MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Société

Sécheresse : 5 communes menacées de coupures d'eau


Le préfet de La Réunion lance un appel à la vigilance alors que 5 communes de La Réunion pourraient être bientôt concernées par des difficultés ou des tensions dans la distribution de l'eau.

Par BS - Publié le Vendredi 3 Décembre 2021 à 14:38

Suite à la réunion du Comité Sécheresse, la préfecture tire la sonnette d'alarme. La situation s'aggrave sur notre île et les prévisions pour la saison des pluies ne sont pas clémentes.

Les autorités craignent des perturbations de la distribution de l'eau dans plusieurs communes : Saint-André, Salazie et La Plaine des Palmistes pourraient faire face à des difficultés d'approvisionnement alors que des tensions sont prévues sur le réseau à Saint-Denis et à Cilaos. Des mesures ont déjà été prises sur certains de ces territoires.

Le préfet appelle donc à la vigilance et à la réduction des consommations d'eau non essentielles dans un communiqué :

Réunion du comité sécheresse
Le Préfet de La Réunion appelle à la vigilance et à la réduction des consommations d’eau non essentielles

Le Comité Sécheresse s’est réuni le 2 décembre 2021 afin de faire le bilan de la situation hydrologique et météorologique et d’analyser les mesures à mettre en œuvre en cas d’aggravation de la situation.
 
Bilan de la saison des pluies 2020-2021
À ce stade, le bilan laisse apparaître les éléments suivants :
- le mois de novembre a été très déficitaire (-55%), avec près de 4 semaines sans pluie ;
- les déficits les plus marqués concernent les hauts du Sud-Ouest et le Nord ;
- l’état des ressources en eau est en baisse sur l’ensemble du département, en particulier dans le Nord pour la rivière Saint-Denis, dans l’Est pour la rivière des Roches et le Bras des Lianes et dans le Sud pour le Bras de la Plaine.

Des difficultés sont apparues en novembre dans certains secteurs, notamment à Saint-André, la Plaine des Palmistes et Salazie. L’augmentation des températures fait craindre un accroissement des consommations d’eau avec un risque de déséquilibre entre la ressource disponible et les besoins.

Malgré des précipitations enregistrées sur une partie du territoire fin novembre, la situation demeure tendue compte-tenu du fort tarissement des ressources superficielles, accentué par un mois de novembre sec et des températures élevées.

S'agissant des périmètres hydro-agricoles, des difficultés apparaissent pour celui du Bras de la Plaine compte-tenu de la baisse importante du débit de ce cours d’eau. Depuis fin novembre, les agriculteurs connaissent des restrictions.

L’absence de pluies au mois de novembre a déjà des conséquences pour les cultures, notamment la canne à sucre, dans la période sensible de la repousse et pour les cultures de plein champs non irrigués.
 
Appel à la réduction des consommations non essentielles

Les prévisions météorologiques peu favorables en termes de précipitations et la croissance prévisible des consommations liée à l’augmentation des températures font craindre des perturbations dans la distribution d'eau. Des difficultés pour certaines communes (Saint-André, La Plaine des Palmistes, Salazie) et des tensions dans la distribution (communes de Saint-Denis et de Cilaos) pourraient ainsi se produire.

En conséquence, chaque collectivité est invitée, en fonction de la situation particulière de son territoire, à prendre des mesures de restriction des usages adaptées à la situation locale.

Actuellement, les communes de Saint-André, Bras-Panon, La Plaine des Palmistes et Cilaos ont pris un arrêté de limitation des usages sur leur territoire. La commune de Saint-Denis a engagé des actions pour réduire les consommations communales (espaces verts, terrains de sports…).

En cette période inter-cyclonique sèche, le Préfet de La Réunion tient à rappeler le respect des mesures de précaution suivantes :
• signaler en temps réel les perturbations d’alimentation et les fermetures de réseaux susceptibles d’être utilisés par les services de secours et de lutte contre l’incendie,
• favoriser les techniques d’irrigation économe en eau,
• maintenir une vigilance particulière sur les aquifères sensibles et adapter leur exploitation en fonction de l’évolution de la salinité,
• réduire l’arrosage des jardins et des espaces verts,
• réduire ou arrêter le lavage des cours et des voiries à grandes eaux,
• réduire toutes les consommations d’eau pour les usages non essentiels (lavage de voiture…).
Par ailleurs, cette période sèche étant propice aux départs de feux, le Préfet rappelle que les pratiques de brûlage de végétaux coupés et d’écobuage sont interdites par l’arrêté préfectoral du 17 octobre 2018, notamment en période à risque, soit du 15 août au 15 janvier.
 
Vigilance sanitaire
Les coupures d’eau peuvent générer une dégradation de la qualité de l’eau avec notamment la présence de matières en suspension ou une perte de limpidité de l’eau.
Lorsque l'eau revient au robinet après une coupure, il est recommandé :
- de consommer de l’eau embouteillée ;
- à défaut, faire bouillir l’eau du robinet et la maintenir à ébullition au moins trois minutes.
L’eau du robinet peut toutefois être utilisée pour tous les autres usages sanitaires (toilette, wc, lavage…).
Si ces signaux d’alerte ne nécessitent pas à ce stade, de mettre en œuvre des mesures générales, intercommunales ou départementales, de restriction des usages de l’eau, le Préfet souhaite sensibiliser les gestionnaires de la distribution de l’eau, mais également la population réunionnaise sur cette situation.
 
En fonction de l’évolution de la situation, le Préfet de La Réunion pourra être amené à renforcer les mesures adoptées. En cette période sèche, les Réunionnaises et les Réunionnais sont appelés à adopter un comportement responsable et citoyen en matière de consommation d’eau.




1.Posté par titi974 le 03/12/2021 15:08

Tout de même étrange que les communes les plus arrosées en pluie soient les premières impactées par ces mesures c 'est vrai que dans l ouest ou il pleut une goutte tout les 10 ans la l ' eau doit etre abondante à foison....

2.Posté par 🤔 le 03/12/2021 15:15

En premier ceux qui ont une piscine pour faire jolie.

3.Posté par parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ) le 03/12/2021 15:34

Ce type en préfecture sa la doucette en service cause trop dans le poste, des communiqués sur des communiqués .
Est ce là une incompétence de plus de trop regarder des films de sérié N moins un ?

Depuis quand les réunionnais ne sont-ils pas responsables , drôle de conception avec ce type ?

4.Posté par techer le 03/12/2021 15:46

Comment le Préfet peut il justifier que les zones les plus humides, à savoir l 'Est et la Plaine des Palmistes, soient soumis à des restrictions alors que le côté Ouest, réputé plus sec, continue à avoir de l'eau?

C'est bizarre, à croire que toute l'eau de l'Est va alimenter les hôtels pour touristes au détriment des locaux!

Il serait bien que la CIREST justifie cela, elle qui en temps normal, n'est pas capable de fournir de l'eau potable!

5.Posté par HA HA le 03/12/2021 16:06

Les élus ne peuvent pas tout faire: c'est soit contrats aidés, soit des travaux pour la population. Ils ont choisi leurs priorité.

6.Posté par Davidgoliath le 03/12/2021 16:06

Voilà un des résultat du basculement des eaux, les communes de l'est sont à sec et la ressource sert à arroser l'ouest.

7.Posté par St mart le 03/12/2021 16:30

Basculement des eaux en effet. En pleine saison des pluies... Il n'y a plus d'eau dans lest. Elle est déjà partie dans l'ouest à Salazie. Donc moins d'eau dans l'atmosphère de l'est. C'est pathétique.
Et le "zoreil la moukat" l'est tout autant.

8.Posté par Gramoune le 03/12/2021 18:24

@titi 974. Si Salazie manque d'eau, c'est tout simplement que l'eau du cirque a été
busculée vers l'ouest - et non pour les cultures, mais pour alimenter les PISCINES de
ST Paul à ST Gilles. Grâce à M P. Vergès. Bon c'est fait, mais ce que je comprends
pas, c'est que la Mairie de Salazie, ne coupe pas ce transfert d'eau.. Comme dit Créole,
combien i gaigne ek z'affaire là ?

9.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 03/12/2021 19:35

@post 2
Un bon maloki péi vous.

10.Posté par Cloaca maxima le 03/12/2021 19:45

Qu'en pensent ceux qui nettoient leur béton à grands coup de jet d'eau pour enlever quelques feuilles au lieu de se bouger le derrière et prendre un balai?
C'est trop difficile ça, on n'a pas l'habitude de travailler nous oté!

11.Posté par Damnatio memoriae le 03/12/2021 19:50

Il y a quelques posts écrits par des "personnes" atteintes du syndromes RAVINE on dirait.

12.Posté par corpus callosum le 03/12/2021 19:54

Sur 100 litres d'eau captés chez nous, 62 arrivent dans nos tuyaux : perte 38%.
Bientôt ce sera la Guadeloupe ici question gestion de l'eau.
A cause de quoi? Du relief compliqué peut-être.
A cause de qui? Des travailleurs gros doigts et des incompétents pistonnés qui les dirigent surement.

13.Posté par BACUSLEMENTDESEAUX le 04/12/2021 06:53

Voilà ou ça enmméne de jouer au magicien l'est est la partie de l'ile ou les pluies sont plus abondantes hé oui le basculement de l'eau à boulversé celà pour privilégié la cote ouest et leur piscine
au détriment la population des hauts mais la réunion c'est de smoutons i bouge pas gout a nou
met enkor na poin assé l'ouest piscine a gogo creol i bouge pas meme reste sans l'eau ester mouton

14.Posté par oté la Réunion le 04/12/2021 07:34

Nous basculons l'eau de l'Est vers l'Ouest pour favoriser les piscines...
En attendant, nous aurons des pénuries d'eau! En cas de sécheresse, cessons le basculement!

15.Posté par Marie le 04/12/2021 08:21

Rationnement d’eau dans les régions les plus humides, et aucune précaution prise dans les plus arides… LoGiQuE

16.Posté par Choupette le 04/12/2021 09:06

4.Posté par techer

Si l'eau basculée ne servait qu'aux hôtels, il n'y aurait pas de pénurie.

Et toutes ces constructions qui s'érigent dans l'ouest pour accueillir de nouveaux locataires. Il faut bien que ces derniers boivent ou se lavent [parfois mais quand même] aussi.

Et je ne parle pas de ceux qui se brossent les dents en laissant le robinet ouvert. Comme dans des films à la con.

La Dodo est bien bonne mais ça ne lave pas son monde... .

17.Posté par Vendome le 04/12/2021 13:24

Des restrictions dans les communes les plus arrosées de l’ile ... cherchez l’erreur !
Et band domoun’ Salazie i laisse faire... ôté créole arret’ fait le mouton !

18.Posté par Squid le 04/12/2021 14:58

C'est pas si grave
On risque de mourir tous les jours à cause du covid alors le manque d'eau...

19.Posté par Maxcilaos le 04/12/2021 18:24

Quand les élus, l’office de l’eau finiront ils par comprendre qu’il devient urgent de bâtir un programme de construction de micro barrages dans nos grandes rivières afin de stocker le maximum d’eau
Il n’y a pas que la réfection du réseau qui compte

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes