MENU ZINFOS
Faits-divers

Séquestration d'agents de la DAAF: Condamnations et relaxes à l'encontre des éleveurs


Les époux Lauret, Jean-Paul Bègue et un Gilet jaune sont fixés sur leur sort. Selon leur implication, ils ont été condamnés ou relaxés ce jeudi après-midi devant le tribunal de Saint-Pierre. Ils devaient tous répondre, à des degrés divers, à cette étonnante séquestration de 2019 à l'encontre de fonctionnaires placés sous l'autorité de la préfecture.

Par - Publié le Jeudi 1 Juillet 2021 à 14:48

Tout au long de leur combat, les éleveurs ont été soutenus par l'ADEFAR
Tout au long de leur combat, les éleveurs ont été soutenus par l'ADEFAR
La justice a tranché à l'encontre des éleveurs de la Plaine des Cafres. 

Mélusine Lauret, gérante de l'exploitation du couple, a été relaxée des faits de maltraitance mais a été reconnue coupable de non réalisation de prophylaxie, de vente de bovins et de détention d'animaux sans tenue du registre. Elle devra s'acquitter d'une amende.

Georges Lauret, son mari, est jugé coupable de séquestration et d'entrave. Six mois de prison avec sursis et une amende pour détention du cadavre de deux vaches ont été retenus à son encontre.

L'agriculteur Jean-Paul Bègue a été relaxé des faits de maltraitance et de séquestration. Il lui était reproché d'avoir procédé au tarissement de ses vaches. Mais il avait été exclu de la coopérative agricole et s'était donc retrouvé sans moyen de les traire.

Pour rappel, des peines de 10 à 4 mois de prison avec sursis probatoire avaient été requises par le parquet pour la séquestration reprochée à Georges Lauret et Jean-Paul Bègue, alors que diverses amendes avaient été demandées pour les faits de maltraitance.  

Enfin, pour ce qui est du Gilet jaune Yannis Latchimy, qui avait filmé les fonctionnaires de la DAAF retranchés dans leur voiture, il a quant à lui été condamné à 60 jours amende à 10 euros.

Martha Mussard : "Ce n'est pas le procès de la Sicalait"

Le 29 juillet 2019, suite à un signalement du GDS, le Groupement de défense sanitaire, des agents de la DAAF s'étaient rendus sur l’exploitation des Lauret mais avaient été empêchés de partir. Jean-Paul Bègue et des Gilets jaunes s'étaient également déplacés. Des faits qui entraient dans un contexte de méfiance entre la DAAF et ces agriculteurs exclus de la Sicalait pour avoir dénoncé une hausse de la mortalité dans leur troupeau. 

Le 3 juin lors de l'audience, la défense des éleveurs de vaches laitières avait d’ailleurs fait appel à plusieurs témoins pour expliquer ce contexte et le scandale sanitaire de la leucose bovine. Si le vétérinaire Pascal Ramassamy avait rappelé les dangers de la maladie sur les cheptels réunionnais, la présidente de la Sicalait s’était contentée de ne pas répondre aux questions posées. "Ce n'est pas le procès de la Sicalait", a-t-elle martelé, alors qu’au lendemain du procès, coïncidence, la Cour de Cassation condamnait la coopérative pour la vente de vaches malades à l’éleveur Joseph Payet. 

SUR LE SUJET :

▶️ Plaine des Cafres: Des éleveurs retiennent des fonctionnaires de la DAAF sur leur exploitation   

Séquestration d'agents de la DAAF: Les éleveurs Jean-Paul Bègue et les époux Lauret devant la justice

Vidéo - Séquestration de fonctionnaires et maltraitance : Du sursis requis contre les éleveurs laitiers
 



En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Le cause le 01/07/2021 16:22

Ce n'est pas le procès de la SICA

ZERO produits de la SICA chez moi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes