Blog de Pierrot

"Si les faits sont avérés, ce serait l'une des plus grosses escroqueries à la défisc"...

Vendredi 29 Juin 2012 - 15:09

Christian Heylliard, le trésorier de l'ADIGE (Association de défense des investisseurs concernés par GESDOM) et Cécile Sauser de la société Diane ont pesé chacun de leurs mots ce matin lors d'une conférence de presse donnée à l'hôtel Concorde. Il leur fallait faire passer leur message et mettre en garde les exploitants de centrales photovoltaïques installées par la société SFER, tout en évitant de prêter le flanc à la diffamation.
Pour l'heure, ils n'en sont pas à accuser SFER d'escroquerie, mais de nombreux clignotants se sont mis au rouge et devant le silence de Bruno Cohen, le patron de SFER, ils ont fait le déplacement à la Réunion pour lancer un appel à témoins en direction des exploitants des centrales photovoltaïques.


Copie d'un courrier de demande d'explications adressé par un conseiller en gestion de patrimoine à Bruno Cohen, le patron de SFER, et resté sans réponse
Copie d'un courrier de demande d'explications adressé par un conseiller en gestion de patrimoine à Bruno Cohen, le patron de SFER, et resté sans réponse
Christian Heylliard est un conseiller en gestion de patrimoine (CGP) basé à Paris. Avec nombre de ses confrères, ils ont incité plus de 8.000 investisseurs métropolitains à défiscaliser au total pour plus de 140 millions d'euros à la Réunion (90 millions pour 2008, 2009 et 2010, et 50 millions en 2011 et 2012) dans des centrales photovoltaïques, un produit proposé par la société réunionnaise SFER et un certain nombre de ses filiales.

Pour pouvoir défiscaliser au titre de l'année 2011 par exemple, il est impératif que l'investissement ait été réalisé avant le 31 décembre de l'année, et que la société qui a réalisé les travaux fasse parvenir aux investisseurs au mois de mai 2012 les attestations fiscales leur permettant de bénéficier de la réduction d'impôt.

Problème : les investisseurs ont été avertis que l'administration fiscale remettait en cause cette éligibilité fiscale car SFER n'aurait pas installé les centrales. D'où l'affolement des conseillers en gestion de patrimoine dont la crédibilité est mise en cause, et des investisseurs qui cherchent à savoir où est passé leur argent.

Face à toutes ces interrogations, Bruno Cohen, le patron de SFER, reste selon les CGP sans réponse (voir courrier ci-contre) et les investisseurs, qui ont parfois investi chacun plusieurs dizaines de milliers d'euros, sont dans l'incapacité de savoir si la centrale qu'ils sont sensés avoir financée a été installée ou pas.

Copie d'un courrier émanant d'une des sociétés du groupe Bruno Cohen et incitant les exploitants à ne pas répondre aux questions de ceux qui pourraient les interroger
Copie d'un courrier émanant d'une des sociétés du groupe Bruno Cohen et incitant les exploitants à ne pas répondre aux questions de ceux qui pourraient les interroger
Une des solutions aurait pu consister tout simplement à interroger les exploitants. C'était compter sans les pressions exercées à leur encontre par Bruno Cohen qui les inonde de tracts, parfois anonymes, les incitant à refuser tout contact avec les investisseurs ou leurs représentants (voir document ci-contre).

Les conseillers en gestion de patrimoine métropolitains n'avaient dès lors plus d'autre solution que de se fédérer en associations ((ADIGE et AGIR) et de prendre l'avion pour venir à la Réunion lancer un appel à témoins et surtout faire prendre conscience aux exploitants que, si d'aventure l'escroquerie était avérée, ils pourraient être considérés comme co-auteurs ou complices s'ils persistaient à refuser de fournir les renseignements sollicités.

Un élément inquiète encore plus les investisseurs : Selon Christian Heylliard, quelques exploitants, qui affirment n'avoir touché aucun loyer de SFER comme prévu au contrat, ont effectué des signalements auprès de la Répression des fraudes. L'examen de leurs PV de livraison avec Factdom, une filiale de SFER, fait apparaitre pour certains de fausses signatures et pour d'autres de fausses dates, ce qui entrainera le dépôt de plaintes la semaine prochaine auprès du Parquet.

"Si les faits sont avérés, ce serait l'une des plus grosses escroqueries à la défisc"...
Dernier élément et pas des moindres : les investisseurs ont reçu le 27 avril dernier un courrier de Gesdom, une société de Bruno Cohen qui a assuré le placement des produits SFER, les informant qu'elle ne leur délivrerait pas d'"attestation fiscale en vue de bénéficier de la réduction d'impôt au titre de l'année 2011" et qu'elle avait décidé "de reporter, par prudence, le bénéfice de cette réduction d'impôt sur l'année 2012". Selon Bruno Cohen, ce serait dû à un changement de position de l'administration fiscale qui estimerait dorénavant, ce qui n'était selon lui pas le cas précédemment, "que l'année de cette réduction devait s'entendre de la date de mise en service effective des matériels en lieu et place de la date de livraison ce qui implique, selon l'administration fiscale, que le matériel soit bien entendu livré mais également installé et mis en service avant le 31 décembre de l'année concernée". Interrogée, une fiscaliste nous affirme qu'il n'y a jamais eu de changement de position de l'administration fiscale et que cette règle a toujours existé.

Mais qu'à cela ne tienne, les investisseurs métropolitains, par la voix de leurs conseillers en gestion de patrimoine, ont voulu prendre Bruno Cochen au mot et lui ont tenu en résumé les propos suivants : "Vous dites que vous avez acheté le matériel mais que tout n'a pas pu être installé dans les délais. Soit. Mais alors, montrez nous au moins les factures prouvant que vous avez effectivement acheté le matériel". Toujours pas de réponse de Bruno Cohen...

Sachant que les sommes en jeu dépassent les 100 millions d'euros, on comprend mieux les propos d'une personne présente ce matin autour de la table : "Si les faits sont avérés, ce serait l'une des plus grosses escroqueries à la défiscalisation jamais vues"...
Pierrot Dupuy
Lu 9036 fois



1.Posté par Tonton le 29/06/2012 19:57

Trop drôle !
40 ans de defisc, et toujours, et toujours des escroqueries....
Qu'est qu'il est devenu l'investisseur sud-africains est ses "tuyaux" ???

On adore se rouler dans la farine de la Réunion.

Et nos députés, maires, et les autres naifs, n'ont aucune solution que d'augmenter 'loctroi de mer, et de defiscaliser..... et de se faire arnaquer en permance - et d'arnaquer leur citoyens à leur tour.


Triste exemple d'un péi qui n'a pas d'avenir.

2.Posté par Une boite de m**** le 29/06/2012 20:35

Le "bonhomme" est sulfureux, sans scrupules. Les centrales SFER c'est du n'importe quoi du point de vue technique. Les commerciaux sont comme leur nom l'indique des commerciaux qui n'y connaissent strictement rien. Depuis quelques temps des bruits précis commençaient à courir, mais depuis longtemps on savait que c'était une boite de m****.

3.Posté par zipé le 29/06/2012 21:17

ça me rappelle bobine réunion
jolie arnaque a la defisc la aussi

4.Posté par Thierry le 29/06/2012 23:12

Et qui c'est qu'a inventé ce système ... ??? c'est le gouvernement ... il a laissé une faille au système, à la loi; et un petit malin parmi tant d'autres s'est faufilé pour GOBER avec un gros gobe l'argent des CONStribuables voulant payer moins d'impôts ...

Mes amis soyez heureux de ne pas défiscaliser ... construisez une niche pour un toutou et appelez le Fiscal ... allez, va à la niche Fiscal ... oUA oUA !!! La France a b'soin d'argent ...

5.Posté par Dsl le 30/06/2012 05:14

Depuis le début sfer sent l'arnaque . Le problème c'est que ce mec à tellement voulut engranger d'affaire , à l'aide de matraquage publicitaire et de faux arguments à des personnes qui ne s'y connaissent pas forcément et qui pensaient être tranquille , qu'il a bloquer le marcher pour des boîtes locales. C'est comme notre ancien secrétaire général de la préfecture, J B, qui a fait passer toute les centrale akuo alors que les locaux on eux le bec dans l'eau et on apprend qu'il bosse pour akuo aujourd'hui . Comment ça s'appelle ça? Prise illégale d'intérêt non?

6.Posté par noe le 30/06/2012 10:16

Le "courant solaire" n'est pas au point ...
Installons des centrales nucléaires , plus sûres et plus fiables et meilleur marché !
La Réunion sera sauvée pour des siècles ....plus de coupures de courant ...

Les centrales solaires sont des arnaques pour faire plaisir à des pseudos écolos de tout poil qui n'ont que de belles paroles type évangéliques pour berner les imbéciles ...

7.Posté par stop a la defisc le 30/06/2012 11:36

je rigole........ et dire que nos incompétants élus Réunionnais se bagarrent pour le maintien de la desfisc.
ils doivent y trouver leur compte car c'est de la pure arnaque.
C'est pour cela , dans un autre domaine, le tourisme, il n'y aura polus d'agrément à la defisc délivré par Bercy.
exemple: projet des mauriciens à Salazie out defisc. C'est pas officiel mais Bercy trouve toujours des questions pour repousser le dossier d'instruction de 3 mois et 48h avant le délai , ils posent une nouvelle question qui relance un délai de 3 mois et a force l'investisseur abandonne, sans pour qu'autant Bercy apporte un courrier contre le système.
continuez ainsi Bercy, La Réunion ne veut plus de crapules , de magouilleurs, de béton, de construction ou seul l'investisseur s'en mets plein les poches.

STO STOP à la Defisc Oh que OUI

8.Posté par Des citoyens l''etat ! le 30/06/2012 19:25

escroqueries immobiliers que foute les juges , trés proche la Révolte !

9.Posté par kada le 30/06/2012 19:41

post 7 La Réunion ne veut plus de crapules , de magouilleurs, de béton, de construction ou seul l'investisseur s'en mets plein les poches,et les élus

on fait quoi nous en attendant ces crapules qui terrorisent des familles qui ruinent les caisses de l 'état

je suis engagé dans le combat contre l' injustice soutenue par des hauts fonctionnaires , nous sommes un collectif qui a pris l' engagement de rentrer en guerre contre le systéme de non droit instauré a la Réunion que subit les Réunionnais depuis trop longtemps

10.Posté par curebien le 01/07/2012 08:11

Il va s'en sortir comme ceux du sentier qui ont arnaqué aussi l'Etat. Et tout ça avec des complicités. On ne peut pas s'en sortir sans complicités à ce niveau là.

11.Posté par Lor-hein ! le 01/07/2012 11:53

Bon si c'est des Socialos-Cocos, ça va être caché !
Si ce sont les autres qui ont escroqué on saura, beaucoup de choses !
Maintenant, s'ils sont francs-maçons et de la même loge, motus et bouche cousue !
Bande d'e...... !

12.Posté par Citoyens de St-Pierre volés le 01/07/2012 12:43

En effet, les francs-maçons se croient au-dessus de toutes les lois! La preuve la grosse magouille qui a lieu ici à St-Pierre, autour d'un terrain appartenant à la SIDR, mais où M. Cazal est en train de faire comme si c'était son bien propre!! Il a fait arracher les arbres séculaires sous le regard ébahis des citoyens, et aucun policier n'est venu lui demander des comptes! Faut dire que le Maire était en train de se faire juger au TGI de St-Pierre! C'est est devenu une 'association de malfaiteurs' contre lesquels même la justice ne fait plus rien!

13.Posté par LA REUNION le 03/07/2012 17:20

ne melangeons pas torchons et serviettes
dans toute association il y des vilain petits canard dont peut etre ce monsieur a saint pierre.............

14.Posté par Mi marche ec Melenchon le 03/07/2012 18:52

voila qui confirme l'urgence de rendre à EDF son statut de service public

15.Posté par ADIGE le 10/12/2012 04:50

Le site de l'ADIGE est en ligne.
Nous tenons informé le publique et les adhérents de l'actualité SFER GESDOM.
http://www.adige-asso.fr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie