Océan Indien

Seymour Morsy présente son "plan ambitieux" pour les écoles mahoraises

Mardi 18 Novembre 2014 - 00:32

Seymour Morsy présente son "plan ambitieux" pour les écoles mahoraises
Le Préfet de Mayotte dévoile dans un communiqué son "plan ambitieux" pour les ouvertures de classe à Mayotte, qui comprend trois actions déjà mises en œuvre.

Seymour Morsy encourage tout d’abord le SMIAM  (Syndicat mixte d’investissement et d’aménagement de Mayotte) à terminer les chantiers en cours avant sa dissolution d’office et à régler ses dernières factures "pour que les 42 classes construites et toujours en attente de livraison, puissent accueillir leurs premiers élèves".

En parallèle, un "vaste plan de construction scolaire en structures adaptées à l’urgence et au volume des besoins"  prévoit la création de 20 nouvelles classes et de 15 réfectoires pour un montant de 6 millions d’euros.

Le Préfet entend enfin arrêter la rénovation de plus de 200 salles de classe "pour préserver l’activité des entreprises locales qui seront sollicitées".

Au total, 12 millions d’euros seront engagés par l’Etat d’ici la fin de l’année. Seymour Morsy invite toutes les communes à faire preuve de réactivité et à venir renforcer les efforts financiers de l’Etat grâce aux subventions versées jusque-là au SMIAM.

"Nous pouvons estimer que Mayotte 2025 est déjà en marche", conclut le Préfet de l’île aux parfums.
Lu 508 fois



1.Posté par Gloseur sensE le 19/11/2014 17:58

Le nouveau préfet de Mayotte, t-il évoqué les mesures de sécurité qu'il compte prendre pour les écoliers, mais aussi pour les collégiens, les lycées et les étudiants ?
Le plan Vigi-pirate de protection des établissements scolaires, vous connaissez ?
Quant au projet de Mayotte 2025, il faudrait que les mahorais expliquent à chaque nouveau haut fonctionnaire de l’État en poste à Mayotte, que dans cette petite île, tout est y beaucoup plus long, beaucoup plus difficile et beaucoup plus pénible à réaliser que dans les autres départements d'Outre-mer, et a fortiori, que dans les départements du continent métropolitain.
Ce qui signifie que lorsque depuis Paris est conçu un énième projet pour Mayotte en 2025, de manière réaliste, il faudrait plutôt prévoir son échéance pour environ 2050.

2.Posté par Papy le 20/11/2014 21:18

C'est vrai qu'il faudrait plutôt prévoir son échéance pour environ 2050. C'est le seul département français avec 50 % d'immigrés clandestins dont la majorité vient des Comores, pays le plus pauvre du monde. Avec ce taux d'immigration clandestine, il est certain que Mayotte n'avancera pas aux même rythme que les autres DOM ou les départements métropolitains.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter