Océan Indien

Seychelles: Les premières images des îles Farquhar après les passages de Fantala

Lundi 25 Avril 2016 - 09:49

© Twitter / Simon Springett
© Twitter / Simon Springett
L'atoll Farquhar a particulièrement souffert du second passage du cyclone tropical intense Fantala la semaine dernière.

Pour rappel, Fantala est passé une première fois dimanche 17 avril au sud des Farquhar avec des rafales de 350 km/h. Mardi, le système dépressionnaire, classé comme l’une des dépressions les plus fortes de la région ouest de l’océan Indien, était une nouvelle fois passé non loin de l’île avec des vents de 270km/h. 

Le phénomène a presque tout détruit sur son passage. Les portes et fenêtres ont volé en éclats et certains bâtiments se sont même effondrés. Mais heureusement, le cyclone n’a fait aucune victime. Seules quinze personnes étaient restées sur l'île à l'approche du cyclone, toutes confinées dans un abri anti-cyclonique.

Interrogé par le média seychellois SBC, le directeur de l’IDC (Islands Development Company Ltd., une entité gouvernementale chargée de la gestion de l’ensemble des îles des Seychelles), Glen Savy, indique que le nettoyage des îles Farquhar a débuté.

Un nettoyage préalable avant la venue d’ingénieurs et d’ouvriers pour réparer les rares infrastructures de l’île, complètement dévastées par le puissant météore comme nous le montre ces images.
 

© Twitter / Simon Springett
© Twitter / Simon Springett

© Twitter / Simon Springett
© Twitter / Simon Springett


Retrouvez le reportage de la SBC à partir de la 9e minute : http://media.sbc.sc/…/Tel…/News/2016-04-24%20TV-8PM-News.mp4

 
Lu 10562 fois



1.Posté par eno2016 le 25/04/2016 11:24

triste spectacle !
Il faut tout reconstruire au plus vite !

2.Posté par Pamphlétaire le 25/04/2016 14:08

Remettre en état, réparer c'est faisable avec des matériaux, de la main d'oeuvre et de l'argent. Pour les arbres, il faudra replanter et la croissance sera plus ou moins longue suivant les espèces végétales. Toujours est-il qu'à voir actuellement, cela n'incite pas à y aller passer des vacances et que tout est délabré.La force des rafales et en plus le phénomène qui est passé deux fois a détruit tout ce qui était debout et qui n'a pu résister aux forces de la nature.

3.Posté par C''''est parce qu''''on a rien à dire qu''''il faut fermer sa... bouche ! le 25/04/2016 17:04

1 & 2 : parler pour ne rien dire ! ! !

4.Posté par Pamphlétaire le 26/04/2016 19:24

3.Posté par C''''est parce qu''''on a rien à dire qu''''il faut fermer sa... bouche ! le 25/04/2016 17:04 | Alerter

C'est juste et je confirme que je ferme ma bouche. Par contre j'écris car les écrits restent et les paroles s'en vont. Si les cons pouvaient partir aussi, cela ferait de la place...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >