de la grotte a été condamné récemment par l'ONF, en raison de risque d’effondrement important.Pour rappel, l'accès à la grotte avait été condamné deux jours avant la visite sur le site (29/07/2017) organisée par l'association, par un formidable hasard de calendrier très certainement, alors que sa condamnation était demandée depuis plusieurs mois par Emmanuel Mezino... Ceci démontre le bien-fondé des alertes lancées précédemment par l'association et ses membres sur la sécurité de la grotte et du chemin la surplombant, ainsi que le bien-fondé de la plainte déposée par l'association à l'encontre de la DAC OI et de l'ONF pour "mise en danger de la vie d'autrui"... En espérant que cette plainte aboutisse et que les responsables de cette inaction qui persiste depuis plusieurs années, alors qu'ils étaient sciemment avertis du danger, soient condamnés comme il se doit... en attendant d'autres probables plaintes qui risquent d'être déposées dans les prochains mois au vu des dessous de cette affaire de fouilles sauvages... Tout vient à point à qui sait attendre comme le dit l'adage....

Autre point, le "coup de gueule" du jour de l'association s'adresse aux quelques crétins décérébrés qui fréquentent le site et dégradent les vestiges qui s'y trouvent.... L'une des marques gravée présente sur le site a été burinée, partiellement effacée il y a peu de temps... Une petite gravure, représentant la lettre "A" et d'une taille de 4cm sur 3cm environ a été délibérément détruite, probablement par des "chercheurs" espérant ainsi distancer ceux qu'ils estiment comme des concurrents.... Précisons à ces quelques abrutis que l'Histoire n'appartient à personne, elle est un bien commun qui appartient à tous, et que ces actes de saccage ne font que priver les Réunionnais de ce qui leur revient de droit : leur patrimoine et leur Histoire (Le patrimoine et l'histoire de la Réunion qui ne semblent pas intéresser plus que cela les autorités "compétentes"...on se demande bien pourquoi d'ailleurs...). Alors à tous ces énergumènes qui ne trouvent rien de mieux à faire que de venir dégrader des marques qui ont plus de deux siècles d'existence, qui ont survécu à des centaines de tempêtes et des milliers de millimètres de précipitation, il nous semblait judicieux de venir vous expliquer publiquement ce que sont vos actes et ce que ces mêmes actes font de vous :

Vous êtes des "baiseurs de paquets" comme on dit à la Réunion.... Vous volez l'Histoire, vous volez votre famille, vos amis, vos proches et des millions d'autres inconnus qui seraient heureux de pouvoir s’émerveiller de ces quelques vestiges lithiques laissés par des corsaires entre la fin du 18ème et le début du 19ème siècle... Vous volez vos enfants, vos petits-enfants et tous ceux qui suivront en les privant de leurs racines, de leur Histoire... Vous êtes même bien plus que des pillards et des voleurs, vous êtes des destructeurs de la mémoire Réunionnaise, des génocidaires de la culture Créole et il va sans dire que ceci n'est pas à votre honneur, c'est bien peu que de le dire... Vous espérez ainsi devenir riche en trouvant un hypothétique trésor avant d'autres, mais vous ne faites que démontrer votre misère intellectuelle, l'intelligence et le cœur ne s'achetant pas, pas plus que l'honneur., ce qu'il nous semble nécessaire de vous rappeler... et sachez que les pirates ont toujours maudit les voleurs...fut même une époque où on les marronnait sur une île déserte, en leur ayant préalablement coupé le nez et les oreilles, et en leur laissant une ration d'eau, un pistolet, une seule balle et une dose de poudre en guise d'avenir...autre temps, autre mœurs et heureusement pour vous....mais vous n'en restez pas moins des voleurs, maudits par les pirates et ceux qui souhaitent faire vivre leur mémoire...

Il serait maintenant grand temps que les autorités "compétentes" prennent enfin les dispositions pour protéger ce site, c'est à dire le fouiller officiellement avec une équipe d'archéologues diplômés et mettre ainsi fin à toutes spéculations sur la présence d'un éventuel trésor sur ce site comme l'affirme notre président E.Mezino, ce qui, il faut bien noter n'est pas contesté par les dites autorités... Les autorités « compétentes » ne contestent donc aucune des hypothèses et interprétations de M. Emmanuel Mezino au sujet des gravures de ce site (ce site serait lié au fameux trésor de « La Buse »), et ne font rien pour mettre fin aux dégradations et fouilles sauvages qui continuent, nous n'avons donc que deux choses à leur dire et à vous faire savoir, en reprenant et paraphrasant un adage populaire :« qui ne dit mot consent » et nous y rajouterons « qui ne fait rien est complice ».... L'inaction des autorités archéologiques et les beaux discours publics de cette dernière sur ce site sont tout bonnement scandaleux, et il est grand temps que cela cesse et surtout que les gens sachent : les Réunionnais se font voler leur Histoire, détruire leur île et priver de découvertes historiques potentiellement exceptionnelles par quelques sombres abrutis assoiffés d'or...le tout, comme nous vous l'avons dit précédemment, avec la bénédiction tacite des autorités « compétentes »... Il nous semble bon de rappeler à ces personnes que nous payons, que vous payez (grassement) avec vos impôts, qu'elles le sont pour exercer une mission de service public, en l’occurrence exercer des responsabilités scientifiques et techniques visant à étudier, classer, conserver, entretenir, enrichir, mettre en valeur et faire connaître le patrimoine, le tout en menant une activité administrative à des fins scientifiques. Autrement dit, ces personnes ne sont pas payées pour se dorer la pilule au soleil et laisser un site se dégrader et être à la merci des pillards...Elles sont payées pour travailler à hauteur de leur salaire versé et exercer leur fonction d'une manière professionnelle et éthique, ce qui ne semble pas être le cas au vu de l'ensemble des éléments que l'association a pu recueillir ces deux dernières années....

Alors l'association et ses membres vous invitent à partager le plus possible cette publication, que cette mascarade qui a cours sur le site de Saint-Philippe depuis plusieurs années cesse définitivement : il y a sur cette commune un site exceptionnel, qui serait peut-être à même de résoudre l'un des plus grands mystères historique de l'océan Indien et d'offrir à la Réunion et à tout les Réunionnais des perspectives de développement culturelles, historiques et touristiques exceptionnelles. Qui ne rêverait pas de venir visiter un site ou a été enfoui un trésor, qui plus est un trésor « mythique », que la légende rattache au pirate « La Buse » ? Qui ne rêverait pas de visiter un tel site et de comprendre comment des marins s'y sont pris pour cacher leur butin ? La Réunion n'a-t-elle pas de fabuleux trésors de patrimoine à faire découvrir, autre que ses plages et son volcan? Nous vous affirmons que oui...et ceux qui auront visité le site le 29 Juillet dernier pourront, nous l'espérons, en témoigner... Seul votre mobilisation, votre indignation face aux pillards, aux « voleurs d'Histoire » et l'administration inactive qui laisse ce site dépérir pour d'obscures raisons pourront permettre de sauver ce joyau patrimonial et l'Histoire qui s'y rattache... c'est un devoir de mémoire tout autant que citoyen qui vous appelle...

NB : l'association et ses membres ont pleinement conscience du caractère vindicatif de ce communiqué, véritable brûlot à l'encontre de certains pans de l'administration locale. Il va sans dire que cette indignation, cette colère qui est retranscrite ici est pleinement justifiée, et que la mesure et la réserve dont nous avons fait preuve jusqu'alors n'a plus aucune raison d'être : nous avons recueilli depuis bientôt deux ans de nombreuses preuves (écrites et vocales) indiquant de graves dérives dans la gestion de cette affaire de fouilles sauvages sur le site du Puits Arabe. A ce titre, nous vous annonçons qu'il est fort probable que de nouvelles plaintes soient déposées dans les prochains mois pour divers motifs : « mise en danger de la vie d'autrui », « prise illégale d'intéret », « non dénonciation de crimes », « entrave à la justice », « corruption » ...la liste n'étant pas exhaustive bien évidemment... c'est pourquoi si vous avez des preuves, des éléments susceptibles de venir compléter le joli dossier constitué par l'association sur ce sujet, nous vous invitons à prendre contact avec nous et nous transmettre toutes pièces susceptible de contribuer à la bonne tenue de la Justice (avec un grand J...).
E.Mezino
Lu 790 fois



1.Posté par Ma sonnerie le 27/03/2018 16:24 (depuis mobile)

Autorités competentes...à la Reunion..?

(Grand eclat de rire)

2.Posté par Pro no stick le 27/03/2018 16:56 (depuis mobile)

Gillot l'Estang..pas la Buse..

3.Posté par GIRONDIN le 27/03/2018 18:54

Il en dit quoi le SUPERBE de St Philippe, le 1er vis ???

4.Posté par Max le 27/03/2018 19:16

Gillot ou Nagéon de L'ESTANG ?

5.Posté par KoKo le 05/04/2018 18:27

"Brulôt" tout à fait compréhensible et légitime.

Dommage que l'auteur ait autant tenu à placer son nom, plusieurs fois dans le texte, au bout de la troisième fois c'est gênant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 16:12 La nuit, l’heure est venue de sévir …