Océan Indien

Seychelles : Tunis presse Victoria de lui remettre le gendre de Ben Ali

Mardi 23 Avril 2013 - 11:23

Sakher El-Materi
Sakher El-Materi
Les autorités tunisiennes, par la voix du ministre des Affaires étrangères, a vivement critiqué la décision des Seychelles d'accorder au gendre de l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali, Sakher El-Materi, un permis de séjour, alors que la Tunisie a émis un mandat d'arrêt international à son encontre.

Le ministère des Affaires étrangères tunisien a indiqué que "le gouvernement des Seychelles n'est pas convaincu que les conditions existent à l'heure actuelle en Tunisie pour que M. El-Materi bénéficie d'un procès libre et équitable".

Un avis que trouve "inacceptable" le chef de la diplomatie tunisienne, Othman Jerandi, qui a déclaré que la révolution tunisienne qui a renversé Ben Ali "a consacré le principe de séparation des pouvoirs et l'indépendance de la justice (...) ainsi que la garantie des conditions élémentaires pour des procès équitables et transparents".

Sakher El-Materi, toujours sur le coup d’un mandat d’arrêt international, a fui la Tunisie peu avant la chute du régime de son beau-père. Il avait déposé une demande d'asile auprès des autorités seychelloises après avoir été contraint de quitter son refuge du Qatar.

Au cours d'une interview accordée à RFI, Jean-Paul Adam, le chef de la diplomatie seychelloise, a expliqué les raisons qui ont conduit son pays à accorder un permis de séjour à Le-Materi.

"On ne lui a pas accordé l'asile (politique), c'est une question qu'on étudie. On lui a donné un permis de séjour pendant qu'on continue à regarder les différentes possibilités", a déclaré Jean-Paul Adam.

Il a ajouté que les Seychelles ne peuvent pas remettre Sakhr El Materi à la Tunisie pour deux raisons : il n'y a pas d'accord d'extradition entre les deux pays et Sakher El-Materi n'a pas commis de "crimes de guerre".
S.I
Lu 1380 fois



1.Posté par KAFIR le 23/04/2013 22:58

Un peu d'histoire. Après le Feu du père de Hassan II à Madagascar, voici le gendre de Ben Ali aux Seychelles.

KAFIR

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues