Zot Zinfos

Sciences Po Paris et la Banque de la Réunion - Conférence animée par Pascal Perrineau à Saint-Denis

Lundi 17 Novembre 2014 - 11:08

La démocratie en crise : une conférence 
le Jeudi 20 novembre  à l’ancien hôtel de ville de Saint-Denis

La démocratie en crise : la question du populisme, c’est le thème de la conférence qu’animera Pascal Perrineau, professeur des Universités, directeur du programme Vie politique à  Sciences Po, le jeudi 20 novembre à 18h30 dans le salon d’honneur de l’ancien hôtel de ville de Saint-Denis. 
Pascal Perrineau sera l’invité de la Banque de La Réunion et de Bernard Frémont, son directeur général. Cette soirée se déroulera en présence de Myriam Dubois-Monkachi, co directrice de la scolarité à Sciences Po Paris, et avec la section Réunion des Sciences Po que préside Abdoullah Lala.

Politologue spécialiste de la sociologie électorale, Pascal Perrineau a été le directeur du Centre de recherches politiques de Sciences Po Paris (CEVIPOF) entre 1994 et 2013. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur les comportements politiques, les élections et les idées politiques françaises. Ses recherches portent principalement sur l’analyse des élections et surtout l’étude de l’extrême droite en France et en France.
Son dernier ouvrage La France au front, a été publié en février 2014. « Les années 2014 et 2015 vont être riches en rendez-vous électoraux en France. Ceux ci constitueront pour le FN autant de d’occasions d’infiltrer le système, avant la grande échéance présidentielle de 2017, qui, espère Marine Le Pen, rebattra les cartes entre le Parti socialiste, l’UMP et le Front National «  écrivait alors Pascal Perrineau  «  Le temps est venu de comprendre d’où vient le front National, comment il est sorti de la marginalité pour s’enkyster dans la société française et apparaitre aujourd’hui comme l’une des principales forces politiques de ce pays… » 

Pascal Perrineau est également l’auteur du Choix de Marianne en février 2012 Avec Le Syndrome Le Pen, dés novembre 1997, il expliquait comment le Front national, parti d’à peine 1 % en 1981 pour totaliser 15 des voix en 1997, s’enracinait scrutin après scrutin.
Lu 803 fois




1.Posté par Comtesse de sade le 17/11/2014 12:26

Dans l’émission d'yves calvi pour la diffusion du liberalisme ce gars arrive toujours maquillé comme une vieux marquis de 1788: rouge a levre, poudré et perruque teinte en blanc mauve.

2.Posté par la lutte finale le 19/11/2014 10:40

2.
cela n'empêche pas son cerveau de fonctionner..si les maquilleuses de France Télevision font mal leur boulot, autant le leur faire savoir..?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >