Océan Indien

Seychelles: 18 individus soupçonnés de piraterie transferés à la justice

Jeudi 2 Février 2012 - 16:30

Seychelles: 18 individus soupçonnés de piraterie transferés à la justice
 
Dans le cadre de la lutte contre la piraterie dans la zone océan Indien, le gouvernement des Seychelles a finalement accepté de prendre en charge 18 pirates présumés après avoir obtenu des assurances concernant les mécanismes de transfert de la part des Britanniques et des Danois qui avaient procédé à leur arrestation.

Le gouvernement des Seychelles était réfractaire à ce transfert, l'arrestation s'étant déroulée en dehors de la zone géographique concernée par les directives locales. Le gouvernement seychellois attendait surtout qu'un dispositif d'accueil supervisé par l'ONU soit mis en place en Somalie.

Selon Malango-actualité.fr, Joél Morgan, ministre seychellois de l'Intérieur, de l'Environnement, des Transports et de l'énergie mais aussi Président du Comité de Haut Niveau des Seychelles sur la piraterie, a déclaré: "Les Seychelles ont montré maintes et maintes fois qu'elles sont prêtes à se lever et à compter dans la lutte contre la piraterie mais nous  sommes une petite nation et il y a des questions pratiques que nous devons considérer lorsque nous recevons des demandes de transfert de prisonniers et nous devons les examiner au cas par cas. (…) Nous croyons fermement que les pirates ne peuvent pas continuer à opérer en toute impunité. Devant les preuves accablantes contenues dans le dossier de ces 18 pirates présumés, l'absence de poursuites saperait tous nos efforts et  enverrait un mauvais message. Les relations solides que nous avons bâti avec nos partenaires ont permis de trouver une solution qui  permettra que ces pirates présumés devront faire face à des poursuites et j'espère qu'ils cesseront de menacer la sécurité de nos mers".

Par ailleurs, un système d'échange a d'ores et déjà été mis en place entre les Seychelles et la prison de l'Ile de Wight, en Grande-Bretagne. Ainsi, les officiers britanniques viendront pour un laps de temps déterminé aux Seychelles prêter main forte à la direction de la prison.

14 des pirates remis aux autorités des Seychelles avaient été capturés le vendredi 13 janvier par le navire britannique: "RFA Fort Victoria". Les corsaires étaient équipés d'armes, échelles, grenades, à bord d'un boutre yéménite, type de voilier traditionnel originaire de la mer Rouge. Les quatre autres boucaniers présumés avaient été interceptés par le navire danois: "Absalon".

Actuellement, les Seychelles détiennent 76 pirates dans leurs prisons.
Lu 1181 fois



1.Posté par L'INSOUMIS le 02/02/2012 17:48

Attention à la terminologie....
"Corsaires", "Boucaniers" et "Pirates" cela n'est pas du tout la meme chose....

2.Posté par Jean Moulin le 02/02/2012 18:56

Donnez les aux russes, ils savent les traiter comme il faut !

3.Posté par jyves974 le 02/02/2012 20:42

Il faut rendre a la mer ce qui a été récolté en mer, et aux requins, leur pitance du jour

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter