Faits-divers

Se sentant "menacés" par les gendarmes, ils leurs jettent des grenades "Peï"

Lundi 3 Décembre 2018 - 16:50

Les faits se sont déroulés le 30 novembre dernier vers 22H à St-Paul. Trois jeunes occupent un rond point à Plateau Cailloux délaissé par les Gilets Jaunes, et décident d'alimenter le barrage, situé à proximité d'une école maternelle, par quelques palettes en feu. Alors qu'une patrouille de gendarmerie se rapproche afin de faire lever le camp, les trois jeunes gens, se mettent à leur jeter des galets puis prennent la fuite. 

Cyril.C est interpellé le soir même et placé en garde à vue avec 2,6 g/l de sang, alors que Yanndrice.Z, sera interpellé plus tard sur les aveux de son dalon. Le troisième ne sera pas identifié. Présentés ce matin au tribunal de Champ Fleuri dans le cadre de la comparution immédiate, les deux prévenus ont accepté d'être jugé, refusant un renvoi de l'audience. 

Les gendarmes "représentaient une menace"

Lors de l'audience, Cyril, qui reconnait entièrement les faits, explique qu'il a jeté des grenades "péï" car les gendarmes "représentaient une menace". Yanndrice clame depuis le début qu'il n'était pas sur les lieux au moment des faits. Il est passé certes, mais uniquement pour promener ses chiens. Les deux jeunes hommes affirment de concert ne pas faire partie du mouvement social des gilets jaunes.

Le procureur de la République est sans concession. "De quel droit vous faites ça ? votre conscience est limitée voir inexistante" assène t-il aux prévenus. Il requiert à la cour une peine de 6 à 8 mois de prison avec maintien en détention pour Cyril et 12 mois avec mandat de dépôt pour Yanndrice, le considérant comme le leader refusant de reconnaitre les faits malgré l'identification formelle de son dalon.

La cour prononce une peine de 3 mois de prison avec maintien en détention pour Cyril et une peine de 5 mois de prison ferme pour Yanndrice qui devra plaider sa cause devant le juge d'application des peines. 
Regis Labrousse
Lu 4458 fois



1.Posté par jean claude payet le 03/12/2018 17:30

moi aussi je me sents menaces et j'aimerais aussi envoyes des grenades

2.Posté par dOc holliDay 974 le 03/12/2018 20:31 (depuis mobile)

C''est ca leur défens je suis vraiment mais vraiment plié j''avoue moi aussi j''ai peur des gendarmes quand je roule !
Dans une manif ou autres si tu as rien a te reprocher tu t''allonges car dans bcp de pays tu lèves la main ils t''allonges pour la vie!

3.Posté par Réveillez vous le 03/12/2018 20:48

je me sent menacer quand je reçoit mes impôts....ca menace mon pouvoir d achat ...

4.Posté par kraz le 03/12/2018 21:12

construit prison oussa néna gros kaz un peu, st gilles, étang salé, montagne, Montgaillard...

5.Posté par contribuable scandalisée le 04/12/2018 09:24

4.Posté par kraz le 03/12/2018 21:12

D'accord avec vous ! construisons rapidement deux prisons dans l'Est du côté de St Benoit et dans les Hauts entre St Louis et St Leu, pour y enfermer tous ces cagnards sans foi ni loi, supplétifs de certains politicards sans scrupule, que des parents irresponsables ont mis au monde.

Les honnêtes gens dormiront tranquilles et ces travaux donneront du travail à nos entreprises du bâtiment au bord du dépôt de bilan !!!

6.Posté par biloute le 04/12/2018 16:56

la grenade péi quand lé mûre, c'est un très bon fruit.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >