MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Secouer or not secouer ?


Par Jean Pierre Lenoir - Publié le Lundi 8 Août 2016 à 12:20 | Lu 785 fois

Secouer or not secouer ?
Reçu d'un ami Mauricien, journaliste talentueux, qui se pose des questions..... fondamentales, dont celle ci-après.

Toujours la même ritournelle !  De Mahebourg à  Grand Baie, de Roche Bois à la Gaulette, en passant par Curepipe, quelques gouttes suffisent  à mettre le feu à la maison...

Adam et Eve ainsi dessinés par le Créateur ont donné à leurs descendances des ustensiles d'évacuation de pipi, ma foi, fort différentes. D'un coté une gentille petite vallée qu'on pose sans risques sur la banquette sans tambours ni trompettes ; de l'autre une excroissance évocatrice de plaisir pour nos femmes et de cauchemar pour celles-ci lorsque notre engin doit viser juste pour ne pas tirer à coté  de la cible.

Lorsqu'il est génitaire, cet appareil n'a aucun mal a trouver sa cible ; une approche préparée et une entrée en fanfare dans le couloir de ses rêves ! Mais lorsqu'il devient urinaire, il balbutie mollement son approche et compte sur l'oeil pour atteindre son objectif. Or il suffit que celui ci ne soit pas bien en face du trou pour que que  les choses se gâtent. La correction du tir arrive toujours trop tard car les dégâts des eaux sont déjà là, emportant sur leur passage notre crédibilité masculine et nos talents de viseurs.

Reste ensuite à évacuer ces quelques petites gouttes qui sont ce que l'Anglais appelle "add insult to injury". Comme un peu de poudre restant dans le canon, elles doivent obligatoirement faire l'objet de gestes désordonnés pour s'en aller. De haut en bas ou de gauche a droite, la main qui supporte l'engin est, dans tous les cas de figures, coupable aux yeux de nos femmes "d'hopicides" volontaires avec intention de nuire à la moquette, comme on dit dans les dossiers criminels.

Moi,en ce qui me concerne je plaide toujours l'hopicide involontaire pour atténuer les effets de la charge qui pèse contre moi... Je plaide aussi le fait que cet engin virevoltant et tournoyant n'est pas monté comme un canon sur un affut fixe. Je plaide aussi le fait que la femme ne peut avoir le beurre,l'argent du beurre et le fermier avec. On l'accuse de tournoyer et de virevolter la nuit lorsqu'il est urinaire, alors qu'on le supplie de gambader joyeusement lorsqu'il est génitaire... Faut savoir ce qu'on veut mesdames !

Je pose donc aujourd'hui la question  "Secouer or not secouer", that is the question...

Shakespisse

P.S . Je voudrais partager avec mes amis, victimes conjugales de ces secouages intempestifs, une expérience qui m'est arrivée et qui est devenue un cas de "jurispissence" dans ce domaine. Je m'étais un jour dirigé vers les toilettes de mon bureau à Port Louis pour faire un petit pipi. Pendant que je m'exécutais, mon téléphone sonnât dans ma poche. Une main déjà sur le zizi, l'autre plongea dans ma poche. Au même moment, je vis passer un horrible cancrelat. Je levais mon pied pour l'écraser et ce geste débalança mon corps et mon autre main qui tenait l'objet de tous les délits. En même temps que mon pied s'écrasait avec fracas sur l'affreuse bête, ma main fit un demi tour complet en même temps que l'objet en question qui se transforma vite en tuyau d'arrosage baladeur... Les murs des toilettes racontent encore ce grand moment de tsunami urinaire.
Jean Pierre Lenoir - FDPM ( Front de Déculpabilisation des Pisseurs Maladroits ) 




1.Posté par Grangaga le 08/08/2016 14:21 (depuis mobile)

Falé koupp'' a li !!!!!!!!! A ou ossi !!!!!
Outt'' téléfonn'' mi voulé ....dirr''........

2.Posté par Babylone Grondin le 08/08/2016 16:44

déjà, QUI fout de la moquette dans ses toilettes?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes