MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Si tous les ponts étaient sécurisés, quelques vies seraient sauvées


- Publié le Jeudi 21 Avril 2016 à 16:08 | Lu 854 fois

Si tous les ponts étaient sécurisés, quelques vies seraient sauvées
Depuis les années 1980 la Réunion est concernée par une très forte augmentation des suicides et tentatives de suicide. Les politiques publiques menées ne sont pas suffisantes et les associations ne réussiront pas seules à juguler cette "épidémie" et à répondre aux appels au secours de plus en plus nombreux.

Malgré la demande de sécurisation des ponts, les autorités traînent des pieds estimant peut-être que cela n'aura que peu d'efficacité dans la décision de quelqu'un de mettre fin à sa vie ?

Pour la vie d'un être humain on ne peut mettre en balance le coût financier et même si seulement quelques vies peuvent être sauvées cela doit être fait immédiatement. Les personnes en grande souffrance ne veulent pas mourir, elle veulent que leurs souffrances physiques ou psychiques cessent. Souvent il suffit de trouver une parole, un soutien pour que l'idée extrême de mettre fin à sa vie stoppe.

Tous, nous devons nous en inquiéter, cela touche tout le monde quelque soit son niveau social. La crise, le chômage, la disparition de la cellule familiale nous conduisant dans une attitude de plus en plus égoïste ne feront qu'accentuer cette énorme souffrance et c'est dans sa globalité que ce problème doit être vu et traité par les pouvoirs publics.

En attendant si tous les ponts étaient sécurisés, quelques vies seraient sauvées...

Christian Picard




1.Posté par François Mas le 21/04/2016 15:56

Je vous invite à entrer en contact avec SOS Solitude. Les écoutants bénévoles qui se relaient nuit et jour, 365 jours par an pour se tenir à l'écoute des personnes en grande souffrance vous expliqueront qu'il y a bien des choses à faire en matière de prévention du suicide à la Reunion.

2.Posté par kersauson de (p.) le 21/04/2016 16:32

oté Fada.. tu vx ns faire payer des zimpots en sus.. iks fint ce qu iks veulent et il restera le souffleur la mer voire le tramtrain de verges.. t Gran Couyon illuminé.

3.Posté par Question bête le 21/04/2016 19:45 (depuis mobile)

Sans oublier les gouffres, les montagnes...les arbres trop haut ou aux branches accordables...?

4.Posté par Pamphlétaire le 22/04/2016 02:57

Si tous les ponts étaient sécurisés, quelques vies seraient sauvées

C'est une utopie...Celui qui veut mourir, se suicider, a maintes solutions pour mettre fin à ses jours sans utiliser un pont...

Une citation de Joseph Lénine : La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un million d'hommes est une statistique.

5.Posté par Turbo le 22/04/2016 08:26 (depuis mobile)

Y'a pas que des ponts comme moyen pour une personne qui veut vraiment ce suicidé..

6.Posté par Pileplate le 22/04/2016 08:33 (depuis mobile)

arretons aussi la commercialisation des cordes , on ne sait jamais ....

7.Posté par polo974 le 22/04/2016 15:53

là comme ça coté sécurisation, il y a encore quelques vieux ponts en fer dont les gardes corps ne sont pas aux normes.

N102 passant sur la ravine du Chaudron par exemple...
il n'y a carrément pas de plinthe...
Un patron ne peut même pas envoyer un employé traverser le pont à pieds sans lui faire suivre une formation de travaux en hauteur et sans l'équiper d'un harnais et de sangles. Heureusement, il y a VTS à coté...

N102, ça relève de la région ça... alloooo didier...

8.Posté par Eno2016 le 22/04/2016 18:18

Il faut laisser les personnes agir de leur vie à leur guise !
Ces gens , s'ils n'ont pas réussi leur suicide peuvent se retourner comme les empêcheurs de tourner en rond !
C'est une entrave à leur liberté de décision !

9.Posté par Eno2016bis le 22/04/2016 18:21

"Vers la mort, très chère, nous allons. Tous. En dansant ou en boitant, en riant ou en geignant, peu importe, puisque c'est là que nous allons. "
(Christian Bobin)

10.Posté par Jules Bénard le 25/04/2016 10:19

A M. Christian Picard :

Votre courrier, cher monsieur, part certainement d'un bon sentiment et on peut vous en savoir gré.
Ceci dit...

1 - Les suicides n'ont pas augmenté à partir de 1980. Il s'en faut de beaucoup. Il y en eut déjà bon nombre (bon ? Hum !) chez nos tout premiers Réunionnais. Des suicides mais également des disparitions jamais élucidées... comme de nos jours.
2 - Le conseil de monsieur Mas, SOS-Solitude, est plus que jamais d'actualité.
3 - Ceux qui vous disent que les ponts ne sont pas les seuls vecteurs de suicide ont hélas mille fois raison. Même "sécurisés". Les barbelés n'empêchent rien du tout. Tout au plus le suicidé arrivera-t-il en bas avec des déchirures douloureuses
4 - La sécurité à 100% n'existe pas. Ou alors, il faut interdire la vente de voitures ; préconiser l'arrachage de tous les manguiers ; interdire la vente de sabres à cannes et celle de tous les couteaux ayant une lame de plus d'un centimètre de long... Interdire les piques à brochettes ; supprimer les cordes de guitares ; combler au béton armé le Trou-de-Fer ; barder de ferrailles infranchissables tous nos remparts, Grand Bénare, Maïdo, Roche Verre-Bouteille, Pas-de-Bellecombe, etc. Interdire d'urgence la vente de fusils et cartouches, même aux tireurs-aux-pigeons (d'argile ou vivants). Suppression des couteaux et fourchettes de toutes les tables à manger : et vive les revigorantes déchirures de pièces de viande à belles dents ! Interdire la vente des timbres-poste (à cause des dents !) Ah ! fermeture impérative de tous les clubs d'arts martiaux, cela va de soi.
Et, last but not least, interdiction de scène et de CD à tous les chansonniers de France, de Navarre et d'Outre-Mer. Il est bien connu qu'on eut mourir de rire. Pauvre Alice, pauvre Thierry, pauvre Johnny Guichard, pauvre Léonus.
Il ne nous restera plus que le ridicule (le ridicule lui-même, je veux dire) de l'Elysée pour nous faire péter le goitre, la luette, l'épiglotte et les zygomatiques. Et comme il fait fort, il faut donc le supprimer lui aussi.
Quelqu'un voudrait-il me racheter mes disques de Raymond Devos, Robert Lamoureux, Fernand Reynaud, Pierre Jean Vaillard, Maurice Horgues, Christian Méry, Jean Rigaux, Darigade et Fouziquet, les Frères ennemis ?
Pour ce qui concerne Hanounah, Debbouze, Gad el Maleh et autres pseudo comiques nouvelle génération, navré, je n'en ai pas. Car à ma connaissance, ils ne font rire que les imbéciles. Et le ridicule, lui, hélas... ne tue pas .

11.Posté par yabos le 25/04/2016 11:06

Et si on respectait tout simplement, la décision de la personne qui souhaite en finir pour les raisons que seul lui connait.

12.Posté par "Vieux Créole " le 25/04/2016 11:37

COMME VOUS AVEZ RAISON , MONSIEUR JULES BENARD !
JE VOUS APPROUVE A 100 CENT POUR CENT !!!
C' est curieux , les" comiques" que vous citez ne parviennent pas à me faire rire vraiment et je préfère les "zapper" maintenant !

13.Posté par Jules Bénard le 25/04/2016 12:20

à posté 11 "yabos" :

Je ne suis qu'en partie d'accord avec vous, monsieur "yabos".
Il est certain que chaque être humain a droit au libre-arbitre.
Mais dans des circonstances particulières, n'est-t-il pas permis de penser que ce libre-arbitre est faussé ?
Je sais... Qui peut le dire ?
Cette question, je le crains, risque de n'être jamais résolue.
Votre tourment, sur ce sujet du moins, ne le cède en rien au mien.
Le "tunnel de lumière" tant vanté... en ce qui me concerne, je ne l'ai pas vu. Il n'existe pas, point !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes