Société

Sinimalé présente le projet d'Ecocité à Sébastien Lecornu

Mardi 5 Juin 2018 - 16:11

Véritable serpent de mer porté par les élus de l’ouest, le projet d'Ecocité se joue avant tout devant les tribunaux depuis des années.


Sinimalé présente le projet d'Ecocité à Sébastien Lecornu
La valse des ministres continue devant le projet de l'Écocité insulaire et tropicale à Cambaie. Après la visite d'Annick Girardin en octobre 2017, c'est au tour du Secrétaire d’Etat à la transition écologique Sébastien Lecornu de se faire présenter le projet. Problème : les politiques n'ont plus la main. Le projet vivote entre les tribunaux depuis des années.

C’est dans ce contexte d’incertitudes qui entoure la sortie de terre du projet de ville nouvelle que le secrétaire d’Etat Sébastien Lecornu s’est malgré tout rendu dans l'ouest cet après-midi. D’abord au siège du TCO au Port où le projet lui a été présenté sur papier, puis sur le terrain, où il a assisté à l'inauguration des premières réalisations de l'opération Cœur de Ville, à La Possession. 

Si le projet a de quoi séduire sur papier glacé, il fait l'objet d'un bras de fer entre cabinets d'avocats interposés. Ceux du Territoire de la côte ouest et d'un propriétaire de nombreuses parcelles.

Patrick Chabrier, l’un des plus gros propriétaires du foncier concerné par l’Ecocité, est en effet engagé dans un combat judiciaire avec le TCO. Il y a quatre ans, le 21 juin 2014, tout semblait pourtant se débloquer à l’arrivée de Joseph Sinimalé à la présidence du TCO. La poignée de main franche entre les deux hommes avait eu lieu devant les photographes  il y a quatre ans. Un flamboyant avait même été planté à Cambaie, en face du fameux mumtiplexe, pour entériner l’accord d’aménagement concerté des 86 hectares appartenant à la famille Chabrier.

Alors que le projet semblait parti pour se pacifier, là où il avait échoué lors de la précédente mandature d’Huguette Bello, la fixation du prix du mètre carré est venue enrayer la marche en avant, repoussant d’autant la pose de la première pierre qui était initialement prévue en 2020...

Le prix du mètre carré explose

Moins d'un an plus tard en effet, en avril 2015, le juge de l'expropriation du tribunal de grande instance de Saint-Denis fixait les indemnités pour Patrick Chabrier à un prix de 25 euros le mètre carré. Déjà trop important selon le TCO qui avait fait appel. 

En janvier 2016, la procédure en fixation des indemnités d’expropriation faisait passer le mètre carré à 84 euros. Inadmissible pour le TCO qui voyait son projet de ville écologique du futur mis à mal par la somme faramineuse à débourser.

C’est en septembre prochain que se jouera donc l’avenir de l’Ecocité. L’audience en appel est fixée au 24 septembre. Le maintien ou pas du prix au mètre carré accordé au propriétaire Chabrier devrait déterminer de la soutenabilité financière du projet. La première phase des travaux de ce projet de nouvelle ville à 15.000 habitants à l'horizon des 20 prochaines années, avait été programmée à 2020 avant que ne survienne le contentieux.

M.Abat - L.Grondin
Lu 2729 fois



1.Posté par JORI le 05/06/2018 16:28

il ne faut pas en vouloir à sini de présenter un projet, peut être déjà mort né car super cumulard didix robertix a dû lui aussi présenter son projet NRL dont personne ne sait s'il ira jusqu'au bout. Ou du moins dans les conditions initiées au départ!!.

2.Posté par Nono le 05/06/2018 16:30

Cette manie qu'ont les politiques locaux d'exproprier à vil prix les propriétaires de terrain pour permettre à quelques promoteurs judicieusement choisis de faire de gros bénéfices et par la même de remercier les copains est vraiment digne d'une république bananière. Utilité publique, laissez moi rire.

J'espère que le TGI va encore faire monter le prix du m2.

3.Posté par GIRONDIN le 05/06/2018 16:44

1.Posté par JORI
2.Posté par Nono
+++++++++++++1

en même temps , la dame de photo pourra mettre dans la balance :la bourse ou la vie!

4.Posté par vital le 05/06/2018 16:44

personne n'a pensé à emmener le ministre visiter les paillottes à l'Hermitage , il aurai apprécier l'illégalité durable de ceux qui enfreignent la loi .

5.Posté par jerome le 05/06/2018 16:48

au passage le flamboyantqui a été planté est mort moins de deux mois après faute d'arrosage... la com la com rien que la com...mais au moins on sait au moins ou une partie du pognon passe c déja sa

6.Posté par Nono le 05/06/2018 17:02

@5 J'allais le dire.

Cambaie est un véritable désert, ce doit être l'endroit le plus sec de l'île, seuls les acacias arrivent à vivre. Un désert, avec arbres et végétation luxuriante sur papier glacé, quelqu'un lui a expliqué, au copain de l'hélicolo, ce que ça allait coûter en arrosage?

Ce projet est plus proche de Dubaï que d'une écocité, mais quand c'est (pseudo) écolo, c'est toujours plus facile à faire avaler aux ahuris de service.

7.Posté par LéonardeVincui le 05/06/2018 17:12

Ça fait du bien d'avoir dans sa poche un secrétaire d’état Sébastien LECORNIAU,ah pognon quant tu nous tiens.In yab des Yvelines

8.Posté par Patrik BAZIL le 05/06/2018 17:27

un nouveau parc Cabris Msieur Le maire ....

9.Posté par TICOQ le 05/06/2018 17:35

En général quand on présente un projet à un ministre, il est bien ficelé (le projet) sinon on passe pour un tocard.

10.Posté par ste suzanne le 05/06/2018 17:39

pourquoi SINI vu sur la photo ils sont trois élus
donc il est pas le seul d avoir décidé
et le pire a chaque commentaire il ne se passe ^pas un instant sans qu on nome pas le
PRÉSIDENT DE RÉGION HEUREUSEMENT QUE NOTRE ILE NE TREMBLE PAS

11.Posté par Madigator le 05/06/2018 17:39 (depuis mobile)

Mi espere li pas dort à terre devant le secrétaire detas, y aime sa li.

12.Posté par AnanasVictoria le 05/06/2018 20:21

25E le m2 = 21.500.000E et si c'était 84E comme prévu en 2014 M.Chabrier aurait touché 72.240.000E
D'aprés mes sources la négociation fut rude mais un accord a 50E et des poussieres aurait vu le jour soit une belle cagnotte de 43.000.000 arrondie a 45M.

13.Posté par piment kraze le 05/06/2018 21:54

Personne i veut voir que l'Eco Cité lé en zone inondable: ça c'est de la prévision!

14.Posté par Louis Pariot le 06/06/2018 00:15

Éco-cité ? Présentée par le maire d'une commune bien cochonnée de déchets ? Aou fé rire mon bouche

15.Posté par aline le 06/06/2018 07:41

éco cité dans une zone inondable ,est ce que la déal a fait une enquete vu que beaucoup des propriiétaire a l'étang et a cambai ont vu leurs permis de construire refuser , puisque la le quartier est en zone rouge , quand il s'agit des grands promotteurs il n'ya pas de zone rouge ,elle est pas belle la vie pour certains catégories de personnes!!

16.Posté par Au post 11 Madigator le 06/06/2018 12:46

A post 11 Madigator : Tu te sens bien là maintenant, après avoir sorti cette belle connerie qui ne fait rire que toi ?
Idiot va...
Avant de juger les autres et ne rien comprendre, tu ferais mieux à assumer qui tu es toi.... C'est à dire un moins que rien qui manque d'esprit d'analyse. Laisse cet ordinateur à tes parents et va jouer dehors dont.

17.Posté par Curieux ! le 06/06/2018 15:53

Ils sont tous passés par là et nous ont tous raconté autant de bobards et au final... Ben on attend le prochain ! Que ce dernier nous raconte comment chier dans un bocal pour éviter de polluer le littoral.

18.Posté par loulou le 06/06/2018 17:22

je t'aime moi non plus Gainsbourg avait du talent en plus visionnaire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Décembre 2018 - 15:50 Les migrants sri-lankais souhaitent demander l’asile