[Alt-Text] [Alt-Text]
Alertes infos :

Silence radio de la mairie de St-Pierre, retour à la case départ pour Tara et ses chiens



Silence radio de la mairie de St-Pierre, retour à la case départ pour Tara et ses chiens
Nouveau rebondissement pour l'association Tara, qui tente de sauver des chiens abandonnés. Depuis lundi, ses bénévoles se sont appropriés un site à l'abandon, le refuge désaffecté de l'Oasis, à Pierrefonds. Objectif, utiliser ce lieu en attendant la construction de leur propre refuge, dit pédagogique, à la Plaine des Cafres.

Mais la mairie de Saint-Pierre ne souhaite pas que ces bénévoles et les chiens restent sur ce site, avançant principalement des arguments de sécurité. Mardi soir, "l'adjointe à l'environnement nous a posé une condition à l'ouverture de négociations : que l'on évacue tous les chiens dans les 24 heures", explique ce vendredi matin, l'une des membres de l'association.

Branle-bas de combat. Les bénévoles s'activent pour trouver en urgence des "familles d'accueil provisoires" et placer, de façon très momentanée, une trentaine de chiens.

L'opération est un succès mais voilà, "l'adjointe à l'environnement de Saint-Pierre est devenue injoignable. Nous avons tenté par plusieurs biais de la joindre, elle est aux abonnés absents", s'indigne la bénévole qui crie au "chantage".

Très remontées, "toutes les filles sont reparties dans les familles d'accueil pour récupérer les chiens et retourner au site de l'Oasis". Les voilà donc de nouveau dans l'attente de nouvelles de la mairie de Saint-Pierre. "Nous redoutons, comme lundi, l'arrivée surprise de policiers municipaux", explique encore la bénévole.

Alors que la pétition pour l'occupation de ces locaux a dépassé les 5.000 signataires, la présidente de l'association, Angeline Teston, a pour sa part sollicité le maire de St-Louis, Cyrille Hamilcaro, et le maire de St-Leu, Thierry Robert, pour tenter de trouver une solution.

Vendredi 6 Juin 2014
MR