MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
National

Sébastien Lecornu n'est "pas venu aux Antilles pour incarner un État faible"


Le ministre des Outre-mer est arrivé en Guadeloupe hier pour une visite de 48h dans les départements antillais. Face aux contestations, Sébastien Lecornu annonce vouloir incarner un État fort, mais prêt au dialogue.

Par GD - Publié le Lundi 29 Novembre 2021 à 16:33

Dès son arrivée en Guadeloupe, le ministre est allé saluer les forces de l’ordre. Photo : Facebook - ministère des Outre-mer
Dès son arrivée en Guadeloupe, le ministre est allé saluer les forces de l’ordre. Photo : Facebook - ministère des Outre-mer
Depuis le début de la crise sociale qui a éclaté en Guadeloupe puis en Martinique, Sébastien Lecornu était attendu dans ces départements. Préférant attendre un retour au calme, le ministre des Outre-mer est arrivé hier à Pointe-à-Pitre. Ce lundi est réservé à la Guadeloupe, tandis que demain sera consacré à la Martinique.

Lecornu veut incarner l’autorité de l’État

Du côté du ministre, on affirme arriver avec "fermeté" et une "volonté de dialogue". Ce lundi, il doit rencontrer une dizaine de personnes de l’Intersyndicale à la préfecture de Guadeloupe "pour échanger sur les revendications sanitaires".

C’est en effet l’obligation vaccinale qui a été à l’origine du mouvement avant de s’étendre à d’autres problématiques récurrentes des territoires ultramarins. Reportée au 31 décembre, l’obligation vaccinale des soignants sera bien effective. 

"Les lois de la République ont vocation à s’appliquer", a affirmé le ministre avant d’ajouter qu’il n’était "pas venu pour incarner un État faible, mais aussi évidemment un État qui dialogue. (…) La main tendue, néanmoins, ça reste une main de fermeté".

Des négociations difficiles en Guadeloupe

Du côté des syndicats, on se fait peu d’illusions sur d’éventuelles annonces lors de cette visite. Surtout, l’Intersyndicale exige que toutes les organisations soient représentées à la réunion pour de "vraies négociations". Les syndicats exigent de plus la réintégration des personnes suspendues avec tous leurs droits et la libération de tous ceux condamnés après les violences. Cette dernière demande a "plus que choqué" Sébastien Lecornu. Il a précisé que les personnels opposés à la vaccination seront accompagnés pour "créer les conditions de leur mobilité professionnelles". Il doit également rencontrer des élus et des acteurs économiques dans la journée.

Un accord de méthode en Martinique

Le déplacement en Martinique de demain est déjà plus proche de déboucher sur un accord. Ce week-end, l’État, les élus et l’Intersyndicale ont signé un accord de méthode qui "fixe la date, le lieu et la composition de 7 ateliers thématiques", annonce la préfecture de Martinique. Celle-ci espère obtenir des solutions, "en particulier sur les conditions de mise en œuvre de l’obligation vaccinale." 




1.Posté par D974 le 29/11/2021 18:41

Un état auquel un coup de pied au cul s'impose en avril 2022 !

Nous aussi nous devons être fermes !

Si ce n'est pas le cas .. ce sera des manifestations sans fin "l'ére des soulèvements "


2.Posté par HULK le 29/11/2021 18:48

Le gouvernement de tous les renoncements. Technocrates incompétents,donneurs de leçons méprisants.

3.Posté par vraimentcon le 29/11/2021 19:06

" Sébastien Lecornu n'est "pas venu aux Antilles pour incarner un État faible"

ben si ,et très corrompus aussi avec les fabricants de medicaments génétiques expérimentaux...

vraiment con

4.Posté par Le Jacobin le 29/11/2021 19:06

"la libération de tous ceux condamnés après les violences. "

Ce qui laisse à supposer que c'est à leurs demandent que les fouteurs de troubles ont dévastés la Guadeloupe, ils se cachent derrière leurs petits doigts et se démasquent eux mêmes.

Et pourquoi pas fermer le Tribunal bande de lâches, envoyés des jeunes de 13 ans dans la délinquances pour en tirer profit, voilà le vrai visage de certains Syndicats Guadeloupéens.

Maintenant les jeunes derrières les barreaux vont vous demander la récompense de votre promesse. Serrez vous les fesses ils arrivent.

Imaginez vous une Autonomie de la Guadeloupe avec ces Tontons Macoutes au pouvoir ???

5.Posté par MT CRISTO le 29/11/2021 19:09

La France est tombée bieb bas. Vive 2022 pour changer tout ça.

6.Posté par l''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''art est la douceur le 29/11/2021 20:19

DICTATURE , , si tu es pas comptent meurs ,,,aucune négociations ,,, , et vu que nous avons délocalisé tout vaut ressource alimentaires, vous êtes soumis ,,, comme des animaux a leur maitre ,,, alors les toutou veux sa gamelle , alors prosternez vous et vacciné vous , ,,,

mais si la France métropole manifeste , ya aussi l'indépendance du pays???

et si c'est le peuple qui expulses ce gouvernement , nous somme beaucoup plus nombreux,,
n'oublié pas que vaut soldat son nos père, nos fréres, nos citoyens ,

7.Posté par kaloupillé le 29/11/2021 20:25

La VISITE DE Sébastien LECORNU....C 'est du PIPO .... Rien ne se Passera tant que Alexis KHOLER ...ne donne pas son Feu Vert ... C 'est lui qui Détourne les LOIS de la République Auprès de MACRON ...ils ont un Mépris Absolu des Règles de Droit qui soit Financier ou économique , Macron Utilise sa Position pour Favoriser ses Amis Privés ....à bon entendeur !!!

8.Posté par totoche le 29/11/2021 20:48

Je ne suis pas certain que ce soit en leur parlant d'autonomie que le Ministre incarne un Etat fort...

9.Posté par Malik le 29/11/2021 20:51

Les antillais ont du avoir peur après l annonce ducornu ?...

10.Posté par question bete le 29/11/2021 20:53

encore des ateliers thématiques comme pour la venue de Micron à la Reunion....de la comm' et rien d'autres.

de qui se fout l'Etat..?


11.Posté par IKKI le 29/11/2021 21:19

Discuter avec fermeté après avoir imposé l'impossible c'est une démarche de "ti colon". Avec la hausse des énergies, de l'alimentaire, des loyers, des charges, de la réduction drastique des droits d'indemnisation, de l'annihilation de l'instruction à la maison, de la durée de temps de travail pour obtenir la retraite en vue, du fracas sur les droits des chômeurs... De la répression incessante, de l'obligation vaccinale (pas un choix si flingue sur la tempe pour bosser). Mais il est complètement fou ! Avec les nouvelles hausses et l'arrivée du variant Micron, de la suppression des libertés pour notre sécurité, ils ont perdu la tête, et rien ne fonctionne. Ca va clasher de partout.

12.Posté par Suppositoire le 29/11/2021 21:25

Non, il est venu incarner un état très faible...

13.Posté par GranMerKal le 30/11/2021 00:28

Bien voilà comment on gaspille l'argent public ( nos impôts) pour un corniaud de la brigade d'infanterie du colonialiste d'un état affaibli par un groupe de domiens anti passe de vivre en liberté!! Il n'y a rien de sanitaire quand on parle avec ces poili-(ti chiens) corrompus! Alé fé pik a zot et diab dira poukoué zot lé in zéro à la goch din chif....tiembo larg pa mon bann'!

14.Posté par JORIELE974 le 30/11/2021 09:18

il fait peur il pourrait tourner dans le film un diner de con il a le profil c'est un larbin la france est à l'image de nos politiques des tapis des brouteurs et des bras cassés!

15.Posté par spartacus974 le 30/11/2021 10:59

L'arsouille reste seulement 24 heures sur place et résume le mépris du gouvernement pour le peuple qui grogne .Tout cela se terminera très mal à cause de cette totale déconnexion de nos "élites'' vis à vis d'une réalité qu'elles font mine de ne pas voir.

16.Posté par Habitant le 02/12/2021 11:56

L'autorité de l’État ... mouais!

Comme si c'était le problème de base de l'outre mer.

C'est facile à afficher ça l'autorité de l’État.

Par contre, les problèmes de fond eux, ils peuvent toujours attendre!

17.Posté par IKKI le 02/12/2021 17:06

Un pays dont les droits, la richesse, l'éducation, la santé, la justice, les libertés s'effondrent, est un pays nécessairement faible, très faible. Merci d'avoir désigné le mot "Etat" plutôt que celui de "Nation". Car ce n'est nullement le cas. Cette image de 'faiblesse" est à l'instar des élus... Tant qu'ils chercheront un idéal imposé à celui de la nature, distinct du biomimétisme, il demeureront des aliénés dont nous ne seront que les marionnettes. Bon courage pour les prochaines élections, et dire que l'on aime prétendre que c'est un devoir...

18.Posté par Jo de Stjo le 05/12/2021 10:58

Burkina,,.?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes