MENU ZINFOS
International

Selon l'ONU, la plupart des pays pauvres le resteront


Par SI - Publié le Vendredi 28 Novembre 2014 à 11:13 | Lu 591 fois

Selon un rapport de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUD, un organe de l'ONU) publié jeudi à Genève, la plupart des 48 pays les plus pauvres du monde le resteront pour un bon moment, car ils n'atteindront pas les fameux "Objectifs du Millénaire pour le développement" (OMD).

Ces OMD ont été fixés en 2000 par l'ONU pour réduire de moitié l'extrême pauvreté et la faim dans le monde d'ici à la fin 2015.

Parmi ces 48 pays, seul le Laos semble en mesure d'atteindre les sept points des OMD http://www.un.org/fr/millenniumgoals/bkgd.shtml. Quatre autres pays, l'Ethiopie, l'Ouganda, le Malawi et le Rwanda devraient de leur côté atteindre une bonne partie de ces objectifs.

Ce qui est paradoxal pour le directeur général de la CNUCED, Mukhisa Kituya, c'est qu'entre 2002 et 2008, "la croissance des pays les moins avancés (PMA) a été supérieure à l'objectif de 7% annuel décidé par la communauté internationale", soit un taux supérieur que d'autres pays en développement.

En moyenne dans les PMA, la pauvreté extrême (soit moins d'1,25 dollar par jour) a reculé de 65 % en 1990 à 45 % en 2010.

Or, dans le même temps, ces PMA n'ont pas réussi à enrayer leur taux de pauvreté, ou pas de la même manière. En effet, les PMA asiatiques ont ainsi progressé bien plus rapidement sur ce point (de 65 % à 35 %) que les PMA africains et Haïti (de 65 % à 51 %) leur permettant selon le rapport d’atteindre pour la majorité d'entre eux l’objectif de réduction de moitié de la pauvreté.

Le rapport préconise trois nouveaux axes de développement pour les PMA pour les aider à sortir de la pauvreté : des investissements massifs dans les infrastructures, la mise en place une politique industrielle plus conquérante pour accroître la productivité de certains secteurs et l'utilisation du levier macroéconomique pour augmenter la demande interne.

Pour l'heure, seuls quatre États ont réussi à quitter la liste des PMA : le Botswana en 1994, le Cap-Vert en 2007, les Maldives en 2011 et les Samoa en 2013.




1.Posté par KLD le 28/11/2014 18:55

Encore des progrès pour un monde plus juste ..........en attendant deux trois certains croulent sur les millions "durement" gagner sur les marchés des capitaux mais pas de la richesse réellement créée ! aucune animosité contre les riches quand l'argent est "équitablement" gagné ( pour faire taire certains "biens pensants " contents du monde comme il va ) mais drole de monde quand meme , non ?

2.Posté par dègue le 28/11/2014 19:32

NOnnn, c vrAI ?
ah bon...

3.Posté par ravachol le 29/11/2014 19:11

Messieurs et mesdames les journalistes, cessez d'écrire qu' il y aurait quelque part sur cette terre des fonctionnaires internationaux grassement rémunérés et hors impôts qui auraient soudain découvert, après de nombreuses et laborieuses années d'études, de colloques, de séminaires et de tasses de thé le petit doigt levé, qu'il vaut mieux être riche et bien portant que pauvre et malade! Mais plutôt, ayez le courage de lancer l'idée que la France pourrait faire des milliards d'économie en ne cotisant plus à ces organes de l'ONU inutiles et ridicules, ce serait cela le journalisme, le vrai.

4.Posté par 1870 le 30/11/2014 09:36

A comparer avec la liste des pays décolonisés, ou au PIB de ces pays dans les années 50...pour savourer un incontestable succès de la gauche sur cette période de l'histoire.

5.Posté par noe le 30/11/2014 17:00

Et j'ajouterai que certains pays dits riches comme la France pourraient devenir "pauvres " si on distribue trop nos richesses par des aides diverses ... et si on ne crée pas d'emplois ...
Heureusement que la France a une carte dans ses mains : Nicolas Sarkozy !

6.Posté par réunionnais le 01/12/2014 20:38

selon moi les riches resteront riche,le rsa et les aides aussi,l'alcool et l'illetrisme aussi,source ile de la réunion

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes