MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Se battre contre des moulins


- Publié le Mercredi 22 Février 2017 à 18:42 | Lu 646 fois

Se battre contre des moulins
J’aimerais aujourd’hui une fois de plus faire part d’une mésaventure qui m’est arrivée sur le réseau CARSUD la coupe est pleine. Mais méga pleine.

Le 5 décembre dernier, je prends un bus direction le tampon. Habitant Saint Joseph, je prends pour cela la ligne STC. Pour mon retour, je prends la même ligne cette fois dans l’autre sens (évidemment).

Arrivé à la gare de saint Pierre, le chauffeur s’arrête au quai qui lui est dédié et nous annonce que suite à un problème technique sur le bus il ne pourra plus repartir. Il appelle donc ses supérieurs. Mais le temps qu’un autre bus arrive, le prochain STC en provenance du tampon serait déjà passé. Pour vous donner une idée, il était 11h10 et nous devions attendre jusqu’à au moins 12h30 (et si il y avait de la place dans le bus qui arrivait). Ce jour là, j’ai préféré comme beaucoup d’autres passagers, mettre la main à la poche et payer un ticket de car jaune pour rentrer à saint Joseph par le S3 de 12h00.

Les transporteurs ont parfois tendance à mettre des bus vieillissants sur certaines grandes lignes. Ce n’est pas la première fois qu’un bus tombe en pane sur cette ligne et ce ne sera pas la dernière fois.

Arrivé à saint Joseph après cette « petite » péripétie, je suis allé dare dare faire une réclamation auprès de l’agence commerciale sise dans les locaux de la CASUD. Je remplis la fiche et je dépose avec la préposée qui me dit « vous recevrez une réponse par courrier à domicile ».

Le temps passe et comme Anne (ma sœur Anne), ne voyant rien venir, je repars au bous d’un mois et quelques jours prendre des nouvelles et là je reçois comme réponse que c’est la SEMMITEL qui s’en occupe et que comme cet organisme gère aussi le réseau ALTERNEO, cela prend du temps pour traiter toutes les réclamations.

Aujourd’hui mercredi 22 février 2017 j’en ai un peu marre de ce silence méprisant.

Je vais me permettre messieurs de vous dire tout le bien que je pense de vous et du réseau.

Je ne vous permets pas de dire que c’est à cause des délégations de service public que vous êtes pieds et poings liés. Parce que l’usager délégation de service public ou pas lui il paye. Et comme dirait Madame Margaret Tatcher « i want my money back ».

Les arrêts ne sont toujours pas matérialisés avec des poteaux avec le nom de l’arrêt. On voit des lignes sur le sol mais on ne sait pas à quel arrêt cela correspond. Est-ce bassin des hirondelles, tartempion ou perpète-les-oies ? Impossible aussi de lire dans des lignes sur le sol l’ensemble des correspondances qui passent à cet endroit. Tant que je reste à saint Joseph cela reste « gérable » mais il en est de même au tampon. Et je ne connais pas très bien le tampon et je dois parfois m’y déplacer.

La CASUD renvoie la balle à la SEMMITEL et la SEMMITEL à la CASUD. Alors achetez un diapason, accordez vos violons mais surtout arrêtez de nous tourner en bourrique.

Chez ALTERNEO (géré par la SEMMITEL) il y a des modules de géolocalisation sur internet, une application mobile, les arrêts bien signalisés et du coup il n’est pas très compliqué de préparer un trajet. Alors que la SEMMITEL ramasse l’argent de CARSUD, on a rien de tout ce progrès pour préparer un trajet on prend la boule de cristal.

Prenez le bus qu’ils disaient. Mais il ne vous est jamais venu à l’esprit que peut être il faudrait bien structurer ce dernier ? De proposer le mobilier urbain qui va avec (poteaux d’arrêts) pour avoir emprunté les différents réseaux de l’ile et avoir vu comment est le réseau, je peux dire que sur le réseau CARSUD, on est pas en retard, on est carrément pas partis. Il serait temps de se réveiller et de faire les investissements qui s’imposent.

Et dernière chose j’attends toujours une réponse à ma réclamation du 5 décembre 2016. Je me bats peut être contre un moulin, je n’ai peut être pas de temps, mais je trouverai toujours un temps pour ne pas laisser tomber.

Un usager mécontent mais contraint d’utiliser le réseau 




1.Posté par green green le 23/02/2017 06:02

ouin ouin j'ai du attendre 1H.
ouin ouin j'ai du payer 1€80 de car jaune.
ouin ouin ils répondent pas à mon courrier d'insultes.
ouin ouin c'est pas juste
snif snif je vais écrire un courrier anonyme, ce sera bien fait pour eux.

2.Posté par J M H le 23/02/2017 11:03

a green green : vous ne prenez pas le car jaune. c'est certain . le ticket est a 2euros pour votre gouverne

3.Posté par justedubonsens le 23/02/2017 17:14

Il est quand même surprenant que lorsqu'un un usager du service public (bien malade) témoigne de son mécontentement circonstancié, JMH a attendu tout de même plus de 3 mois pour dénoncer cette ineptie, il y a toujours un connard pour venir le moukater. A croire que ce naze a des actions dans ces services de merde ! Effectivement tout le monde n'a pas la possibilité de se faire transporter en véhicule privé, et je dirai c'est tant mieux sinon on peut tous laisser nos voitures à la caz on ne pourrait plus circuler déjà que.. Il y a peu nos grands stratèges à la tête des collectivités territoriales ont commis une enquête sur les besoins grandissants de transports en commun. Notre chère et même très chère Nassimah a fait venir un bus à rallonges pour tenter de remédier (un peu) à la saturation aux heures de pointe. Mais le dispositif reste toujours médiocre alors évidemment lorsqu'une panne intervient c'est terminé, le logisticien local est dans les choux ! Malheureusement tous ces organismes ne sont que le fruit de concussions pour donner des (bonnes) places à des amis politiques et à tout un tas de "grater boyau" qui se foutent du 1/3 comme du 1/4 du pauv boug qui reste dans la mouiz parce qu'il n'a pu gagner son transport. Alors s'excuser faut pas rêver. Mais pani problèm continuons comme ça la révolution avance !!!

4.Posté par J M H le 23/02/2017 22:21

à juste du bon sens post 3 : rendons à César ce qui est à César je (JMH) n'ai rien dénoncé j'ai juste répondu à un commentaire. je n'aimerai pas que l'on ne reconnaisse pas mon travail mais je n'aimerai pas que l'on ne reconnaisse pas celui des autres. il faut rendre à l'usager mécontent ce qui lui appartient. je soutiens son combat. il est l'auteur de ce courrier. il a eu le courage de mettre par écrit. pas moi. ce sont ses mots, ses efforts sa souffrance sa sueur alors rendons lui ce qui lui appartient.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes