MENU ZINFOS
National

Selon l'OCDE, les instituteurs français sont sous-payés


Par S.I - Publié le Mardi 9 Septembre 2014 à 16:08 | Lu 786 fois

Les professeurs des écoles françaises sont sous-payés. C'est ce qu'affirme l'OCDE dans son rapport 2014 de Regards sur l'éducation, indiquant que les instituteurs gagne 30% de moins qu'un professeur de lycée.

Ainsi calculé, selon le rapport, le salaire moyen net mensuel d'un professeur des écoles est de 2.596 euros et celui d'un professeur de lycée, de 3.389 euros. L'OCDE explique cet écart par le fait que les heures supplémentaires sont très rares dans l'enseignement primaire, alors qu'elles concernent la moitié des enseignants du secondaire, majorant ainsi de façon importante le traitement de ces derniers, surtout dans le secondaire.

L'étude souligne également que les enseignants du premier et du second degré  français ont tous "des salaires statutaires [primes et heures supplémentaires non incluses] nettement inférieurs à la moyenne des pays de l’OCDE".

L'organisation se base sur les chiffres de 2012 : les enseignants des autres pays de l'OCDE ayant au moins 15 années d’ancienneté à leur actif percevaient en moyenne 39.024 dollars annuels (30.295 euros), contre 33.994 dollars (26.390 euros) pour un enseignant français en école primaire. Les enseignants du secondaire français percevaient de leur côté entre 3.000 à 5.000 dollars de moins (2.329 à 3.883 euros) que leur collègues de l’OCDE.

"En France, seul le salaire des enseignants à l’échelon maximum est supérieur à la moyenne OCDE, et ce, pour tous les niveaux d’enseignement", écrit l'organisation internationale dans son rapport avant d'ajouter : "Toutefois, 29 années d’ancienneté sont nécessaires pour atteindre cet échelon en France, contre seulement 24 années, en moyenne, dans les pays de l’OCDE".
Selon l'OCDE, les instituteurs français sont sous-payés




1.Posté par mi marche ec Melenchon le 09/09/2014 17:43

c'est pas une decouverte.

2.Posté par noe le 09/09/2014 17:48

Voilà la raison de nombre élevé de gens illettrés chez nous !
Les profs ne sont plus motivés pour bien et mieux enseigner la grammaire et la conjugaison !
Tout est là !
On bosse moins ! on prend plus de congés de maladie imaginaires par dépit car on est moins payé !

3.Posté par vanille le 09/09/2014 17:49

Les instituteurs reunionnais gagnent très bien leur vie avec la sur rem. Ils sont même trop payés pour ce qu'ils font.

4.Posté par claude le 09/09/2014 18:47

non ils ne sont pas sous payés si l'on tient compte des nombreuses semaines de vacances qu'ils ont.
Oui pour un salaire plus élevé mais 35 h par semaine et 5 semaines de congés comme les autres salariés.

5.Posté par chikon du fn974 le 09/09/2014 18:59

whou-whou
grrrrr!!!
marine blablabla 2017
(rire)

6.Posté par chris le 09/09/2014 22:37 (depuis mobile)

Un pilote d''avion sans période de repos , que se passera-il?


7.Posté par zinkonito le 09/09/2014 23:08

Poste 4, les autres salariés ne ramènent pas du boulot chez eux, les profs doivent préparer leurs cours et corriger les copies des élèves...

8.Posté par vanille le 10/09/2014 08:09

Post 6
Developpe car je ne comprends pas. Combien d'heures par mois, combien de temps hors de chez soi, combien de semaines de vacances par an etc ....
Il faut tout de même comparer ce qui est comparable non ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes