Société

Sexualité : "La frigidité n'existe pas"...

Selon Armelle Chance, sexologue et thérapeute dans le sud de l’île, la société qui devient de plus en plus individualiste nous éloigne de nos instincts et aussi de l’amour. Pour cette dernière, le problème sexuel n’existe pas, il n’y a que des problèmes relationnels.

Samedi 7 Février 2009 - 08:23

Sexualité : "La frigidité n'existe pas"...
Le premier stade de la sexualité est la masturbation infantile, où l’enfant va apprendre à connaître et à prendre conscience son corps.
Si le sexe est tabou dans la famille, l’enfant, fille ou garçon, peut percevoir la sexualité comme un interdit ou quelque chose de sale, et cela peut engendrer des blocages tel que l’éjaculation prématurée, ou l’anorgasmie.
Mais ce n’est pas systématique. Tout dépend de la sensibilité de chacun.
L’Homme moderne a tendance à s’éloigner de son instinct et veut tout rationaliser. On a également tendance à se perdre dans ses émotions.
L’homme qui ne peut pas se retenir est en fait submergé par les sentiments qu’il a pour sa partenaire. Il est en hyperexcitation. Il va falloir qu’il prenne conscience de se qui se passe en lui, et se détendre. Il doit sortir de cette espèce de fatalisme qui l’installe dans une situation d’échec permanent. C’est en fait un manque de confiance en lui. Il considère à tort que la relation sexuelle est une performance à atteindre.
Et si en plus, sa chère et tendre l’impressionne parce qu’il l’aura placé sur un piédestal, il perd son statut de mâle et par la même toute confiance en lui. Il se place ainsi en position d’infériorité, incompatible avec sa place de "l’homme qui protège".
"Je leur fait déjà prendre conscience de ce cheminement inconscient, et je leur faitsfaire quelques exercices de respiration qui partent du thorax pour descendre jusqu’au bassin. Ce sont des exercices très simples, mais très efficaces. On ne peut pas s’éterniser sur le problème, il y a une prise de conscience, et le reste réside en soi-même. Il faut aller le chercher".


Le manque de désir est lié à la société de consommation. Consommer plus pour être plus ne fonctionne pas en amour. Pour être sexuellement épanouie, il faut partir dans l’imaginaire, alors qu’aujourd’hui les gens ont tendance à vouloir trouver le bien-être dans l’action d’acheter et s'éloignent du ressenti.
"La frigidité n’existe pas. Certaines ont la tête d’un côté et le corps de l’autre. Le mariage des deux s’apprend. Le manque de désir est parfois lié à un inceste dans l’histoire infantile de la femme. Plusieurs des patientes qui viennent me voir disent ne pas connaître la masturbation. Elles ne connaissent pas leur corps et ignorent les sensations qu’il peut offrir. Le bassin n’est pas suffisamment habité. Je les invite à faire de la danse, à bouger le bassin et tout le bas du corps. On reçoit son partenaire comme on reçoit la vie. Aujourd’hui, on veut tout, tout de suite, alors que l’amour demande une approche, ce n’est pas un produit que l’on consomme. Cela demande un investissement de soi. D’ailleurs faire l’amour ne demande pas forcément une pénétration"…


L’échangisme ou le libertinage sont des outils qui peuvent faire renaître le plaisir, lorsque le couple parvient à gérer la jalousie.
La jalousie est un sentiment instinctif, qui est aussi une preuve d’amour. "Le fantasme d’une relation sexuelle à trois consentie par les deux partenaires ne peut être que bénéfique pour le couple qui traverse une crise du désir. Mais cela peut avoir des conséquences catastrophiques si l’un accepte le "triolisme" seulement pour faire plaisir à l’autre".

 Le voyeurisme peut aussi être une source d’excitation, autant pour la femme que pour l’homme. "Il faut savoir enrichir sa relation par l’intrusion d’un tiers. Il faut savoir aussi partager ses fantasmes".

Le sado-masochisme est plus fréquent que l’on croit. Dominer ou être soumis sert parfois d’exutoire. "Un homme qui a une place hiérarchique importante dans son travail et qui a l’habitude d’être dominateur et autoritaire, voudra inverser la tendance pour trouver un équilibre. C'est dans sa vie sexuelle qu’il va la trouver, en l’occurrence dans un échange sexuel où il va "jouer" l’homme soumis, et trouver une jouissance. L’amour est irrationnel et toujours surprenant".
Karine Maillot
Lu 3204 fois




1.Posté par sexinfo974 le 07/02/2009 10:39

ah! un peu de sexe sur z infos, PIERROT bravo.... pour notre information, par temps de crise la libido a besoin d'un coup de ... mains!
"L’échangisme ou le libertinage sont des outils qui peuvent faire renaître le plaisir, lorsque le couple parvient à gérer la jalousie" j'en parlerai à la voisine...PROMIS
Comme disait l'autre, y'a pas de femme frigide, y'a que des mauvaises langues...
Lire ca à 8h30 du mat par un temps pareil... me donne envie de...rebaisser , les rideaux bien sur...

2.Posté par Mon dieu seigneur ! le 07/02/2009 11:36

Bref, rien de nouveau avec la mentalité soixantehuitarde !
Partouzes, voyeurisme, echangisme et bientôt pédophilie et zoophilie, tel est le crédo de la pensée "progressiste" si chère à nos zintelktuels de gôche.


3.Posté par El bourracho le 07/02/2009 11:40

Depuis que l'homme est l'homme, la femme est femme, rien de nouveau sur ce sujet. Ces pseudo sexologues ont l'impression de découvrir le sexe, mais allez lire des ouvrages du 17 et 18° siècle et vous verrez bien, d'ailleurs, je me demande s'ils s'en inspire pas. Comme quoi, on fait du neuf (manque le six) avec du réchauffé.

4.Posté par boug là le 07/02/2009 12:26

ça tombe bien à pic voici une courte

Deux clitoris se rencontrent... l'un dit à l'autre :
- Il paraît que tu es frigide?
L'autre répond :
- Ce sont les mauvaises langues qui disent ça

une autre......!

Annonce sur les radios dans l'info route : "Un gros camion de Viagra vient de se renverser sur l'autoroute du soleil, il y a déjà 20 km de queues"


encore....une ...!

Un jeune couple éteint la lumière le soir dans la chambre à coucher. Au bout de quelques secondes, le mari se tourne et se retourne dans le lit, il ne trouve pas le sommeil. Il tape doucement sur l'épaule de son épouse :
- Chérie, dis...hem...est-ce que...
- Oh non, pas ce soir. J'ai rendez-vous demain matin chez le gynéco et je tiens à ce que tout soit propre ! Bonne nuit.
Quelques minutes passent et le mari se remet à faire la crêpe dans le lit conjugal. Délicatement, il retape sur l'épaule de son épouse :
- Euh, dis-moi, demain tu n'a pas de rendez-vous avec ton dentiste que je sache !

si vous en voulez d'autres dites le.....



5.Posté par Tijeune péî le 07/02/2009 15:03

Pour les plus ouverts d'entre nous, les sexologues ne nous apprennent rien de nouveau,mais pour beaucoup d'autre si.
El bourracho,la sexualité n'est certainement pas la propriété du XXe siècles, mais elle est dorénavant accessible au plus grand nombre, et les barrières imposé psychologiquement par les familles pudiques ont malheureusement la peau dure.

6.Posté par André974 le 07/02/2009 15:32

@ 2 Mon dieu seigneur

Moi qui connais dans le privé, la personne dont parle l'article je peux vous dire ,sans me faire le défenseur de sa façon de voir , qu'elle est tout sauf soixante huitarde et de gauche,votre jugement vaut ce qu'il vaut et vous avez le droit de ne pas être d'accord mais là vous vous trompez très lourdement en la cataloguant ainsi ,pour le reste chacun fait ce qu'il veut !

7.Posté par bertel le 07/02/2009 16:40

" 2. Posté par Mon dieu seigneur ! le 07/02/2009 11:36
Bref, rien de nouveau avec la mentalité soixantehuitarde !
Partouzes, voyeurisme, echangisme et bientôt pédophilie et zoophilie, tel est le crédo de la pensée "progressiste" si chère à nos zintelktuels de gôche. "


MDR ! Il y en a qui sont forts quand même ! "Ils" arrivent à situer même le sexe à gauche ! Totoche, je suis bien content de ne pas être de droite. Je préfère être du centre dans cette affaire ! Lol !

8.Posté par Raoul de Cimètres le 07/02/2009 16:57

C'est un vieux restaurateur Chinois qui ne parvient pas à trouver le sommeil.
Il réveille son épouse et lui dit:
"chérie,on se fait un 69?
_Quoi? un riz cantonnais à 3heures du matin,mais tu es fou.......

9.Posté par Choupette le 07/02/2009 19:55

5. Posté par Tijeune péî
"les barrières imposé psychologiquement par les familles pudiques ont malheureusement la peau dure."

Pour confirmation, il n'y a qu'à voir toutes ces grossesses précoces, voire très très précoces, que l'on croise dans la rue à chaque pas.

10.Posté par ALOA le 07/02/2009 19:52

Commentaire sur le posté 3 el bourracho (lire en traduction l'ivrognei )et posté 2. dit Mon dieu seigneur ...auquel il manque Jésus Marie Joseph ainsi soit-il.

Je parlais de l'ignorance dans une autre actualité. ici c'est la bêtise dans toute sa splendeur.

Strictement rien à voir avec la mentalité soixantehuitarde ou les progressistes... cette sexologue ne fait que rappeler des vérités. Tout le monde ne lit pas les ouvrages du 17e et 18e. D'ailleurs qu'est ce que la sexologie ? La sexologie est l'étude de la sexualité humaine et de ses troubles. Et si ils existent depuis tout temps, rien ne s'oppose à en parler, discuter en notre temps. Il ne s'agit en rien d'une découverte. Mais plutôt d'un besoin de personnes de plus en plus nombreuses d'aller consulter pour un problème personnel ou de couple. ils ont le mérite de ne pas rester dans le tabou, ni dans le déni. Il! Et il n'en rigolent pas, ni ironisent sottement sur un sujet sur lequel, je cite Tijeun péi, les barrières imposées psychologiquement par les familles pudiques ont malheureusement la peau dure.

Les sexologues, qui sont-ils ?
Médecin généraliste, psychiatre, gynécologue, andrologue, psychologue, infirmier, urologue, psychothérapeute…
Qui parle de politique, de gauchiste la dedans !!!!!!!




11.Posté par El bourracho le 07/02/2009 22:53

Médecin généraliste, gynécologue, andrologue, infirmier, urologue ne sont pas des sexologues, quant aux autres ......psy........ pas plus.

12.Posté par ALOA le 08/02/2009 07:59

Ah ! ta méconnaissance se précise .....

13.Posté par Alain BLED le 08/02/2009 09:00

Voilà une sexologue qui porte un nom prédestiné, car l'amour, c'est comme un jeu de hasard, on a envie de tenter la Chance ...au grattage et au tirage.
Quand elle parle des femmes dont la tête est séparée du corps, c'est une allusion à Marie Antoinette ou à Paris Hilton ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie