MENU ZINFOS
National

Seine-Saint-Denis: Un médecin violemment agressé aux urgences


- Publié le Samedi 17 Septembre 2016 à 12:12 | Lu 1334 fois

Seine-Saint-Denis: Un médecin violemment agressé aux urgences
Un médecin a été agressé mardi soir aux urgences de l’hôpital, en Seine-Saint-Denis, par l'accompagnant d’un patient. L’agresseur, venu accompagner son frère pour un soin, s’en est pris à l’urgentiste en lui assénant des coups de pieds. La victime a eu les poignets brisés. Il a ensuite été pris en charge par des chirurgiens spécialisés. Deux infirmiers venus s’interposer ont également été victimes de « coups et blessures ».

Des témoins de la scène rapportent que l’agression était d’une violence rare. « Je regrette mon geste, je voulais arranger les choses, j’ai fait qu’empirer », a déclaré le jeune homme de 21 ans.

En attendant son procès, il a été placé sous contrôle judiciaire. Le parquet rappelle que la garçon a déjà été condamné dans le passé. La police affirme qu’il est fiché pour des délits mineurs. Pour ce nouveau méfait, l’agresseur des urgences encourt jusqu’ à cinq ans de prison.

L’hôpital, qui s’est constitué partie civile pour cette agression, a pris certaines mesures. Désormais, un agent de sécurité sera « en permanence aux urgences la nuit ». Sous couvert de l’anonymat, des personnels du centre hospitalier déplorent de mauvaises conditions de travail. Un urgentiste déplore les « agressions verbales quotidiennes » et les « agressions physiques quasi-hebdomadaires » des patients.




1.Posté par trog le 17/09/2016 13:02

Ouaip, c'est plutôt des vétérinaires qu'il leur faut a ceux la. M'enfin sans s'arreter sur le comment et le pourquoi, ca fait aussi quand meme un moment que les idéologies politiques en poupe font basculer la france dans la non civilisation. Il serait peut etre temps de s'adapter voir changer de metier...

2.Posté par noe le 17/09/2016 13:44

Si on commence à taper sur nos médecins !!!!
Souvent aux urgences , on vous fait attendre dans les couloirs pendant des heures avant de s'occuper de votre cas ! et parfois on vous oublie !
Ici il faut comprendre le cogneur qui voulait qu'on intervienne plus vite !

3.Posté par LORHEIN le 17/09/2016 14:00

L'Identité de l'agresseur? Surement un illustre inconnu radicalisé contre les Personnels des Urgences médicales.
Même pas au trou le bougre de cochon.

4.Posté par lorema le 17/09/2016 15:01

Ils auraient dû prendre un scalpel et lui couper quelque chose, cela aurait fait baisser son taux de stétostérone.

5.Posté par Pif le yinch le 17/09/2016 18:42

Sous-traiter avec des entreprises de sécurité.
Les patients des services d'urgence sont souvent impatients (ou leur entourage).

6.Posté par Zozossi le 18/09/2016 13:28

On notera que ces "incivilités" (mot novlangue pour "violences d'importation") se déroulent -pur hasard- en Seine-Saint-Denis et pas dans la Creuse.

Pour "le Vilragot" (feuille subventionnée de la "droite" rampante), cette "incivilité" a eu lieu dans une "zone densément peuplée de l'est de la Seine-Saint-Denis, l'un des départements qui concentrent le plus de difficultés sociales".
Pour le larbin sarkozyste de service, c'est donc la faute à la "densité de population" et aux "difficultés sociales".

Pour Chevènement (ex-ministre socialiste qui ose commencer à réfléchir par lui -même), "à Saint-Denis, il y a 135 nationalités, mais il y en a une qui a quasiment disparu. Il y a des problèmes d'équilibre de la société française auxquels il faut être attentif si nous voulons continuer à vivre dans une république et pas -comment dit-on- dans une société multi-communautariste".
Pour le ponte socialiste, il y a donc lieu de s'interroger sur la répartition ethnique dans les régions les plus délinquantes.

La preuve que la différence droite-gauche, c'est terminé.
La différence, maintenant, c'est entre mentir et parler vrai.

7.Posté par Damned ! le 18/09/2016 21:29

@1.Posté par trog

... des vétérinaires ! vous plaisantez ! ce serait plutôt des apprentis bouchers qu'il leur faudrait à ces asticots !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes