Education

Serge Hoareau: "Petite-Île et la réforme du temps scolaire"

Mardi 2 Avril 2013 - 17:42

Communiqué du conseiller municipal d’opposition Petite-Île, Serge Hoareau, à propos de l'instauration de la semaine de 4 jours et demi dès l'année prochaine à Petite-Île:


Serge Hoareau: "Petite-Île et la réforme du temps scolaire"
"La Commune de Petite-Île fait partie des 4 communes qui ont décidé d’appliquer la semaine de 4 jours et demi dès la rentrée 2013. Ainsi, la municipalité entend appliquer le projet du Ministre Vincent Peillon dans les plus brefs délais. Mais sommes-nous vraiment prêts à appliquer les règles du décret de janvier 2013 ? La Mairie a-t-elle pensé à toutes les incidences et à la bonne organisation du nouveau rythme scolaire ? Rien n’est moins sûr…


Les équipes enseignantes se sont réunies et ont débattu de ce projet. Elles ont pu adopter une position commune et une organisation cohérente pour les sept écoles de Petite-Ile. Position que les directeurs ont présenté au Maire et à son équipe. 
Les directeurs ont insisté sur la nécessité de ne pas placer le périscolaire lors de la pause méridienne. Cette solution leur semblait catastrophique en terme de qualité d’activités avec un risque de "garderie", de fatigue, d’accidents supplémentaires pour les enfants et d’allongement du temps de travail du personnel communal. Ils ont insisté sur la nécessité de proposer un contenu qualitatif en s’appuyant et en développant le tissu associatif existant dans notre commune.

Pour cela, ils ont proposé de placer le périscolaire après le temps scolaire. Ceci permet à chaque parent de décider de ce qui lui paraît le mieux pour son enfant. (le récupérer  plus tôt à l’école ou le laisser bénéficier des activités péri scolaires dans le cadre du Projet Educatif Territorial). Cette organisation  a été présentée aux conseils d’école et approuvée par les représentants de ces conseils. 
Ce projet doit être mis en place par le maire. Il doit en définir l’organisation pour la rentrée prochaine et le présenter aux intéressés avant la fin de l’année scolaire. Ce choix n’est-il pas précipité ? Est-ce que le maire répond  à une logique partisane ou a-t-il véritablement les moyens de sa politique ? L’avenir nous le dira.

Ses collègues maires se sont montrés bien plus prudents face au coût de cette nouvelle organisation. 
Il faudra être capable d’organiser ce Projet éducatif dans l’intérêt des élèves avec l’ensemble des partenaires, de garantir la pérennité financière et la participation la plus large possible du tissu associatif local. Mais il faudrait le faire dès maintenant pour être prêts à la rentrée. 
Or, il ne semble pas que ce soit une priorité communale. La première réunion organisée, a vu un maire briller par son absence tout comme dans la plupart des conseils d’école prévus pour  discuter avec les parents des conséquences de cette réforme. Certains conseils d’écoles se sont déroulés sans les représentants de la municipalité. 
Dans d’autres, ses adjointes n’ayant aucun pouvoir sur l’organisation n’ont rien pu proposer.

Il semblerait que l’idée soit de peser sur les structures existantes sans tenter de développer quoi que ce soit en terme d’activités sportives ou culturelles nouvelles et différentes. 
Il ne s’agit pas de passer pour "le bon élève" devant les amis du gouvernement  et devant le Recteur, par ailleurs responsable hiérarchique du Maire dans le cadre de sa fonction au rectorat, en disant : "On fait dès la rentrée!" , mais de proposer un périscolaire de qualité qui contribue à maintenir Petite-Ile parmi les communes ayant les meilleurs taux de réussite de l’Île en primaire.

Serge HOAREAU
Conseiller municipal d’opposition Petite-Île"
Lu 1734 fois



1.Posté par Blabla le 03/04/2013 06:48

La seule raison qui pousse ce maire macroc à répondre aussi vite et avec autant d'hypocrisie c'est qu'il ne pense qu'à sa poire et seulement à sa poire lu pensé qu' en étant le bon élève du recteur en precipitant a lu dans la mise en place de cette nouvellle reforme il pense qu'en 2014 quand les petit ilois lui auront mît un coup de pied au cul aux municipales il sera dans les petits papiers du recteur et sa place de fonctionnaire au rctorat sera au chaud , mais si j'étais lui je me préparerais à sauter la mer , et se retrouver dans la creuse, y rappelle pas ou rien ça ... La creuse. En tout cas nous va faire not possible pour que aucun réunionnais aura affaire à cet enflure.

2.Posté par nrj2013 le 03/04/2013 07:51

Cette réforme est utile et nécessaire ...On aurait dû l'appliquer pour tous pour cette rentrée scolaire 2013-2014 ... et aller plus loin : le mercredi toute la journée ! car les profs sont payés 39 h par semaine !
Les histoires de recherches , de correction des cahiers , de souffler un peu , de préparation ... c'est du BIDON ! ... des histoires de profs ....
Les enfants doivent être occupés toute la semaine pour que les parents puissent aller travailler en toute confiance !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >