MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Séisme politique de magnitude zéro en vue en PACA


Par Éric Boizet - Publié le Vendredi 11 Décembre 2015 à 12:07 | Lu 290 fois

Selon des sources "bien informées" (je veux parler de certains médias officiels), un prétendu "séisme politique" serait sur le point de se produire : le FN serait sur le point de s’emparer de la région PACA. Selon d’autres sources "bien informées" (je veux parler du Figaro), le FN serait au contraire largement battu par le candidat LR.

Dans tous les cas, ayez bien peur, braves gens ! Et surtout, courez nombreux voter pour le candidat de la droite "républicaine" : j’ai nommé le très Républicain (en américain dans le texte) Christian Estrosi. Ce monsieur est le représentant local d’un parti nommé autrefois RPR, puis UMP dont les sympathisants les plus naïfs (c’est à dire tous ici) continuent de croire dur comme fer qu’il aurait encore de vagues liens avec le gaullisme et de très vagues liens avec la souveraineté de la France.

Mais soyez rassurés, braves gens, le "front républicain" se met en place : la pseudo-gauche prétendument sociale vient d’annoncer qu’elle se désistait en faveur de la droite prétendument républicaine pour faire barrage à l’extrême droite prétendument nationale.

Ce front républicain fait néanmoins jaser : en région PACA, tout le monde ne parle plus que du fait que Christian Estrosi, qui prend aujourd’hui la pose du "résistant", appelait à des alliances avec le FN il y a une vingtaine d’années, alors que le FN n’avait pas entamé sa cure de "dédiabolisation".

Alors, que dire à propos de cette triste farce dont les habitants de PACA seront dans tous les cas les dindons ? Eh bien, dans le cas où la candidate du faux parti national battrait au second tour les faux républicains alliés aux faux socialistes, il se passerait la même chose qu’il se passe depuis maintenant plusieurs décennies lorsqu’un élu se retrouve aux affaires en France : rien.

En tout cas rien de bon pour les électeurs, puisque, DE TOUTE FAÇON, la politique économique, monétaire, sociale ou migratoire (pour ceux dont c’est le sujet de prédilection) qui continuera à s’appliquer en PACA comme dans toute la France sera celle, et uniquement celle, décidée par Bruxelles. C’est à dire celle voulue par les lobbies industriels et financiers dont Bruxelles n’est qu’une simple courroie de transmission et un formidable prétexte pour nos sympathiques élus "nationaux".

Donc, concernant l’éventuelle prise de contrôle du Conseil régional par le FN, chacun doit savoir que, une fois passée l’excitation médiatique de quelques jours, cela se révélerait rapidement un non-événement et sûrement pas un séisme.

Plus exactement, cela permettrait aux électeurs de la région PACA de constater que les déclarations fracassantes du FN ne pèsent, dans le réel, rien contre les traités européens que la France a signés. Et qu’à part engager, au nom du contribuable, des frais de justice pour des histoires de menu avec porc dans les cantines, le FN serait réduit à appliquer ou subir, tout comme ses concurrents de la pseudo droite ou de la pseudo gauche, l’intégralité des politiques décidées à Bruxelles (pour l’économie, le budget et le social) et à Francfort (pour la monnaie).

Cela permettrait peut-être aussi aux électeurs de prendre conscience que le FN ne propose absolument pas de sortir de l’UE, ni même de l’euro, et encore moins de l’OTAN. Et que c’est justement parce que la Famille Le Pen a donné tous les gages nécessaires à l’euro-atlantisme qu’elle bénéficie de la promotion médiatique éhontée que l’on a encore pu constater pendant la campagne pour le premier tour.

Le jour où les Français auront majoritairement compris que, pour changer quoi que ce soit d’important en France, il faut d’abord se débarrasser du carcan des traités européens et donc sortir de l’Union européenne et de l’euro, alors, les choses pourront réellement bouger.

J’ai bien conscience qu’il y a encore, pour l’UPR, du chemin à faire pour le faire comprendre au plus grand nombre. Mais j’ai aussi conscience que cette perception des vrais enjeux et des faux opposants progresse néanmoins jour après jour grâce à notre travail à tous.

Éric Boizet UPR - union du peuple pour rétablir la démocratie




1.Posté par kld le 11/12/2015 16:48

le fn est un danger , l'histoire nous le montre , les munichois , comme ce post, en répondrons , ici , ou ailleurs.

2.Posté par Radotage le 13/12/2015 07:49

@ post 1

Vous illustrez parfaitement les 2 citations ci-dessous

- "Ce n'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut se taire"

- "Je n'ai rien à dire mais il faut qu'on le sache"

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes