Courrier des lecteurs

Ségo, la Mère - sup, et les profs pédophiles

Mardi 11 Février 2020 - 15:09

Ne vous offusquez pas de ce sobriquet, il figure sur la liste des sobriquets attribués aux politiques.

En préambule, je voudrais dire que j'ai fait toute ma carrière d'enseignant à la Réunion, à des niveaux différents.

C'est pourquoi je suis sensible aux déclarations récentes de Ségolène Royal. Et je comprends l'attitude de révolte des parents d'élèves, et le questionnement des enseignants.

Le 31 janvier, sur RMC et au Micro de Jacques Bourdin, Ségo balançait une petite phrase qui a déclenché l'Ire des ultra-marins :
Alors qu'elle était ministre déléguée à l'Enseignement Scolaire de 1997 à 2000, elle a mis fin à " la loi du silence concernant  la mutation de professeurs pédophiles en outre mer et dans des villages ruraux " ! Ce, en diffusant la circulaire du 26 Août 1997 qui stipule que tout éducateur ayant connaissance d'actes relevant de la pédophilie, devait les dénoncer à la Justice, étayés  de faits précis.

Comment a-t-elle eu connaissance de cette Omerta ? Bien sûr, il y a eu des "fuites". Mais comme le dit Michel Blanquer au sujet de cette annonce : " il n'y a aucun élément probant, ce sont des soupçons " ! 

L'accusation de pédophilie est grave. .Si l'acte pédophile est confirmé, c'est un crime relevant de la Justice !  L'auteur est passible d'emprisonnement et d'une forte amende.

En outre, s'il est fonctionnaire d'Etat, il est révoqué ! 

Là où je m'interroge, c'est cette Omerta qui n'en est pas une, ces profs soupçonnés sans preuves, sur dénonciation infondée.

Il semble que Ségolène se soit engagée sur des rumeurs, dans son excitation pathologique, que l'on retrouve lors de son interview sur RMC.

Un vérification judiciaire s'impose, bien sûr ! Mais il est déjà bien tard, le mal est fait .   

Je ne suis pas juriste , peut-être naïf, mais  j'aimerais qu'on m'explique.
Alain NIVET
Lu 1257 fois




1.Posté par Lesseps le 11/02/2020 18:12

Que d’enfonçages de portes ouvertes et de platitudes : « L'accusation de pédophilie est grave. .Si l'acte pédophile est confirmé, c'est un crime relevant de la Justice ! L'auteur est passible d'emprisonnement et d'une forte amende »

Merci pour cette information qui avait échappée aux communs des mortels. Petite question à notre juge d’instruction en mousse : quel crime ne relève pas de la justice et quel crime n’est pas passible d’emprisonnement et d’une forte amende? C’est en lisant des choses comme ça qu’on a la confirmation que ce monsieur écrit des courriers simplement pour écrire des courriers et regarder son compteur de vue évoluer...

2.Posté par IXE le 11/02/2020 18:31

Sans m'aventurer sur le terrain politique, je crois qu'elle avait proposé son soutien à certains religieux, au début des années 2000.

Aucun nom n'a été publiquement cité, seule l'EN serait donc susceptible de se plaindre.

3.Posté par Nivet le 11/02/2020 19:26

2) IXE, quelle est la place de l'EN dans cette affaire ? Le système est quand même verrouillé : syndicats, Commission Paritaire.
Si ces gens là avaient un dossier compromettant, pourquoi l'EN n'aurait-elle pas saisi les Justice ?
Pour avoir été en Commission Paritaire, je peux vous dire qu'en matière de mutation 'dite' disciplinaire, les syndicats seraient intervenus.
Je ne vais pas me lancer dans un long laïus , connaissant bien le système, mais cette affaire est bien floue.

Cordialement.

A.N.

4.Posté par JORI le 11/02/2020 22:22

Pédophilie dans l'EN!!. Mais c'est ce qui se passait dans le milieu catholique avec ses curés et la hiérarchie. Cela a duré des décennies sans que personne ne dise rien, avant que cela n'arrive sur le devant de la scène. Donc tous complices!!.

5.Posté par Lesseps le 12/02/2020 05:24

@3 : « Je ne vais pas me lancer dans un long laïus , connaissant bien le système » , dommage on aurait bien aimé que vous nous parliez de vous et de votre immense carrière chaotique dans l’éducation nationale 😂 on reste sur notre faim !! Vivement que vous nous parliez de vous 😂😂🤢

6.Posté par Mehdi le 12/02/2020 07:08

Ségolène royal c'est comme un morpion sur la peau boeuf, elle s'accroche désespérément pour gratter tout ce qu'il y a à gratter pour son profit personnel..

Payé grassement a glander, ce qui est déjà un scandale en soi, elle crache en plus dans la bonne soupe.

Macron ayant bonne mémoire, il s'occupera de son cas et on la retrouvera a lui lécher les babouches pour obtenir un "petit" poste bien rémunéré.

7.Posté par Janus le 12/02/2020 07:41

Mon cher Monsieur NIVET,

Le 7 septembre 2009, bien après les différentes interventions de Madame ROYAL, a eu lieu dans le lycée Louis PAYEN un incident avec un professeur de français.

Celui-ci, fortement alcoolisé pendant son cours, a tenu des propos injurieux et scabreux avec certaines de ses élèves mineures ... Propos qu'il a renouvelés en les appelant chez elles au téléphone ...

Une rapide enquête a permis de découvrir que cet enseignant était connu pour le même type de comportements à MAYOTTE ... Ce qui avait entraîné sa ... mutation à l'île de La REUNION !!!

Après cet incident du 9 septembre, le Proviseur du lycée, le Recteur d'Académie, le Ministre de l'Education nationale et le Procureur de la République ont été informés de ces faits ...
Et que croyez-vous qu'il arriva ... Cet individu a été muté dans son académie d'origine !!! Certainement sur un poste où il devait continuer à être en contact avec des enfants mineures !!!

Comme vous le voyez, notre chère Education nationale ne traite pas les problèmes de pédophilie (du moins celui-là) elle les recycle d'une académie à l'autre ...

Nos Ministres peuvent faire les discours qu'ils veulent, que ce soit Madame ROYAL ou Monsieur BLANQUER, la réalité est toute autre ...

8.Posté par "VIEUX CREOLE " le 12/02/2020 12:07

J4AI LU AVEC UN TRES VIF INTÉRÊT L'ARTICLE DE MONSIEUR NIVET ET LES OBSERVATIONS DE " "JANUS " DANS LE " POST 7". . . .

1) Le titre de l'article ci-dessus m' a mis " mal à l"aise" : j' ai ressenti ,de suite ," un certain esprit partisan" qui allait être développé : je regrette de le dire Monsieur Nivet car j'apprécie certains de vos prises de position . . .
2) je suis absolument d' Accord avec "Janus ( que je ne connais que par Site interposé comme pour beaucoup d 'Internautes d' ailleurs ) . . .J' AI PARTICULIÈREMENT RETENU les deux derniers paragraphes de sa conclusion ) car durant mon séjour en Métropole, j'ai connu un cas semblable à celui qu'il cite ! ET , c'était dans établissement où j'exerçais . . ." Le Prof incriminé" venait du Sud de notre île et avaiit été nommé (nomination à sa demande ou d'office ? Je L' IGNORE ). . . ACCUSé PAR TROIS JEUNES JEUNES ADOLESCENTES " d'attouchements AU SEIN ". . . TRES sévèrement mis en garde et sermonné ,il il DEMANDA - deux mois aprés , en fin d'année scolaire - SA MUTATION DANS UNE LE SUD-OUEST JE CROIS et Cela m'avait énormément intrigué et interpellé. . . . SES collègues de l'établissement n 'ont jamais plus eu de ses nouvelles. . . I L doit être depuis longtemps être à la retraite ! ! ! je ne suis pas une grand Admirateur de Ségolène Royale mais je sais aussi que Certains Militants de la droite et de l' extrême droite ne l'aiment absolument pas ! L' EMPATHIE OU LA SYMPATHIE NE SE COMMANDENT PAS . . . SURTOUT EN POLITIQUE ! ! !

- Merci "Janus "VOTRE CONCLUSION ne peut être démentie ! ! !

9.Posté par Nivet le 12/02/2020 12:11

7) Janus, je respecte votre propos, et je connais l'affaire.
Un bémol cependant . Vous dites "Certainement..........". En fait vous n'êtes pas certain.! Des faits précis, Janus !

Ensuite, au regard de la Loi, l'alcoolisme sauf accident de la route, maltraitance, etc..,. se distingue de la pédophilie qui est UN CRIME.

J'ai vécu un cas où le Directeur d'un groupe scolaire était alcoolique, mais ne représentait aucun danger sauf pour lui même. J'ai donc pris la Direction durant un an, à la demande de ma hiérarchie, pour le soustraire au regard des élèves.

L'ex Directeur est sorti du circuit, prié de se soigner.

Je ne développerai pas, devoir de réserve oblige.
Ensuite, pour qu'il y ait poursuite, il faut qu'il y ait plainte et jugement. Auquel cas, selon le degré du jugement, l'enseignant ne sera plus devant élève, voir radié.
S'il y a signalement, il y a enquête administrative, et l'Académie réagit.

Quant à la mutation de Mayotte à la Réunion, puis à sa région d'origine, assurez-vous que cela n'est pas à sa demande., puisqu'il n'est pas privé de ses droits.

Je ne défends pas le collègue, et, sans vous accuser, Janus, je trouve que vous extrapolez, en blâmant l' EN .

Cordialement,
A.N.

10.Posté par Nivet le 12/02/2020 14:59

8) Vieux Créole, j'apprécie votre commentaire . Je vous enjoins à lire ma réponse à Janus , et qui répond à votre interrogation.

Cordialement,
A.N.

11.Posté par Janus le 13/02/2020 08:23

Mon cher Monsieur NIVET,

"Vous connaissez l'affaire ... " ☺☺☺

Et vous trouvez que je n'ai pas été assez précis sur les faits ... Ils sont pourtant clairs, et je vous les rappelle :

* Un enseignant alcoolique qui tient des propos scabreux, en plein cours, à l'encontre d'adolescentes de 15 à 16 ans
* Le même enseignant qui appelle, chez elles, deux de ces élèves, pour leur tenir des propos que la pudeur m'interdit de citer ici. Et qui confirme ces propos aux mamans de ces deux élèves ...
* Un Proviseur de lycée qui refuse de prendre des décisions à l'encontre de cet enseignant, sous prétexte qu'il a été nommé par le Ministre, et non pas par lui ...
* Un Recteur qui a refusé de rencontrer les parents d'élèves ...
* Un Ministre de l'Education nationale, alerté par les parents d'élèves, qui a été atteint de surdité et de mutisme ...
* Un Procureur de la République qui a été alerté ...

Cela s'est passé en septembre 2009, au Lycée Louis PAYEN, à Saint-Paul ...

Il est donc facile de retrouver l'ensemble des personnes concernées par cette affaire ... On ne peut pas être plus précis ...

Ce qui est choquant, voire même inquiétant, dans cette affaire, c'est de voir que des adultes (Enseignant, Proviseur, Ministre, ...) à qui les parents confient des enfants mineurs, ont détourné les yeux devant des faits aussi graves ...

Il n'y a pas que l'Armée qui soit une "Grande Muette" dans notre pays ... L'Education nationale l'est aussi, à la fois Muette, Sourde et Aveugle, incapable de tirer les leçons de ses erreurs ...

12.Posté par IXE le 13/02/2020 10:21

11.Posté par Janus le 13/02/2020 08:23

Oui. Il est curieux que l'EN ne dépose pas plainte au sujet des déclarations de S.R...

13.Posté par Nivet le 13/02/2020 11:14

11 ) Janus,si vos arguments sont recevables, plusieurs bémols : 1 ) vous employez le mot"certainement", donc vous n' êtes pas certain. 2 ) "Le Procureur a été alerté " . Le Procureur instruit si il y a plainte et pas sur un signalement qui fait l'objet d'une enquête administrative. 3) Ce genre d'affaire ne remonte pas au ministre , mais au Recteur . 4) Vous ne savez pas si la mutation de l'enseignant est à sa demande ou pour des raisons disciplinaires.

Je ne mets pas en doute, votre récit, mais à l'évidence, il y a eu des carences . S'il il n'y pas une plainte déposée, il n'y a pas instruction de la part de la justice. Et votre individu est libre de participer au mouvement des enseignants.

Cordialement,
A.N.

14.Posté par L'Ardéchoise le 13/02/2020 14:07

Les mutations d'office sont relativement rares, elles sont plus évidentes pour les enseignants à l'étranger qui dépendent d'un autre ministère.
Les supérieurs hiérarchiques peuvent éventuellement pousser un enseignant à demander une mutation, ils ne peuvent en aucun cas le contraindre s'il n'y a pas enquête et procédure judiciaire.

On parle systématiquement de pédophilie, on oublie qu'il peut y avoir de vraies histoires d'amour.
Voir et revoir le superbe film "Mourir d'aimer".
J'ai eu un collègue qui n'a pas, heureusement, terminé ainsi, car les parents de la jeune fille se sont montrés intelligents et ont accepté le mariage auquel tenaient les deux protagonistes.
Et lui aussi s'est montré intelligent puisqu'il a demandé sa mutation pour un autre établissement proche afin de ne plus enseigner dans le même lycée que sa jeune femme.

Mais qu'en est-il du cas inverse où des élèves harcèlent un (e) prof ?
Cela existe et n'est pas toujours facile à gérer.
Quid des enseignants qui ont subi des dénonciations calomnieuses et dont la vie a été brisée, car même après réhabilitation, comment oublier les affres vécues tout au long d'enquêtes, de procès ?

Bien sûr, comme dans tous les milieux, il y a des cas où les tendances sexuelles devraient rapidement amener à ne pas mettre certaines personnes face à des mineur(e)s, cela résoudrait sans doute une partie des problèmes engendrés, mais en aucun cas ceux provoqués par l'inceste, qui est légion, mais c'est une autre histoire me direz-vous...

15.Posté par Nivet le 13/02/2020 18:48

Pour en terminer sur le sujet, lire la rubrique "Local" de ZINFOS .

A.N.

16.Posté par MICHOU le 18/02/2020 20:57

Il faut toujours raison garder et s'attaquer au problème , pas aux personnes. Ce n'est pas parce qu'on ne sait pas ou qu'on ne voit pas que ça n'existe pas.
On le sait, pour avoir travaillé dans des Administrations que le pas de vagues a toujours existé et qu'à moins de vouloir la tête d'un agent à qui on sait pourrir la vie, on camoufle, on mute, on déplace. Il suffit de lire les journaux concernés. Etre témoin et informer peut coûter très cher mais chacun sa conscience

17.Posté par MICHOU le 18/02/2020 20:59

Quand on voit tous les crimes, faits de violence ou chacun dit "on n'avait rien vu, rien soupçonné, des femmes et personnes ont alerté en vain! Est ce pour cela que ça n'existait pas?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >