MENU ZINFOS
Social

Septaine obligatoire : indemnisation et modalités pour le secteur privé


La préfecture informe que, suite à l'application de la mesure de septaine de "précaution" ou septaine "obligatoire", les voyageurs salariés ne pouvant organiser leur activité professionnelle en télétravail pourront bénéficier d’indemnités journalières de la sécurité sociale et de l’indemnité légale de l’employeur. En voici les modalités

Par Ludovic Grondin - Publié le Vendredi 22 Janvier 2021 à 19:18 | Lu 5494 fois

Photo d'archives : © Pierre Marchal - Anakaopress
Photo d'archives : © Pierre Marchal - Anakaopress
Septaine obligatoire : indemnisation et modalités pour le secteur privé
 
Depuis le 16 janvier, les voyageurs arrivant à La Réunion ou à destination de la métropole ont l’obligation civique et morale de réaliser une septaine à domicile ou dans un lieu de leur choix autrement dit de s’isoler pendant 7 jours au terme desquels ils devront réaliser un test RT-PCR. Durant cette période, les voyageurs salariés ne pouvant organiser leur activité professionnelle en télétravail pourront bénéficier d’indemnités journalières de la sécurité sociale et de l’indemnité légale de l’employeur.

Le régime d’indemnisation

Le décret n° 2021-13 du 8 janvier 2021 permet à certaines catégories de salariés se trouvant dans l'impossibilité de travailler en raison de la covid-19 de bénéficier du régime dérogatoire de versement des indemnités de la sécurité sociale et des indemnités complémentaires de l'employeur.

Ce décret étend, jusqu’au 31 mars 2021, les dérogations aux conditions de versement des indemnités journalières de sécurité sociale (IJSS) pour les personnes qui se trouvent dans l’impossibilité de travailler ou de télétravailler en raison d’une obligation de septaine. 
 
La durée maximale de l'indemnisation correspond à la durée de la période d’isolement, de mise en septaine, d’éviction et de maintien à domicile. Ces salariés bénéficient  donc des indemnités journalières de sécurité sociale :
 
- sans avoir à remplir les conditions de durée d’activité minimale ou de contribution minimale ;
- sans délai de carence ;
- sans que les indemnités journalières perçues soient prises en compte dans le calcul de la durée maximale d’indemnisation.
 
Les salariés bénéficient également de l'indemnité légale complémentaire de l'employeur (article L. 1226-1 du code du travail) :
 
- sans condition d'ancienneté ;
- sans avoir à justifier dans les 48 heures de l’incapacité résultant de la maladie ;
- sans avoir à être soigné sur le territoire français ou dans l'un des autres Etats membres de la Communauté européenne ou dans l'un des autres Etats partie à l'accord sur l'Espace économique européen ;
- sans délai de carence de 7 jours ;
- sans prendre en compte les durées d'indemnisation au cours des douze mois antérieurs à la date de début de l'arrêt de travail concerné et les durées d'indemnisation au titre de cet arrêt pour le calcul de la durée totale d'indemnisation au cours de la période de douze mois.    
 
Les salariés travaillant à domicile, les salariés saisonniers, temporaires et les intermittents bénéficient également de l’indemnisation complémentaire de l’employeur.

Les démarches pour une prise en charge

Les salariés concernés devront se rapprocher de leur caisse d’assurance maladie qui précisera prochainement les modalités d’accès à l’indemnisation.

NB : pour les salariés du secteur public. Si le fonctionnaire ou le militaire ne peut pas exercer ses fonctions en télétravail, son employeur peut placer en autorisation spéciale d’absence afin qu’il soit en mesure de respecter son isolement.




1.Posté par tantine le 23/01/2021 15:12

qui va payer pour tout cet argent magique ? nous et nos enfants.

au lieu d'empêcher les gens de bosser, pourquoi ne pas l'utiliser pour rééquiper les hôpitaux et les écoles, réembaucher des soignants et des personnels supplémentaires pour mieux encadrer les malades et les enfants ?

2.Posté par JORI le 23/01/2021 18:10

1.Posté par tantine le 23/01/2021 15:12
"au lieu d'empêcher les gens de bosser", ah bon !!. Demandez à Pascale si quelqu'un l'empêche d'aller bosser ?? 😂 😂

3.Posté par Red BULL le 23/01/2021 18:59

Les pleureuses du privé sont ils satisfait ?
Non, ce ne sera pas assez.

4.Posté par Red BULL le 23/01/2021 18:59

Pleureuses et pleureurs.

5.Posté par tantine le 23/01/2021 20:32

demandez aux proches des patrons de bars, restos et salons de coiffure qui se sont suicidés ou n'en sont pas loin.

surtout ceux qui n'ont pas le droit de travailler mais pas non plus le droit aux aides, qui arrivent à la vitesse de traitement l'administration soviétique française.

6.Posté par tantine le 24/01/2021 13:18

et vlà ce qui nous pend au nez pour tout ce gaspillage et cette incurie : la mise en esclavage au service de la dette, comme en grèce, par le fmi et la banque européenne

https://www.challenges.fr/finance-et-marche/le-fmi-invite-la-france-a-preparer-un-plan-pour-reduire-sa-dette_746681?fbclid=IwAR2K5ig4w0M4L1mDKnd41IRQnq6WgkRNGpw9ikdDxF2NCEiHTHn2rHL7V4g

7.Posté par JORI le 24/01/2021 21:22

6.Posté par tantine le 24/01/2021 13:18
Parce que la Grèce aurait été mise en esclavage selon vous ??. C'est votre média préféré cogiito qui le dit ?? 😂 😂

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes