MENU ZINFOS
Social

Ségolène Royal dit avoir mis fin à la loi du silence quant aux mutations de profs pédophiles


Par B.A - Publié le Mardi 11 Février 2020 à 10:29 | Lu 4087 fois

Ségolène Royal dit avoir mis fin à la loi du silence quant aux mutations de profs pédophiles
Entendue hier par le bureau de la délégation Outremer de l'Assemblée Nationale, Ségolène Royal, interrogée à la sortie du huis clos, a affirmé à la presse avoir, lors de sa prise de fonction de ministre déléguée à l'éducation nationale, "eu vent de cette rumeur de mutations, pas seulement dans les Outre-mer, mais aussi dans les villages ruraux isolés ou même dans l’administration. Pas vu pas pris vous voyez, la loi du silence régnait et j’ai mis fin à cette loi du silence".

Elle a précisé que, suite à sa circulaire du 26 août 1997 "qui disait très clairement aux adultes dans le milieu scolaire qu’ils avaient l’obligation de saisir le procureur de la République dès lors qu’ils avaient la révélation par un enfant ou par la famille de cet enfant d’abus sexuels sur lui et que les enseignants étaient immédiatement suspendus", 300 cas avaient été déclenchés.

Suite à ses propos sur BFMTV-RMC le 3 janvier, plusieurs députés d'Outremer avaient demandé l'audition de Ségolène Royal par la délégation d'Outremer. Finalement, c'est à huis clos et devant le seul bureau de la délégation que l'ancienne ministre a été entendue, au grand dam du député LFI Jean-Hugues Ratenon, qui s'en est offusqué dans un communiqué.




1.Posté par julie jolie le 11/02/2020 10:40

segolene presidente

2.Posté par polo974 le 11/02/2020 11:06

Et il dit quoi le Blanker ? ? ?


J'en connais une (de nom) qui n'aurait peut-être pas épousé un de ses élèves si cette circulaire était sortie 10 ans plus tôt...

3.Posté par Le Jacobin le 11/02/2020 13:38

2.Posté par polo974 l

Médisant:

Il n'a jamais été son élève, mais ils ont du théâtre ensemble.

4.Posté par "VIEUX CREOLE " le 11/02/2020 14:15

LA DÉCLARATION TRES NETTE ET PRÉCISE ( " ci-dessus "de Madame Royale" ) et la circulaire de l'Ancien Ministre Claude ALLÈGRE qu'elle avait contre-signée comme "Ministre déléguée Chargée de l'Enseignement scolaire", à époque ( et qu'elle a diffusée il y a quelques jours) PROUVE DE FAÇON MANIFESTE QUE L'ACTUEL MINISTRE BLANQUER ( bardé de diplômes et de distinctions honorifiques) A , d'une part menti et d'autre part , ne connaît pas bien le grave problème que Madame Royale a soulevé ! Le problème du " huit- clos" de l'entretien qu'elle a accordé aux Ultramarins est assez secondaire puisque la Vérité a éclaté au grand jour : c'est cela l'important ! ! ! je précise que je n'ai pas toujours été d'accord avec quelques -unes de ses déclarations . . . .
J' ATTENDS , avec beaucoup d'impatience , LES JUSTIFICATIONS DU MINISTRE BLANQUER , . .
trés imbu de sa Personne. . . .
------------ QUE SES ADMIRATEURS SE RASSURENT : CE N' EST PAS UNE personnalité " A MANGER SON CHAPEAU " : JUPITER EST vraisemblablement là pour le soutenir : ce n'est pas le premier Membre du gouvernement qui "dérape et est toujours en place ! ! !

5.Posté par kana le 11/02/2020 14:41

@ Le jacobin

Du théâtre certes mais dans le cadre du Lycée ou elle même était enseignante de français et lui élève. Si vous inversiez la situation une fille de 17 ans séduite par son prof de théâtre de 40 ans cela aurait fait un jolie cas pour les tribunaux.

6.Posté par JORI le 11/02/2020 15:28 (depuis mobile)

Ceci dit, que l''on aime ou pas royal, depuis sa circulaire qui a denoncè un seul prof concerné par cette circulaire ?. Combien de condamnations ? Donc si des cas existent aujourd''hui, cherchons aussi les complices au lieu de faire l''autruche.

7.Posté par Tsymendevo le 11/02/2020 19:25

La Réunion, Poubelle de la République ? Ce n'est pas une nouvelle ca ... tout le monde sait ca , terla

8.Posté par Didier le 11/02/2020 19:45

Ségo la pathétique d’une part viens foutre le bordel dans notre belle île et fait plutôt le boulot pour lequel Macron t’avait grassement rémunérée, cette politique est-elle pathétique ?

9.Posté par Ouech le 11/02/2020 20:05 (depuis mobile)

974 ils maudite...la suite et pas la fin entre requin déchèterie a ciel ouvert xénophobie, éducation inexistante la maintenant on nous refile des instits pedophile je redoute la suite....

10.Posté par M. Léon le 11/02/2020 20:28

@ 3.Le Jacobin

Oui! Des cours de théâtre, et en costumes.
Elle, surement en bas résille avec un fouet et lui en culotte courte qui devait dire "Oui MAdame" !! ;)

11.Posté par Manu le 11/02/2020 21:33 (depuis mobile)

Des opportunistes qui a chaque communiqué de presse fond leur pub ..pour arrivée à quoi? A rien que du vent du blabla encore du blabla des Jolie discours !! J aime la réunion je suis bénévole.!!

12.Posté par Le Jacobin le 12/02/2020 08:55

10.Posté par M. Léon

Vous en savez des choses ! vous étiez probablement dans la confidence?
à moins que vous dévoilez une partie de votre personnalité, mais CECI NE NOUS REGARDE PAS !!!

13.Posté par M. Léon le 12/02/2020 12:24

Tout le monde a pu voir sur Internet les photographies de l'époque ! ;)

14.Posté par Bumidom le 12/02/2020 13:44 (depuis mobile)

Si une enquête pouvait être ouverte sur le manque de transparence des mutations en outre mer...Les tricheries, les critères falsifiés, la complicité de syndicalistes, les combines pour s arroger les postes, le silence de la nouvelle presse locale.

15.Posté par MICHOU le 26/02/2020 16:13

Didier, vous vous trompez de combat c'est dommage

16.Posté par Didier le 26/02/2020 17:55

Michou pouvez-vous développer ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes