Société

Ségolène Royal: "Le ministère dont j'avais la charge a mis fin à des pratiques inqualifiables"

Jeudi 6 Février 2020 - 10:11

Ségolène Royal: "Le ministère dont j'avais la charge a mis fin à des pratiques inqualifiables"
Interpellée par plusieurs associations et collectifs d’ultramarins après avoir déclaré sur BFMTV que des professeurs pédophiles étaient envoyés dans les Outre-Mer ("On mutait les profs pédophiles dans les Outre-Mer"), Ségolène Royal tient à mettre les choses au clair.

"Lorsque les cas d’affaires de pédophilie sont remontés à ma connaissance, au lieu de détourner le regard et de laisser l’administration gérer, j’ai pris le problème très au sérieux", a écrit ce mercredi sur sa page Facebook l’ancienne ministre de l’enseignement scolaire du gouvernement Jospin, rappelant qu’elle était à l’origine de la circulaire du 26 août 1997, qui vise à lutter contre les violences sexuelles en milieu scolaire.

 

Nicolas Payet
Lu 2452 fois




1.Posté par L'Ardéchoise le 06/02/2020 10:57

Hier, elle a évoqué "des rumeurs" sans donner de cas précis qui aurait été porté à sa connaissance...
Faudrait savoir !

Là, elle est un peu plus précise et chacun d'entre nous a connu un cas de collègue envoyé en milieu rural.
Pour les DOM, laissons faire les enquêteurs.
Affaire à suivre...

2.Posté par antivol le 06/02/2020 11:25

Madame Royale vous êtes sacrément gonflée de prétendre que vous avez, en 1997) fait passer une loi concernant les violences sexuelles en milieu scolaire, participant ainsi à lutter contre ce scandale.
Alors comment se fait-il qu'entre 1997 et ces jours derniers, quand vous avez levé ce sujet, que personne n'ait été au courant; même pas les médias.
Vous avez donc conservé bien au chaud, par devers-vous une éventuelle explosion suite à ce scandale.
C'est surement pour vous servir de cette information énorme à un moment opportun, comme c'est le cas en ce moment. Vous avez donc décidé, par vengeance politique, et dieu sait si en ce moment vous avez des comptes à régler avec le gouvernement. Vous êtes donc une personne manipulatrice et animée par de biens vilains sentiments au lieu d'aider les Français comme vous pouvez le prétendre.
C'est sans doute moi qui suis naïf car en fin de compte c'est peut être, là, la caractéristique des Femmes et Hommes politiques de notre temps.
Votre comportement dans cette affaire a vraiment été en dessous de tout.

3.Posté par eh oui! le 06/02/2020 12:28

La reine des neiges , virée de son trône , n'en peut plus , elle pérore , dénonce , affirme , bref tire la couverture à elle pour qu'on n'oublie surtout pas qu'elle veut se présenter aux présidentielles !
Elle se voit à la tête du PS ( s'ils veulent bien d'elle et "si aucune autre personnalité digne de ce nom ne se présente") bref , elle se croit encore indispensable!
Si ce qui reste du PS moribond la choisit , s'en est finit de ce parti qui au fil du temps est devenu un repaire de bobos profiteurs du système!!!
Elle a pondu une circulaire dit elle . Dont acte , mais a-t-elle veillé à ce qu'elle soit appliquée...
Et on remarque aujourd'hui qu'elle dit ,qu'en plus des Outre mer , on envoyait les pédophiles en milieu rural!
Bref les ultra marins et les bouseux!...

Mais pourquoi ne précise-t-elle pas combien de ces monstres ont été jugés,condamnés et virés de l'éducation nationale durant son mandat?

4.Posté par Choupette le 06/02/2020 12:43

2.Posté par antivol

Si, " ...entre 1997 et ces jours derniers, ... personne n'ait été au courant; même pas les médias.", c'est peut-être que contrairement à elle, ils ont " ... détourner le regard ... ".

Et puis, à cette époque, ces affaires ne faisaient pas la une des journaux. Mais il y a un temps pour tout.

Et puis, qui se sent morveux qui se mouche.

5.Posté par Damoclès le 06/02/2020 12:53

Post 2: Vous avez raison, cette bouffonne a mis plus de 20 ans pour sortir son coup fourré. Et sa photo sur Facebook, elle est aussi de 1997!

6.Posté par roland le 06/02/2020 14:23

"Lorsque les cas d’affaires de pédophilie sont remontés à ma connaissance, au lieu de détourner le regard et de laisser l’administration gérer, j’ai pris le problème très au sérieux"
Mais en réalité, rien n'a jamais été fait. De plus, chaque citoyen français a le devoir de dénoncer tout crime, c'est la loi. Ne pas dénoncer est en lui même un crime. Cette affaire ne doit pas en rester là!

7.Posté par Bleu outre mer le 06/02/2020 19:32

En politique l’art de dire n’importe quoi et faire des pirouettes. Elle s’est faite évincée des pôles fout sa M......
En plus elle à été plusieurs fois ministre et silence ....;
Madame Royal votre place est devant le juge........

8.Posté par MICHOU le 06/02/2020 20:39

Quand la mauvaise foi a la dent dure, quoi qu'elle dise , quoi qu'elle fasse, elle se prendra une volée de bois vert. Ce n'est pas grave, nul n'est prophète en son pays, mais elle aura au moins la possibilité de dire, moi j'ai agi, moi j'ai dénoncé, j'ai informé Il faut vraiment être derrière sa télé ou en dehors des fonctionnements des administrations et des institutions en général pour méconnaître les faits graves qui sont tus, mais qui existent pourtant. On préfère se flageller derrière des faits divers sordides, soit mais laissons faire ceux qui font sans leur tomber dessus , il y va de la vie de nos enfants, de nos femmes de notre avenir. Soutenons les initiatives ou le courage de ceux qui n'acceptent pas de fermer les yeux et leur bouche.

9.Posté par Olivier le 07/02/2020 13:37

J'espère que le ps subira une sévère déculottée aux prochaines élections municipales et présidentielles pour les humilier encore plus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Février 2020 - 10:32 Makoterie : Le square oublié