MENU ZINFOS
Océan Indien

Seychelles: Les députés votent la suppression des pensions versées aux députés et ministres avant 63 ans


- Publié le Samedi 2 Avril 2016 à 14:20 | Lu 1291 fois

Les députés seychellois ont approuvé ce mardi un projet de loi prévoyant la suppression du versement  des pensions aux ministres et députés n'ayant pas atteint l'âge de la retraite, soit 63 ans, rapporte Seychelles News Agency.

Le site, qui précise que la mesure avait été annoncée par le président James Michel à l'occasion d'un discours prononcé en février dernier, rappelle que le peuple seychellois était étonné de constater que les députés et les ministres recevaient une pension bien avant l’âge de la retraite. Et c'est d'ailleurs la première fois qu'un acquis social est supprimé aux Seychelles.
 
"Ce n’est pas normal qu’un député fasse deux mandats, et très jeune, reçoive une pension pour le reste de sa vie, moi je suis contre cette situation" a par exemple déclaré le député Charles Decommarmond, dans des propos relayés par le média. Même le leader de l'opposition à l'assemblée nationale a voté en faveur de cette nouvelle loi.

"Cette décision est une mesure pour punir ceux qui ne sont pas en faveur de James Michel,  car il y a plein d’anciens députés et ministres qui recevaient une pension", a pour sa part regretté Wavel Ramkalwan, le dirigeant du parti d'opposition SNP.




1.Posté par Eno2016 le 02/04/2016 14:34

Foutus !
Ils doivent aller balayer les rues pour survivre en cas de perte !

2.Posté par justedubonsens le 02/04/2016 17:12

Voilà un bel exemple pour nos députés et Sénateurs, ministres et tous élus mis dans la même situation. cela s'appelle du courage et de l'honneteté

3.Posté par Jeff le 02/04/2016 18:08

Tiens, James Michel aurait lu le bouquin "Pilleurs d'Etat" de Pascot, il semble vouloir que son pays ne soit pas comme la France, le pays des abus et des privilèges.

4.Posté par kld le 02/04/2016 20:42

post 2 et 3 n'ont pas tord .a quand la fin des privilèges de deus trois ex élus .............. en France .......la révolution de 1789 a maintenue trop de privilèges .............. one again ? ( sans les "hachoirs " de tete de Danton et Robespierre) .merci M. Badinter !

5.Posté par Jeff le 02/04/2016 22:00

Erreur kld, la révolution de 1789 n'a pas maintenue trop de privilèges, elle en a abolit beaucoup pour que de nouveaux plus pervers soient inventés et l'imagination n'a plus eu de limites appuyé sur le plus gros mensonge philosophique des grecs couvert sous le mot Démocratie, un mot étendard vide de sens car c'était loin du pouvoir par le peuple et pour le peuple, mais c'était déjà comment exploiter au mieux la plèbe en s'accordant des privilèges.

6.Posté par titi974 le 03/04/2016 08:01

A quand la même chose pour nos députés et sénateurs qui se graissent royalement la patte avec nos impôts à cela j'ajouterai une obligation de casiers vierge pour tous les élus car quand on voit que Sylvie Andrieux députée des bouches du Rhône condamnée à 4 ans de prison ferme siège tranquillement à nos frais à l'assemblée avec un bracelet électronique on croit rêver.

7.Posté par Did OS le 03/04/2016 10:03

Bel exemple à prendre

8.Posté par Tonton le 03/04/2016 14:29

Et en France, alors?

François (l'Hollandais volant) nous a promis la retraite de 60 ans - et il ne l'a pas pris !

C'est de l'arnaque, Monsieur le Président ! Laissez votre place - et demissionnez ! Immédiatement, svp. Nous avons assez de chomeurs qui pourront prendre votre place (et je fais le pari: les 3/4 seront plus aptes que vous)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes