MENU ZINFOS
National

Seine-Saint-Denis: Vidéo d'un contrôle de police qui dégénère


- Publié le Mardi 29 Décembre 2015 à 13:50 | Lu 2890 fois

Seine-Saint-Denis: Vidéo d'un contrôle de police qui dégénère
Samedi dernier en fin d'après midi, un simple contrôle d'identité dégénère dans une cité de Pantin en Seine-Saint-Denis. Un groupe de jeunes invectivent une patrouille de police. Cette dernière décide de procéder à l'interpellation de deux des jeunes qui refusent d'obtempérer. 

La mère des deux jeunes s'interpose. La scène est filmée par une des voisines. Souffrant d'une entorse à un doigt et de plusieurs contusions, elle décide de porter plainte.

Cinq jeunes ont été interpellés à la suite de ce contrôle d'identité et placés en garde à vue. Parmi eux, deux des fils de la mère de famille déjà connus des services de police.





1.Posté par noe2016 le 29/12/2015 13:23

La mère guêpe qui défend ses petits ..
Où est le problème ?

heureusement que Force revient à la loi ....

2.Posté par Jean Bombeur le 29/12/2015 13:26

Elle parle quelle langue, celle qui commente la vidéo ?

Rien d'étonnant que ce genre de contrôle dégénère. Valls nous emmène tout droit vers une dictature très dure. Les mecs se font les dents.

3.Posté par Toto le 29/12/2015 14:26

WECH t'as vu? WECH WECH!!! looooooooooooool

ca se passe ou? dans quel pays?

4.Posté par le taz le 29/12/2015 14:49

@2
et qui nous a conduit, en 2015, à avoir dans le pays des lumières, des zones de non droits ?
ou une interpellation ne peut pas bien se passer ?
ou la france est agressée par la RACAILLE au travers des pompiers, médecins, policiers ?

Allez faire un tour en province ou la racaille n'est pas installée et vous verrez, y'a pas de dictatures là bas.
on y vit (encore, mais pour très peu de temps) de manière civilisée...

5.Posté par LORHEIN le 29/12/2015 14:55

Où est le problème, refus de se soumettre, interpellation, outrages, rébellion, force doit rester à la LOI, emploi de la COERCITION, prévu dans la LOI.
Dans le vidéo, elle a appris un mot : "PUTAIN", elle s'est cultivée sur les trottoirs de Panam.

6.Posté par Môvélang le 29/12/2015 15:02

encore des méchants policiers qui tyrannisent des gentils délinquants et trafiquants de drogue!

7.Posté par madibastard le 29/12/2015 15:52

La maman...dont le frère est le bras droit de José Bové, comme par hasard ! les caméras étaient branchées avant l'arrivée de la police, et le numéro de victimisation soigneusement répété...

8.Posté par Theliberator le 29/12/2015 18:26

Dehors ces merdeux et la mère si elle veut suivre pas de problème... Marre de ces petits trou du c.. Qui se croient tout permis parce qu'ils écoutent du rap et se prennent pour des caïds.. Allez hop un coup de pied au cul direct 👍👍👍👍👍

9.Posté par Dipadutout! le 29/12/2015 18:46

S'ils ont jeté des projectiles sur les policiers, alors les policiers doivent réprimer ! Force reste à la loi ! Il n'y a plus de respect de nos jours !

10.Posté par kafir le 29/12/2015 19:43

De ce fait chaque citoyen devrait se rappeler quels sont les principes fondamentaux de la France. la loi de la république , l’hymne, le patriotisme, et le respect envers les représentants de la force publique Gendarmes et policiers !!!

kafir

11.Posté par pauvre france le 29/12/2015 20:05

C'est quoi le problème ?
Des petits co.. trop connus des services de police qui refusent un contrôle de police, une co..ne de mère qui aurait dû, mieux éduquer sa progéniture !
Encore un bel exemple de tentative de victimisation...

12.Posté par A mon avis le 29/12/2015 20:12

Voilà le genre de vidéo qui ne prouve rien et qui ne fait qu'attiser la haine.
Que veut-elle démontrer ? La brutalité des policiers ?
Pourquoi la vidéo ne montre-t-elle pas ce qui se passe avant l'arrestation des jeunes ?
Donc on peut en déduire qu'il s'agit d'une vidéo de propagande "anti flic".

Ce n'est pas un journaliste de zinfos qui a observé la scène.
L'article n'a aucune objectivité. On ne sait pas qui l'a écrit, ni qui l'a publié, ni d'où Zinfos tire cette "information". On n'a pas la version des policiers,
C'est vraiment le genre "d'information" qui décrédibilise totalement zinfos !

13.Posté par JeuneEtCon le 29/12/2015 20:50

Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. ( Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, art 35 ) Pou toute demoun i commente et qui i dit ceci cela sur les jeunes et la façon d'exprime à zot..... Zot les parfait apparemment

14.Posté par laurent le 30/12/2015 00:29

ben il fallait obtempérer , un point c'est tout , les policiers font leurs boulots

15.Posté par Joe l'Indien le 30/12/2015 01:25

Il faut jouer les gros bras comme on peut.. dans les cité racailleux c'est baisse la queue puis s'en va??

16.Posté par partie pris le 30/12/2015 03:55

qu'est -ce qu'elle a cette merea defrendre son branleur qui respecte rien du tout tolerance zero pour ces energumenes

17.Posté par Y'a-t-il un(e) journaliste? le 30/12/2015 05:52

Post 12: effectivement, ce n'est pas de l'info.

D'abord, le sujet est ultra banal. Ensuite, sur la vidéo, très courte, on ne voit presque rien mais on entend plusieurs fois: "putain", et une fois "wouech", "la darone".

Le commentaire ne vient donc de l'Académie Française...!

"Article" publié dans la série "Actualité locale en continu" qui n'a rien de locale (Pantin, en Seine Saint-Denis et non à la Réunion) et qui n'est pas vraiment de l'info....

Ce doit être les vacances à Zinfos. Y'a-t-il un journaliste dans la rédac?

18.Posté par Alwatani le 30/12/2015 11:18

Outrage à agent: un délit passible de six mois d'emprisonnement ferme et de 7500 euros d'amende.
Les faits sont flagrants.
La sanction devrait logiquement être aggravée, compte tenu de la proclamation de l'état d'urgence.

En Algérie, et a fortiori en Arabie ou au Pakistan, les sanctions seraient beaucoup plus lourdes.

"Wach, Wach, idreb, idreb fi dâkhel..." crie la maman éplorée. Ce qui signifie en arabe "C'est quoi, c'est quoi, il cogne, il cogne là-dedans".
"Putain, putain..". Sans commentaire, mais cela démontre que la maman maîtrise les subtilités de la langue française.

19.Posté par Ben voyons le 30/12/2015 13:38

Une fois de plus la Police payent les pots cassés laissés par le sarkosisme ! utilisez votre Tazer pour neutraliser les délinquants et cette folle furieuse et amenez les en garde à vue pour 992 heures, cela les calmera !!

20.Posté par Alwatani le 30/12/2015 16:33

@19
Non, en aucun cas.
Ces individus doivent être jugés en comparution immédiate pour outrage à agent public et menace sur un agent de la force publique.
Ce dernier délit est passible d'une peine de deux ans d'emprisonnement ferme et d'une amende de 30000 euros (art. 433/3 du Code Pénal).
Circonstance aggravante, ces délits ont été commis pendant la proclamation de l'état d'urgence.
S'il s'agit d'étrangers, après qu'ils aient purgé leurs peines, ces individus devraient être logiquement expulsés vers leur pays d'origine.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes