Zot Zinfos

Se servir avant les autres

Mardi 10 Juin 2014 - 10:21

Se servir avant les autres
Depuis les élections municipales de mars dernier, nous demeurons des acteurs attentifs de la vie politique.  Et le constat est implacable : 2014 n’échappe pas à la règle.

Comme d’habitude après chaque élection, une certaine pratique s’instaure : la chasse aux sorcières, le bal des prétendants parmi les nouveaux élus pour prendre tels ou tels postes, des arrêts de projet, le non respect de la parole donnée ou encore des promesses non tenues ; on peut observer tout cela dans bien des communes de notre île.

Si la pratique est connue, depuis quelques élections on va plus loin avec la remise en question pure et simple de projets qui permettent de faire avancer La Réunion.

On l’a vu à Saint-Denis avec le Pôle Océan. René Paul Victoria n’étant plus aux commandes, ce projet « cœur de ville » qui avait pour ambition de faire entrer Saint-Denis dans le 21ème siècle a été vidé de sa substance et donc abandonné par l’actuelle majorité.

On le voit encore avec le projet Nouvelle Route du Littoral porté par le Président de Région. Enfin une équipe régionale qui s’est attaquée à un véritable problème  pour finaliser le chantier route du littoral. Financé et porté par tous les acteurs (économiques, politiques, citoyens…), aujourd’hui l’actuel député maire de Saint-Leu n’a  de cesse de vouloir retarder ce projet. Son but : simplement nuire au président de Région sans autre artifice.
 
Et que dire du fameux tracé Est du Transport en Commun en Site Propre. Nous touchons là à l’exemple le plus flagrant de ce que l’on vient d’évoquer.
Un TCSP qui avait obtenu l’assentiment de tous et notamment des différentes communes concernées. Rappelons que l’un des objectifs majeurs de ce TSCP était de permettre une meilleure circulation des biens et des personnes et permettre ainsi à cette Région Est de rattraper quelques peu son retard. Car là-dessus il ne peut y avoir de discussion : l’Est de l’île demeure le parent pauvre de la Réunion que ce soit au niveau des infrastructures, de l’économie, du tourisme… les chiffres le montrent de manières criardes il suffit de voir les derniers au niveau du T.E.R (tableau Economique de La Réunion).
 
Revenant aux affaires après une retraite annoncée, Jean Paul Virapoullé remet en cause ce projet. Aujourd’hui, les élus saint-andréens suivent leur chef de file comme un seul homme et rejette le tracé du TCSP en refusant notamment  le passage en centre ville de Saint-André. Pour de basses raisons électoralistes et permettez-moi de le dire de petits arrangements entre amis, certains également qui avaient applaudi des deux mains le projet, revoit leur copie aujourd’hui.
 
Quid des études passés défendant le bien fondé de ce projet ?, quid des coûts déjà engagés et surtout est-on prêt aujourd’hui à s’assoir sur une manne financière importante qui ferait le plus grand bien aux acteurs locaux ?.  Jean-Paul Virapoullé l’est assurément. Certaines mauvaises langues diront que ce dernier ne souhaite pas que le TCSP passer devant chez lui pour ne pas avoir des arrêts près de son domicile. Il est vrai que lorsqu’on annonce  à tue tête lors de la campagne électorale recevoir  la population à son domicile tous les jours, on risque là d’être pris à son propre piège. Mais n’entrons pas dans cette polémique. Pour sa tranquillité donc Jean Paul Virapoullé refuse le progrès ? Nous n’osons le croire.
 
Toutefois, rappelons que cela s’est déjà produit : nous sommes à la fin des années 1980. Le tracé de la 2 fois 2 voies qui contournent Saint-André passe sur un terrain qui appartient au niveau du Petit Bazar à monsieur Virapoullé. Ayant de grandes responsabilités et des pouvoirs certains à l’époque, il a réussi à faire changer le tracé. Résultat : des familles expulsées, d’autres relogées dans une cité non loin – Odéon pour ne pas la nommer – et un quartier qui a perdu de sa substance, une partie de son histoire et des familles meurtries. Le comble, il y a même aujourd’hui un petit temple tamoul, en plein milieu d’une quatre voies et tout ceci pour ne pas toucher au terrain de monsieur Virapoullé.
 
Une pratique, des méthodes que l’on condamne mais qui semble avoir toujours cours aujourd’hui. Autre exemple rapide : Jean-Paul Virapoullé qui veut à tout prix d’un port à Saint-André  du côté de Bois Rouge alors que celui qui existe aujourd’hui est exploité à moins de 70 %. En outre, il semble que techniquement, la réalisation d’un tel outil soit impossible au regard des courants marins dans cette zone. Alors pourquoi insister, vendre du rêve, qui profite…. Peut être aux six nouveaux navires de la flotte familiale. N’entrons pas dans la polémique, mais quand même, un observateur averti est en droit de se poser quelques questions.
 
Finalement, faire de la politique n’est-ce pas être aux services de la population.  Dans un souci électoraliste, tous le disent. Mais est-ce que tous y croient ? On peut se la poser à nouveau cette question, comme à chaque élection, lorsque l’on voit certains élus qui continuent, de par leur méthode, leur pratique, leurs influences à maintenir la population, la majorité silencieuse bien souvent, sous perfusion.
 
On préfère donner des bons, cela permet de garder le contrôle que de défendre et soutenir des projets qui font avancer sa ville, sa région, à l’image du TCSP.
 
Aujourd’hui encore c’est une opposition très nette entre deux visions : celles et ceux qui défendent l’intérêt général, qui pensent et réfléchissent sur du long terme et on donc une vision de développement de La Réunion à moyen ou court terme et ceux qui continue, malgré des décennies de pouvoir, à ne penser qu’aux intérêts personnel d’un petit groupe de personne et  qui d’ailleurs continue à se battre pour se transmettre le pouvoir.
Cette dernière vision nous n’y adhérons pas. Nous serons donc toujours vigilants afin de la dénoncer.
 
Des citoyens vigilants de Saint-André
Lu 524 fois




1.Posté par La rédactrice le 10/06/2014 12:15

Bonjour,

Avec l'âge, les hommes sont censés acquérir une sagesse certaine !

Ce n'est pas le cas pour le personnage de M.Virapoullé.

Monsieur Virapoullé n'a pas la sagesse d'admettre que les projets initiés par l'opposition peuvent être des initiatives porteuses de développement, de dynamisme économique, d'emploi. Ce sont des mesures qui peuvent élever la Réunion socialement et améliorer le bien-être des Réunionnais et leur accessibilité en misant sur des infrastructures et des réseaux de transports modernes et efficaces.

Il faut arrêter de fusionner les états d’âmes à la politique, Monsieur Virapoullé.
Vous avez été élu pour travailler pour l'intérêt de la population, du peuple et non pas pour assouvir votre soif de vengeance.

2.Posté par Melany le 10/06/2014 12:38

Je n'ai pas voté pour Monsieur Virapoullé car c'était un personne connu de la scène politique pour son inaction et son immobilisme.

Monsieur Virapoullé, certes votre porte reste ouverte pour recevoir vos administrés. Mais ce qui serait judicieux c'est de donner suite à leurs attentes et besoins.

Arrêtez de jouer à l'assistant social et remettez votre casquette de Maire pour gérer correctement votre Mairie, traiter au mieux vos employés et faire progresser Saint-André qui accuse un grave retard en termes de développement.

J'ai honte d'habiter à Saint-André !

3.Posté par Roger de Saint- André le 10/06/2014 13:32

Vira, Thien AK Koon sont des corrompus de la politique !

4.Posté par Jean-Paul le 10/06/2014 15:25

J'ai honte d'être st-andré1!!!

5.Posté par Alexandre Lorion le 11/06/2014 02:06

Et bien c est le jeu... certains prennent l ascenseur, d autres la porte, d autres la cave...

Grace à dieu, le pouvoir ne se transmet pas par les liens du sang... sinon bien triste serait la démocratie.

Mais bon, sur le fond, c le peuple qui décide... de choisir leurs dirigeants si je me trompe.
Donc intérêt de la majorité qui prime......

Triste démocratie.

6.Posté par Anatole le 11/06/2014 14:58

Vira+Fruteau= le même zafair

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >