MENU ZINFOS
National

Seine-Saint-Denis: Un élève agresse violemment son proviseur


- Publié le Jeudi 13 Octobre 2016 à 15:23 | Lu 924 fois

Seine-Saint-Denis: Un élève agresse violemment son proviseur
Un élève en seconde professionnelle a agressé deux responsables du lycée de l’ENNA de Saint-Denis, jeudi. Le jeune lycéen de 15 ans a pris la fuite alors que le proviseur et son adjointe, frappés au visage, ont été emmenés à l’hôpital. Ils sont hors de danger.

"L’élève était en entretien avec le proviseur et la proviseure-adjointe lorsqu’il leur a porté des coups au visage", indique une source policière. Arrivées sur les lieux, la police et l’équipe de sécurité de l’académie ont constaté que le jeune agresseur avait pris la fuite.

Najat Vallaud Belkacem, ministre de l’Éducation, a condamné cette agression, la jugeant " inacceptable ". Une cellule médico-psychologique a également été déployée sur les lieux.




1.Posté par noe le 13/10/2016 15:35

Le proviseur a peut-être été agressif envers l'élève , au départ !
Souvent les chefs qui se croient dans leur bon droit parlent méchamment avec les élèves ...
Avant les élèves baissaient leur regard ...
Aujourd'hui , ils répondent aux accusations avec force ... comme ici !

La justice comme d'habitude , va se mettre du côté du proviseur et non de l'enfant surtout en Seine-et-Marne , quartier réputé "difficile" ..
Il y aura des révoltes !

2.Posté par le taz le 13/10/2016 17:47

encore
et encore un sauvageon....

décidément,

les cultivateurs du PS qui ont planté, cultivé récoltent ce qu'ils ont semé.

rdv en mai 2017.

france de m..... qui fut jadis une france heureuse et des lumières.....

3.Posté par Pif le yinch semi-comique le 13/10/2016 18:57

Des cours par correspondance ou par internet, peut-être ? Avec une présence à l'école des élèves violents uniquement dans les grands examens (regroupés sous escorte policière) ?

4.Posté par Zozossi le 13/10/2016 19:02

Pas de panique: Valls-la-Menace, en plein accord avec Belkassine, va équiper les proviseurs d'un dispositif anti-baffes extrêmement efficace.

L'indispensable cellule de suivi psychologique sera renforcée d'un médiateur diplômé capable de se débrouiller en bambara, en souahéli, en ourdou, en dari et en pachto pour désamorcer les conflits nés d'une mauvaise coordination des pratiques culturelles.

Ca va mieux!
Beaucoup mieux!

5.Posté par Dazibao le 13/10/2016 19:48

Avant de porter un jugement, je demande à voir le dossier.

Il y a trop d'abus de la part de certains prof. Oublieux de leur rôle de pédagogues, certains usent d'une violence insidieuse, n'hésitant pas à mettre en péril l'avenir d'un enfant. A force de provoquer........


Certes la violence n'est pas une solution, mais souvent la violence provoque la violence...

6.Posté par poitre le 13/10/2016 20:17

Oui la violence insidieuse des profs, comme la vieille qui a demandé aux "jeunes" d'arreter de faire du boucan la nuit, elle s'est recu un juste cocktail molotov de la part de jeune desespérés par tant de violence chez une femme agée


7.Posté par le taz le 13/10/2016 22:38

on s'attend quand même à voir des gens qui soutiennent le proviseur agressé...

et bien non, y'a quand même le gaucho de service, dazibao, qui va nous faire pleurer sur le sort du pauvre petit sauvageon.... qui doit avoir raison d'agresser son prof ou proviseur...

ECOEURANT.

la france des sauvage, de gauche qui soutien les assassins et les agresseurs....

bravo

8.Posté par Dazibao le 14/10/2016 01:26

@7
L'écoeurant c'est que jugez ce jeune coupable avant même de voir le dossier.

Si le dossier montre que cette proviseure n'a rient fait, pas plus que son adjointe et que le jeune n'a pas accepté de se conformer au règlement intérieur, je dis que ce jeune doit être exclu et puni pour ses violences.

Par contre, s'il a été poussé à bout, c'est autre chose. On devra certes sanctionner ses violences mais également celles subies.

Je sais de quoi je cause.Je suis en train de m'occuper d'un dossier (net et clair) de harcèlement de professeurs envers un élève menant à son exclusion. Le recteur saisi fait le mort.

Face à un tel évènement, il est stupide de se comporter en va-t-en guerre. Les tribunaux ont été créés pour juger après instruction et en respectant les droits de la défense. Si on vous écoutait, il y aurait une guillotine dans tous les lycées et dès qu'une tête dépasse faut la couper car elle doit être de gauche.

A vous lire, nous sommes dans un pays de gauchos. Dans ce cas, si vous en avez, je parle des vôtres par de ceux que vous portez par procuration, je vous mets au défi d'oser écrire aux juges pour le dire et également à François HOLLANDE et à Manuel VALLS et autres gauchos au pouvoir pour leur dire ce que vous pensez d'eux. Mais ne rêvons pas, ce courage là, vous n'en avez pas. Dès lors si vous n'en avez pas, il faut penser à la greffe, ça coordonnera peut-être votre esprit.

Vos oeillères made in Alpes (ça veut tout dire), vous ont empêché de lire mes posts dans lesquels je conspue souvent Valls et Cazeneuve (notamment après l'incendie du véhicule de policiers), mais aussi les incompétents qu'ont été les politiciens de droite, tout en estimant que Marine ne fera pas mieux. Je n'ai pas confiance aux politiciens et encore moins aux chiens qui aboient dès qu'une poubelle est renversée, et surtout de ceux qui lâches, tentent dans l'obscurité de mordre. Je dis bien dans l'obscurité car en plein jour, ils rasent les murs tous habillés d'hypocrisie.

A longueur de post, vous râlez contre la gauche, l'accusant de tous les maux, oublieux que la droite a également sa part de responsabilité. Qui a promis le kärcher?

Je repépéte pou toi qui est dure de la feuille: si la France est dans la mouise, la faute incombe à TOUS les politiciens. Je dis bien TOUS. Alors arrête de nous bassiner avec les termes gauchos-merdos, qui de plus ne veut rien dire, et ça ne donne pas plus de poids à tes postillons. On dirait un gamin de maternelle "c'est toi le gaucho, et d'ailleurs mon papa il a dit que les socialos ils sont pas beaux...."

Si la gauche repasse en 2017, il est certain que le taz y passe le quinquenat aux chiottes avec une bonne courante que même un suppositoire de droite y guérira pas.

Moi, je n'ai rien à foutre car j'ai compris que tant qu'il y aura des français qui passeront leur temps à se balancer des insultes genre "droito-pédo- gaucho- chiasso", les hommes politiques tireront profit de ce triste spectacle .

9.Posté par Dazibao le 14/10/2016 01:28

Sur ce site, je raconte souvent que dans cette société il y a des délinquants irrécupérables et vu que la peine de mort a été abolie, il faudrait penser à ouvrir un bagne aux kerguelen.

10.Posté par mi dit sake mi pense le 14/10/2016 09:58

toujours des "élèves" en lycée professionnel! il ne faut pas généraliser, c'est vrai, mais faut voir le parcours scolaire de ces "élèves" depuis le primaire! aujourd'hui on cherche d'abord à gonfler les établissement d'individus complètement désinteréssésd 'apprendre pour pouvoir travailler un jour! bien sur qu'il y a la crise de l'emploi, mais c'est tellement plus facile et "agréable" de ne rien foutre et attendre l'assistanat de l'Etat qui "vampirise" ceux qui sont en activité!

11.Posté par Dazibao le 14/10/2016 12:21

@10

Vous avez raison. Dès qu'un élève a des difficultés d'apprentissage au collège, les prof. pourtant missionnés pour inculquer le savoir, pour s'en débarrasser, oriente l'élève vers la voie professionnelle.

C'est un fourre tout pour l'éducation nationale qui ne fait plus son job malgré les beaux textes publiés.

Les profs ne font plus leur job de professeur: seule la paye compte et ils le disent. J'ai connu dans un collège la situation de deux professeurs engagés en politique et toujours absents, sans que le rectorat ne bouge (aucun remplacement, aucun rappel à l'ordre etc...). Imaginez que dans le privé, un ouvrier, conseiller municipal; s'absente quand il veut sous prétexte d'avoir conseil municipal tous les jours. Dans la fonction publique (pour les profs) cela est possible et cela se fait au détriment des élèves.

Ainsi dans une école primaire de St Denis, il y a eu un directeur-enseignant (CM1 puis CM2), toujours absent pour raisons municipales. IL venait le matin, confiait sa classe à deux femmes 'tits contrats- mairie, puis se barrait. Ces femmes malheureusement pas très instruites, ni formées, remettaient simplement sur ses ordres, des devoirs polycopiés aux élèves qui faisaient "l'avion" avec lesdites feuilles. C'était le foutoir. Cela a duré longtemps avant que les parents ne s'en rendent compte et que le rectorat réagise. Remplacé ce directeur (dont on a appris qu'il avait déjà été muté pour les mêmes causes) a refusé de rendre son logement et la partie de bras de fer a duré des mois, et des mois au détriment des élèves. Malgré l'absence de formation, le rectorat a fait monter ces élèves aux collèges et les professeurs accueillants, constatant le faible niveau, ont tenté de ré-inculquer des cours de primaire, ce qui s'est fait au détriment des cours de collège. Voilà l'état de l'éducation nationale. Tout le monde de l'éducation le sait, mais tout le monde ne voit que sa fiche de paie.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes