MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Sin Dni contre Saint-Denis


Manipulation politique.

Par anonyme - Publié le Lundi 6 Juin 2011 à 09:40 | Lu 1834 fois

Sin Dni contre Saint-Denis
La "(...)Annette attitude" du maire de Saint-Denis consiste entre autres, à rejeter la culture française tout en voulant donner l'impression d'une personne qui maitrise parfaitement la langue française. Ses efforts pour la diction et ses intonations pas très naturelles ne sont qu'une manière de montrer que ce n'est pas le défaut de maitrise de la langue française qui le pousse à la rejeter.
Un bel exemple de son travail de sape est l'installation des plaques routières idiotes "Sin Dni".

Les plaques régionales de métropole sont totalement justifiées car les appellations locales sont plus proches des appellations ancestrales latines, parfois gauloises. C'est donc un bon rappel de la réalité historique.

En revanche, Sin Dni n'est que du "petit nègre" (cela est dit sans connotation raciste, c'est la manière de parler normale de ceux qui ne pouvaient pas maitriser le français). Sin Dni est la transformation inutile d'un nom très clair : Saint-Denis du nom du bateau qui a donné son nom à cette rivière et à cette ville. Ce bateau ne s'appelait pas Sin Dni, même si le "Denis" était certainement déjà prononcé de cette façon par une partie de la population qui n'avait pas accès à la culture et à l'éducation. Cette graphie pseudo créolisante est une régression linguistique, et une négation de l'histoire. On a le droit de prononcer Saint-Denis avec notre accent créole, tout comme les français du sud diraient "Sii-nn Deni ye" ou "Saine Deni oh", ou comme les lorrains diraient "Saint-Deeeuuuhni", mais on n'a pas le droit de l'écrire n'importe comment. Cela reviendrait à installer une plaque "Marrrr-seilleuh" aux portes de cette ville Marseille est la suite logique de Massalia, Massilia, Marselha, Marsiho prononcé maʀˈsijɔ.

On peut prononcer "Marrrr-seilleuh" ou "Sin Dni" ou même "Sni", mais l'écrire de cette façon est une insulte à la logique, c'est le refus de la graphie universelle française "Marseille" ou "Saint-Denis" qui permet les différentes prononciations. C'est surtout une manipulation à des fins politiques, c'est une réécriture de l'histoire dont l'objectif est de faire oublier au bon peuple réunionnais la préexistence de la culture française avant la culture créole dans cette île.




1.Posté par Bibi97490 le 06/06/2011 09:51

pfff on a que f.........

2.Posté par ARAYE Lionel le 06/06/2011 11:16

"la préexistence de la culture française avant la culture créole dans cette île" .......pffffffffffff nimporte koué!! une culture imposé par le colonialisme et l'esclavage. Anonyyme rant ché ou stp et laiss a nou trankil, kreol i essay leve la tete.

3.Posté par Zorba le 06/06/2011 11:33

Moin, moin lé créole mais i dit pas nou qui c'est 'kréol'.

4.Posté par Sammy le 06/06/2011 12:19

Et on s'étonne avec ce type de discours que les stèles des anciens esclaves soient vandalisées !

5.Posté par gafournér le 06/06/2011 12:30

I fatigue coco , kan ou woi kalité kozé komsa.
Ou noré largue un kozé komsa en Martinique ou en Corse ?
Afair mét nout kiltir ater méme méme. komme si nou creole nou la poin lo droit rovendique sak nou lé, nou la poin lo droi vive en moun, mét en lér nout batarsité , nous domounité.
Apré d'uncertainkotante ou na reson si un point la kiltir lé politisé la Rénion , mé la pa ek ban kozé vaza komsa ké nou va gyn dobout ,sorte dan l'assistan po mars droit dans gran sentié la vi.
Kém ou mét sni St denis ou si « mapala », Lo pli importan endanla c'est vive en Reyoné , pense en réyoné, sobat en Reyoné.
Ou fé ké alimente bann tension racial, ké nena la rénion par apport Lo Creole ek Lo ZOreil, Zafér ké ou la sirmen di vive vi komen ou na la raze si nout kiltir.


Oté oté la rényon
ti fé pitié
Oté oté la Rényon
Rouver ton zyé

Gafournér

6.Posté par MARCUS le 06/06/2011 12:39

L'attidude et le comportement de Monsieur Annette sont souvent trés ambigüs pour un homme qui se dit de gauche .Il n'a pas hhésité ,en deux ou trois fois à s'allier avec le P.C.R. pour éliminer des camardes de son propre camp, et , pour ce qui concerne la langue créole , il se range volontiers du côté des partisans de "nasyonréyoné" qui rejettent tout ce qui est ou vient du français ! Le"créole vient à 80 ou 85 pour cent du français ,d'expressions marines ( larguer , amarrer , soucquer etc...) .Il s'est enrichi de termes d'origine malgache , indienne ,anglaise ...C'est une langue orale que la plupart des Réunionnais écrivent dans une graphie simple compréhensible : quand ils parlent du chef-lieu ils écrivent SAINT-DENIS MËME S'ILS PRONONCENT "sin ' dni".Des pancartes à l'entrée de la ville avec cette dernière graphie relève plus de la démagogie
et d'une certaine arrière -pensée qu'on retrouve chez des "autonomistes" !!!

7.Posté par ANIN le 06/06/2011 15:54

Arretez de nous fatiguer avec vos réflexions pour justifier la supériorité de la culture française, quel que soit la façon de l'écrire le plus important c'est que les réunionnais retrouvent un peu de leur passé avant une bouffe généralisée par le français

8.Posté par Anti cons et connes le 06/06/2011 17:52

Plus con que con, la prochaine étape sera Pi-Tondé-Nèz.


9.Posté par Ire radié le 06/06/2011 18:13

Article néo-colonial et raciste, pratiquant la provocation. Désinformation, procès d'intention, amalgame. Tout cela pue l'extrême droite à plein nez. Décidément, on n'en sort sur zinfos974. Sur n'importe quel thème, les fachos et le FN s'invitent. Le sous-titre est d'ailleurs assez explicite: "Manipulation politique". Effectivement.


10.Posté par Gabriel Picard le 06/06/2011 20:13

Personne ne prononce Sin Dni. Essayez de dire Dni, c'est impossible. La seule façon d'écrire Saint-Denis en créole est de transcrire ce que l'on entend : et qu'est-ce qu'on entend ? Un mot tout entier, composé de deux syllabes : Sinni ! Et rien d'autre. On peut rajouter un "s" à la fin pour faire plus joli. C'est très important l'aspect : Sinnis ! C'est pas beau comme ça ? Gabriel Picard.

11.Posté par Anti cons et connes le 06/06/2011 21:02

Il existe un autre endroit qui s'appelle Saint-Denis dans la région parisienne et peut-être ailleurs. Il existe aussi des quantités d'églises et cathédrales dont le nom est Saint-Denis. Il y a même plusieurs saints (ou supposés) qui ont cette appellation.
Mis à part les gens du sud de la France, antillais et africains qui ont tendance à prononcer toutes les lettres et syllabes, la moitié de la population métropolitaine et l'intégralité des canadiens prononcent de la même manière que les créoles réunion en occultant le "e", voire même le "De".
Alors pourquoi diable est-ce que ces centaines de millions de gens n'éprouvent-ils pas le besoin d'écrire SAINT-DNI ou SAINT-NI ?
Pourquoi est-ce que seule une poignée de dionysiens veut de cette écriture phonétique ?
Pire : Pourquoi rejettent-ils la graphie de "SAINT" ? qui est de toute façon prononcée de la même façon par 100% des francophones.
Si il n'y a pas des revendications du type FLNKS là dedans ... (le rejet maximaliste de la culture française).
La seule différence est que la revendication canaque est totalement légitime alors que la revendication "kréol" (au lieu de "créole") est sotte et ridicule.

12.Posté par Anti cons et connes le 06/06/2011 21:19

10.Posté par Gabriel Picard le 06/06/2011 20:13
Personne ne prononce Sin Dni. Essayez de dire Dni, c'est impossible.
-------------

C'est vrai !
Et en plus le maire de Saint-Denis s'est trompé. Pour rester dans sa logique et celle des quelques sbires qui sont derrière, il aurait fallu écrire SINDE-NI (la prononciation devient possible, comme : "je ne suis ni dinde ni ...".
Le problème, c'est que eux, ils le sont pourtant ...
Evidement , ça faisait trop "dinde" et cervelle de ceux qu'ils sont : des gallinacés.

13.Posté par Jean-Pierre Espéret le 06/06/2011 21:57

"Kekséksa?" Victor Hugo, les Misérables : encore un dangereux indépendantiste canaque!

14.Posté par Oulala... le 07/06/2011 20:10

5.Posté par gafournér le 06/06/2011 12:30

...


Qu'est-ce que c'est que ce charabia de "k", "w", "z"...??????
depuis quand un créole y cause comme ça???

Allez marcher...
peut être ou va gagne "l'inspiration"...

15.Posté par gafournér le 08/06/2011 12:27

Po reponn a ou "oulala":

ké ou kompran pa mon kozé i vé pa dir sak mi écrir la pa kreol.
Mi tas manir koze komm mon ban ancét t i koze , san Kreolise mon francais ou francise mon Kreol.

Anon agarde un kou kosa ou la ecrir : depuis quand un créole y cause comme ça???
Bien gardé ou la ecrire un phrase ek « une construction grammaticale » kreol, samm bann mot ké ou la trappe dann « la langue moliere » : depuis quand....
Sak ou la fé i apel sa un langue batar , hybride, un lezar dé ké. ( en pli gabié ou t navé Fourcade ou albany dann son l'epoque).
Mi woi dan so manir ecrir un kozé un moun la pa tro maziné komen mét un langue oral komme nout Kreole vers l'ecri.

Mai anin, mi tas manir donne bann critique i serve po dé unn prouve ké, nou kreol nou gynn discité poliment é pa emploi ban zafer komm « Allez marcher » dans un sobatkoz , é dé dé ni essay donne bann zidé, bann horizon différent ké sak ou pé woir si out satellite ou si ni ti galé.

La route lé longue po gafourn ban l'esprit komme sa.
Mi attann out reponse ( unn y serve un nafer souplé).

Mai komm ou la pa tro gabié en Kreol ma tradui en francais po ou :

Le fait que tu ne comprenne pas ma graphie créole n'implique pas, que ce j' écrit n'est pas du créole.
Je tente par tout les moyens possibles de respecter un tradition orale qui perdure tant bien que mal depuis des générations dans ma famille, sans pour autant créoliser mon français ou francisé mon créole.

Si on regarde de plus prés la graphie que tu a utilisé , tu est passé par un construction grammatical créoles , alimentée par des mots de français ( En mieux il y avait dans ce style Fourcade ou encore Albany ).
Cela a pour effet de créer une langue hybride bâtarde, sans vraiment de sens a mon sens...
On peut apercevoir dans ces écrit un personne qui ne c'est pas trop questionné sur les fondements de sa créolité et en particulier sur la transcription écrit de langue oral créole.

Mais contrairement à toi « ouala » , j'essaye de donner des critiques constructifs , pour  que dans un premier temps, prouver que nous pouvons discuter de sujet sérieux en restant poli et courtois entre nous et dans un second temps élargir les débat et les horizons , bridé par le systèmes insulaire dans laquelle nous coexistons, décorer de jolies bouquets satellites télévisé.

La route est encore longue pour conscientiser ce genre d'esprit...
j'attends ta réponse.

Gafournér

16.Posté par Gabriel Picard le 08/06/2011 14:30

A l'attention de "Gafournèr" et "Oulala" et des autres.
Je ne comprends de quel droit Gafournèr se permet de délivrer des brevets de "créolité" : Fourcade et Albany sont créoles à 100 %, ne lui en déplaise, au même titre que Madoré ou Danyèl Waro. Il n'y a pas de "bon créole" ni de "mauvais créole", ni au plan de la langue, ni au plan des locuteurs. Et quand il reproche à "Oulala" d'employer une "tournure grammaticale créole" avec des mots de la "langue de Molière", il tombe dans le piège de la primauté du vocabulaire sur la syntaxe. Une langue n'est pas son vocabulaire, une langue est sa syntaxe. Je ne vois pas en quoi les mots "depuis", "quand", "un", "créole", "i", "cause", "comme", "sa", ne sont pas créoles. Ce qui en fait gêne Gafournèr, c'est essentiellement leur transcription graphique. Et je me demande bien par quels mots authentiquement "créoles" il les aurait remplacés. A l'inverse, sa phrase "Ké ou kompran pa mon kozé i vé pa dir sak mi écrir la pa kreol" pourrait être transcrite ainsi :" Que ou comprend pas mon causé i veut pas dire ça que mi écrire la pas créole". Gabriel Picard.

17.Posté par tiboug le 08/06/2011 15:53


Avant Bana sa apprend'créoles causer créoles, essaye écrire un français correc' ! Na trop do l'erreur dan'out texte !

Mi écris créole comme mi veu, comme mi cause, ou mi koz, ou sak ma envie. Personne y gaigne pas interdire à moin. Mon causé, mon liberté.

18.Posté par Gafournèr le 08/06/2011 16:02

En Reponse Mr Gabriel Picard.

Je ne comprends de quel droit Gafournèr se permet de délivrer des brevets de "créolité" : Fourcade et Albany sont créoles à 100 %:

I fo pangar kan i lire un zafer, mémé si lé vré ké sak lé ecrir en lér la i pé "porte a confusion" . Zamé o gran Zamé mwun va prétann "délivrer des brevets de "créolité" , mwun méme mi akout é mi lire en bouc l'interprétation Alain peters de Vavangue ou encore lo recueil poeme Zamal de Mr Albany.Mi t vé mét pli dovan ké lo « style d’écriture » par oulala la deza été fé en mié ( en pli gabié) é ké zistémen li t navé aucun droit dé di si oui ou non sak mwun mi ecrir t creole ou pa .( k W Z apel ali komme ou vé ) .

Et quand il reproche à "Oulala" d'employer une "tournure grammaticale créole" avec des mots de la "langue de Molière", il tombe dans le piège de la primauté du vocabulaire sur la syntaxe. Une langue n'est pas son vocabulaire, une langue est sa syntaxe. Je ne vois pas en quoi les mots "depuis", "quand", "un", "créole", "i", "cause", "comme", "sa", ne sont pas créoles. Ce qui en fait gêne Gafournèr, c'est essentiellement leur transcription graphique.
Sak ou di la pa di tou mové é i lé très pertinent. Ou pé pas komme ou di fé « primauté du vocabulaire sur la syntaxe » . Mai lo trikmardaille la Rénion komela c lo l'erosion ou pé trouvé dann nout kozé kreol, pli i sava é pli ni koze ek Kreole francisé , san ban mot la cour avec zis un syntaxe. Lé komm sa ké zordi ou pé trouve ban Zoumine i pé dia ou : demain je vais baré a St Paul ou encore j’ai trapé le nafer … Solomwun ni lé komela dann un nécessité ardecouv nou kozé é allé rodé nout Kreole orizinelle , komme t di Mr honoré Tir fil bibe si ban Z’expression ek ban mot lontan . Et oui i zéne a mwun kan mi di un marmaille allé trape un bio li garde gro zié li koné pa koué i lé , oui i deranze a mwun kan mi domann un Zazakel trape mon soubik li koné koué i lé.

Et je me demande bien par quels mots authentiquement "créoles" :
Soubik , trozour , afair , pangar , Mouramour, bertelle , Zazakél , Somenké , Riskab , Foma… Nena mounwoi kroi a mwun i fo zis allé rodé…

Po fini sak ma dia ou c ké po mwun, komen nou la fine arivé i fo ni sa rodé sak nou lé ou plito sak nou ban gran papa t lé, mai la i pé woi toute lo probleme komela : En soumak vitmen : komen di la modernité en creoles , san trape dann lo Français.
Oubli lo K WZ lo tangol Lo ceci lo cela lo pli gayar endan la mi répét c koze Kreole kreole Gro kreole san honte sann pér san kap kap…
Gafournèr

19.Posté par Anti cons et connes le 08/06/2011 22:21

Le "combat passif " des réunionnais contre la littérature KWZ est heureusement déjà gagné : au bout de la première phrase, 95% des lecteurs cessent de lire tant l'effort d'attention est intense.
Malheureusement, il reste les mots isolés, les slogans, la publicité, les marques, ... et le titre de ce blog !!!
Le pouvoir de nuisance des destructeurs de la culture créole subsiste : ils arrivent à faire croire aux gens de l'extérieur que le créole réunionnais est une sorte de kanak FLNKS. Autant les canaques ont une vraie légitimité, autant les kanak réunionnais s'enfoncent dans le ridicule et la sottise. Rien que cette plaque SIN-DNI est de nature à faire perdre les socialistes aux prochaines élections. Alors finalement : laissez les en place. Au contraire ajoutez en : Sodron, Brilé, Titile, Bréta'n, Domenzo, Mongaïar, Kmélia pour les quartiers. Les noms des rues restent une ressource quasiment inépuisable : rid pari, ri pastér, ri dla kompani, ri licien gasparin qui ceinturent la maire devraient être rebaptisées en priorité.
La dernière municipalité avait bien installé (non loin du Barachois) une nouvelle plaque "rue du Four à Chaud" à la place de "rue du Four à Chaux" ... L'erreur est maintenant réparée. Les deux municipalités auraient pu nous inventer respectivement la rue du Four à sot, et la ri foura so. Dommage qu'il n'y ait pas un four pour y faire chauffer les deux catégories de cons et de kons ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes